Critérium International (Gr1) : Nouvel envol d’Angel Bleu

Courses / 23.10.2021

Critérium International (Gr1) : Nouvel envol d’Angel Bleu

Critérium International (Gr1)

Nouvel envol d’Angel Bleu

1er ANGEL BLEU

2e ANCIENT ROME

3e PURPLEPAY

Angel Bleu (Dark Angel) a de nouveau pris son envol samedi, dans le Critérium International (Gr1), moins d’un mois après son succès dans le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) sur une piste pénible. Oui, il est vrai que le pensionnaire de Ralph Beckett aime avoir les sabots dans la gadoue ! Mais remporter le Gr1 de Saint-Cloud si peu de temps après celui de ParisLongchamp où les conditions étaient difficiles est tout de même un tour de force ! Il devient ainsi le premier à réaliser ce doublé Jean-Luc Lagardère - Critérium International, ce second Groupe 1 ayant été inauguré en 2001. Au rond, il était magnifique, comme s’il n’avait pas été éprouvé par le Lagardère. De retour dans le rond des vainqueurs, il ne paraissait pas éprouvé par sa victoire dans le Critérium International, où il a pourtant fallu être lutteur.

Attentiste à l’arrière-garde, même un peu décroché en début de parcours, Angel Bleu a commencé à se rapprocher à 400m, où Frankie Dettori lui a mis une claque. Le jockey lui en a donné une autre à 300m, pour qu’il prenne l’avantage sur Ancient Rome (War Front), lui aussi vu à l’arrière-garde. Puis il l’a accompagné aux bras jusqu’au poteau, où le poulain a gardé une tête sur Ancient Rome. Purplepay (Zarak), aussi attentiste le long du rail, a mis un peu de temps à trouver le passage et a plaisamment fini pour prendre la troisième place à une longueur un quart, sans inquiéter les deux premiers.

C’est du costaud ! Angel Bleu a couru à huit reprises, pour cinq victoires – dont deux Grs1 et les Vintage Stakes (Gr2). Le représentant de Marc Chan est dépendant du terrain mais cela n’enlève rien à sa qualité et à sa dureté. Après le Lagardère, il aurait bien eu le droit d’être un peu fatigué mais il n’en était rien. Ralph Beckett n’a pas tari d’éloges sur son poulain. Il nous a dit : « Il est extraordinaire, vraiment ! Le terrain souple l’a aidé bien sûr. Il a répondu à chacune de ses sorties et c’est un privilège que de l’avoir. Des chevaux comme lui, il y en a peu. Je suis très fier. Il a eu une course dure dans le Lagardère mais il a une constitution incroyable. C’est fantastique. Le terrain souple est très important. Mais un poulain capable de faire ce qu’il a fait n’est pas comme les autres, physiquement parlant. En un mois, il a gagné deux Grs1, avec le voyage. Si je devais prendre un pari, je dirais que vous avez plus de chance de le voir à Longchamp qu’à Newmarket l’an prochain. » Rendez-vous est pris pour l’Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1)… selon la météo !

Et il était même un peu frais ! Frankie Dettori a gratifié le public de Saint-Cloud d’un saut de l’ange après cette victoire de Gr1, « mais un petit ! », a-t-il dit en retombant sur ses pieds. Le jockey a indiqué au micro d’Equidia : « Il était un peu frais aujourd’hui et a tiré en début de parcours, c’est pour cela que je suis resté derrière. Dans la ligne droite, il est venu très facilement mais il a eu tendance à s’arrêter devant. Mais, au passage du poteau, il gagne bien. L’an prochain, on peut penser à la Poule d’Essai. »

Ancient Rome répète aussi. Le magnifique Ancient Rome ne démérite pas en prenant la deuxième place du Critérium International. En étant battu d’une tête, il se rapproche d’Angel Bleu, lui qui avait conclu à une longueur et demie du poulain anglais dans le Lagardère. Le représentant de Coolmore n’avait cependant pas été très heureux à Longchamp, traçant une fin de course remarquée. Ancient Rome n’a fait que progresser tout au long de l’année et devrait être un bon poulain pour l’an prochain. Mickaël Barzalona, son jockey, nous a dit : « Ancient Rome a eu une très bonne course. Il court encore de première. »

Cela ne s’est pas passé comme prévu avec Purplepay. Troisième, Purplepay ne démérite pas et elle offre une nouvelle place de Gr1 à son père, Zarak. L’étalon des Aga Khan Studs avait vu sa fille Times Square prendre la deuxième place du Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1), lui qui compte aussi une gagnante de Gr3, Lizaid, lauréate du Preis Der Winterkonigin (Gr3), le Boussac allemand. Purplepay restait sur une victoire autoritaire à ParisLongchamp dans le Haras de Bouquetot - Critérium de la Vente d’Octobre Arqana (Classe 2), mais il fallait monter plusieurs échelons dimanche.

Cédric Rossi, son entraîneur, nous a dit : « L’idée était de la monter de l’avant, mais ils sont allés tellement vite en partant que la pouliche s’est retrouvée en dernière position. À un moment, j’ai pensé qu’elle était "cuite" ! Ensuite, à l’entrée de la ligne droite et jusqu’à 300m du but, elle n’est pas parvenue à trouver le passage... Si Purplepay avait eu toutes ses aises, nous aurions gagné ! C’est dommage. Il n’est pas simple de refaire autant de terrain sur d’aussi bons chevaux. À l’avenir, la pouliche sera plutôt mieux sur la distance de 2.000m. Purplepay est désormais black type et c’est déjà très bien. »

https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2021/Angel-Bleu.pdf

Issu d’une propre sœur d’Highland Reel et Idaho. Angel Bleu a été élevé par Pan Sutong Racing Bloodstock à l’écurie des Monceaux qui l’avait présenté à la vente de sélection Arqana. C’est là qu’il a été vendu 120.000 € à l’amiable à Jamie McCalmont. Angel Bleu est un fils de Dark Angel (Acclamation), stationné à Yeomanstown Stud, dont il est le neuvième lauréat de Gr1 (et le premier à 2ans !). Il est le premier produit de Cercle de la Vie (Galileo), dont la meilleure performance en cinq sorties à 3ans est une deuxième place dans un handicap, sur les 2.100m d’Évreux. La poulinière a un yearling par Siyouni (Pivotal), qui a été vendu 1.500.000 € à Oliver St Lawrence au mois d’août à Arqana, alors qu’il était également présenté par l’écurie des Monceaux. Après le Lagardère, Henri Bozo nous avait dit : « Nous avons deux juments de Pan Sutong au haras ; malheureusement, la mère d’Angel Bleu est morte de coliques l’an dernier. Elle a produit seulement deux chevaux : Angel Bleu et un yearling, que nous avons très bien vendu au mois d’août. Nous avions vendu Angel Bleu yearling à Jamie McCalmont et je suis très content pour son propriétaire, car c’est une grande satisfaction. M. Pan est un propriétaire chinois qui habite et travaille à Hongkong, dans le domaine de l’immobilier. »

La deuxième mère, Hveger (Danehill), a notamment conclu troisième à 3ans des Australasian Oaks (Gr1, 2.000m), avant de produire cinq black types. On lui doit surtout le champion aux sept Grs1 Highland Reel (Galileo), lauréat entre autres des King George VI and Queen Elizabeth Stakes, de la Breeders' Cup Turf, des Prince of Wales’s Stakes et de la Coronation Cup, et deuxième des Prix de l’Arc de Triomphe et du Jockey Club (Grs1), ainsi qu’Idaho (Galileo), vainqueur des Great Voltigeur Stakes et des Hardwicke Stakes (Grs2), mais aussi deuxième de l’Irish Derby et troisième du Derby d’Epsom, des King George VI & Queen Elizabeth Stakes et de la Goodwood Cup (Grs1). Hveger a donné un autre gagnant de Gr1 par Galileo (Sadler’s Wells) avec Cape of Good Hope, lauréat des Caulfield Stakes (Gr1) en Australie. Hveger est une propre sœur du quintuple lauréat de Gr1 à l’étranger Elvstroem, qui a aussi conclu deuxième du Prix d’Ispahan (Gr1).

Royal Applause

Acclamation

Princess Athena

Dark Angel

Machiavellian

Midnight Angel

Night at Sea

ANGEL BLEU (M2)

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Cercle de la Vie

Danehill

Hveger

Circles of Gold

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 38’’82

De 1.000m à 600m : 28’’54

De 600m à 400m : 12’’49

De 400m à 200m : 12’’05

De 200m à l’arrivée : 12’’50

Temps total : 1’44’’40