Cox Plate (Gr1)  : les débuts australiens de Gold Trip remis en question ?

International / 21.10.2021

Cox Plate (Gr1) : les débuts australiens de Gold Trip remis en question ?

Moonee Valley (AU), samedi

L’ex-français Gold Trip (Outstri) n’est pas encore certain d’être au départ du Cox Plate (Gr1) à l’affiche samedi. Légèrement boiteux jeudi matin, le pensionnaire de Ciaron Maher et David Eustace n’a pas reçu le feu vert des vétérinaires de Racing Victoria. Il sera à nouveau examiné vendredi. Ciaron Maher a expliqué : « Ce n’est pas grave du tout. Ce long voyage jusqu’en Australie a un peu marqué le cheval. Mais nous avons toujours pu le travailler et il est de mieux en mieux. » Le vétéran Damien Oliver, jockey de Gold Trip, a déclaré : « Je suis très surpris que personne ne m’ait demandé mon avis. En fin de compte, je suis celui qui risque sa vie… J’ai monté le cheval samedi lors de son galop et il était bien. Je n’ai aucun problème à le monter et j’espère qu’il sera au départ. » Un deuxième candidat, Callsign Mav (Atlante), doit également passer un deuxième test vendredi.

Zaaki favori mais… Le favori du Cox Plate est Zaaki (Leroisdesanimaux), un ancien pensionnaire de Sir Michael Stoute. Il s’offre une deuxième jeunesse depuis qu’il a rejoint les boxes d’Annabel Neasham. Cette dernière l’avait acheté 150.000 Gns (187.000 €) en octobre dernier, lors de la vente de chevaux à l’entraînement de Tattersalls. Depuis, il a presque multiplié par dix son prix d’achat en remportant cinq succès de Groupes, dont deux au niveau Gr1.  La belle histoire n’est pas terminée car le Cox Plate offre cinq millions de dollars australiens (3,22 M€), dont trois reviennent au seul lauréat. La cote de Zaaki est à la hausse pour deux raisons : il vient d’être battu sans excuses dans les Caulfield Stakes (Gr1) et sa série de victoires est arrivée durant l’hiver, quand les vrais poids lourds sont en vacances.

Verry Elleegant pour un dixième Gr1. C’était le cas par exemple de la jument Verry Elleegant (Zed), qui vise un dixième Gr1. Elle vient de mal courir (quatrième) dans les Turnbull Stakes (Gr1), mais d’après son entourage, elle n’avait pas bien vécu le voyage de Sydney à Melbourne. Sur sa classe, elle est la meilleure du lot. Même en cas de mauvais départ, comme il y a deux ans, sa place à la corde devrait lui permettre de s’en sortir. Probabeel (Savabeel), élevée en Nouvelle-Zélande, comme Verry Elleegant, est une autre jument capable de bien faire. Elle a déjà gagné quatre Grs1.

Anamoe, le défi des 3ans. Le Cox Plate est aussi un match entre les 3ans, qui, en suivant le calendrier de l’hémisphère Sud, sont à la fin du mois de février, et les chevaux d’âge. Les jeunes bénéficient de huit kilos de décharge, mais leur tâche s’annonce compliquée, sachant en plus que seuls trois poulains de 3ans ont triomphé lors des trente dernières éditions : Shamus Award (Snitzel), en 2013, So You Think (Zabeel), en 2009, et le crack Octogonal (Zabeel), en 1995. Godolphin a décidé de tenter le pari avec Anamoe (Street Boss), qui a gagné les Sires’ Produce Stakes (Gr1), l’une des trois étapes de la Triple couronne des 2ans, et vient de remporter les Caulfied Guineas (Gr1) en devançant Captivant (Capitalist) par une demi-longueur. Les bookmakers ont installé Anamoe deuxième favori à 3/1, alors que Captivant est à 20/1. Le seul européen du lot est State of Rest (Starspangledbanner), un pensionnaire de Joseph O’Brien et vainqueur du Saratoga Derby (Gr1). En Europe, il a 3ans, alors qu’en Australie, on le considère comme un 4ans. C’est la raison pour laquelle il ne bénéfice que d’un seul kilo de décharge.