Aujourd’hui aux courses - Bordeaux : Caracal, une victoire pour rêver durant l’hiver

Courses / 27.10.2021

Aujourd’hui aux courses - Bordeaux : Caracal, une victoire pour rêver durant l’hiver

11 H 50 • BORDEAUX-LE BOUSCAT • PRIX DE PAUILLAC

Classe 2 - 2ans - 1.900m - 27.000 €

Caracal, une victoire pour rêver durant l’hiver

Le Prix de Pauillac a un avant-goût des classiques du printemps 2022. Pourquoi ? Parce que Caracal (Zelzal) est en piste pour confirmer sa brillante victoire dans le Prix du Four à Chaux, déjà à Bordeaux. Il s’était imposé comme un poulain de classe en devançant notamment Inuit (Caravaggio), qui a répété en ouvrant son palmarès aisément à Lyon-La Soie. Une confirmation est attendue pour Caracal avant de rêver aux classiques de la saison prochaine. Pour l’occasion, il sera rallongé de trois cents mètres. En plus de nous permettre de revoir Caracal, ce Prix de Pauillac sera aussi le théâtre de l’affrontement entre le poulain d’Al Shaqab et Isica (Dabirsim), lauréate du Prix Didier Vézia, l’équivalent du Four à Chaux, mais pour les pouliches. Derrière ces deux 2ans, l’espagnol Catapum (Ectot), qui a gagné son maiden sur le mile de Mont-de-Marsan et est maintenant en valeur 38, peut accrocher la troisième place.

12 H 20 • BORDEAUX-LE BOUSCAT • PRIX DE POMEROL

Inédites - 2ans - Pouliches - 1.900m - 18.000 €

Débuts d’une sœur de Bayrir

Dix inédites prendront le départ du Prix de Pomerol, parmi lesquelles Hometruths (Frankel). Cette protégée de Jean-Claude Rouget est la sœur de Bayrir (Medicean), lauréat des Secretariat Stakes (Gr1) et du Prix Eugène Adam-Grand Prix de Maisons-Laffitte (Gr2). Sa compagne d’entraînement Perle Bleue (Le Havre) est la nièce de cinq chevaux black types.

Présentée par Jérôme Reynier, Amalgame (Wootton Bassett) est la nièce d’Asi Siempre (El Prado), gagnante de Gr1 sur 1.800m à Keeneland. Maresia (Whipper), elle, est la nièce de Yakaba (Medicean), gagnante du Prix d’Arenberg (Gr3). Quant à Ondulée (Adlerflug), c’est une fille de Wanderina (Manduro), gagnante du Prix Coronation (L).

12 H 50 • BORDEAUX-LE BOUSCAT • PRIX DE FLOIRAC

Inédits - 2ans - Poulains - 1.900m - 18.000 €

Les premiers pas d’un fils d’une placée du Diane

François Rohaut présentera l’une des attractions de ce Prix de Floirac, qui, au vu des origines représentées, semble de meilleure facture que son pendant pour les pouliches. L’entraîneur palois sellera Zimmer (Zelzal). C’est un fils de Rjwa (Muhtathir), troisième du Prix de Diane Longines (Gr1), et le frère d’Efraan (Teofilo), gagnant du Prix Frédéric de Lagrange (L). Son voisin de box, Siete Misterios (Lope de Vega), est le fils de Cersei (Invincible Spirit), deuxième du Prix Saônois (L) et le neveu de Balios (Shamardal), gagnante des King Edward Stakes (Gr2) à Royal Ascot. Jean-Claude Rouget aura trois partants. Eliyass (Le Havre) est le neveu d’Edelmira (Peintre Célèbre), lauréate de Gr3 sur 2.400m à 3ans à Cork. Ses compagnons d’entraînement Campello (Almanzor) et Tyrolo (Le Havre) sont eux aussi bien nés. Campello est le neveu du bon Pradaro (Penny’s Picnic), vainqueur du Prix du Gros Chêne (Gr2). Tyrolo est un neveu de l’étalon Joshua Tree (Montjeu).

Zarakhan (Zarak) est le neveu de l’étalon Charm Spirit (Invincible Spirit), lauréat de trois Grs1 dont les Queen Elizabeth à Ascot. Promeneur (Dubawi) est un fils de Balladeuse (Singspiel), gagnante du Qatar Prix de Royallieu (Gr1). Warning Sign (Attendu) est le frère de Platane (Le Havre), troisième des EP Taylor Stakes (Gr1), et il appartient à la souche de la championne Goldikova (Anabaa).

Guy Pariente aura deux partants : Super Quartz (Kendargent), dont la mère, Ushuaia Quatz (Johann Quatz), est placée de Listed, et Sarel (Kendargent), qui provient d’une souche Abdullah, celle d’un certain Frankel (Galileo). Astral Spirit (Storm the Stars) est le fils d’Astral Merit (Apsis), gagnante du Prix Lyphard (L).

13 H 25 • BORDEAUX-LE BOUSCAT • PRIX MICHEL REGLADE

Classe 2 - 4ans et plus - 1.900m - 24.000 €

Pao Alto revoit ses ambitions à la baisse

Gagnant du Prix La Force (Gr3) 2020, Pao Alto (Intello) est le cheval de la course dans le Prix Michel Reglade (Classe 2). Le représentant de Wertheimer & Frère revoit ses ambitions à la baisse et il doit lutter pour la victoire. Supplémenté, Tonnencourt (Pedro the Great) vient de se balader à Saint-Brieuc, ce qui lui a donné du moral. Il sera l’un des principaux adversaires de Pao Alto avec le cheval du footballeur espagnol Alvaro Odriozola, El Ingrato (Toronado).