Disparition de Lord of England

Élevage / 11.10.2021

Disparition de Lord of England

Décidemment, malgré la victoire de Torquator Tasso (Adlerflug) dans l’Arc, l’élevage allemand vit une année noire. Après la disparition d’Adlerflug (In the Wings), c’est à présent Lord of England (Dashing Blade) qui est mort. Il était âgé de 18ans. Nos confrères de Galopponline ont annoncé lundi midi : « Il a dû être endormi en raison de problèmes cardiaques persistants. L'étalon a été soigné à la clinique pendant une semaine, mais malheureusement sans succès. » Lord of England était l’un des derniers étalons classiques issus de la lignée mâle de Mill Reef (Never Band) et par ailleurs l’un des rares sires européens totalement indemne du sang de Northern Dancer (Neartic).

Père et grand-père de gagnants de Derby. Au final, Lord of England aura donné 38 black types, soit 11,3 % de ses partants, soit un taux de réussite remarquable pour un sire ayant officié à un tarif modeste une bonne partie de sa carrière. Il n’est pas facile de lancer un étalon en Allemagne et Lord of England, proposé à 3.000 € en 2008, est tombé à 2.500 € l’année suivante. En 2021, il officiait à 6.500 € au Gestüt Etzean qui l’avait acheté à la fin de sa carrière sportive. 

L’étalon a engendré trois gagnants de Gr1, avec Palmas, impressionnante dans le Preis der Diana (Gr1) qu’elle a gagné de six longueurs, Feodora, elle aussi lauréate du classique pour femelles, ou encore Isfahan, gagnant du Derby allemand (Gr1) puis père de Sisfahan, le lauréat de la grande épreuve d’Hambourg en 2021. Hors d’Allemagne et d’Italie, il a donné Fandango (Ladbrokes Herbert Power Stakes, Caulfield, Gr2) et Olorda (Prix Vanteaux, Gr3).

Lord of England est un père de mère prometteur avec déjà six black types, dont Ladykiller (Silbernes Pferd, Gr3) ou encore Sea Bay (Preis des Winterfavoriten, Gr3), impérial dimanche en Allemagne (lauréat de neuf longueurs) et désormais favori du Derby allemand (Gr1) 2021. Son fils Sisfahan – proposé à 4.500 € au Gestüt Ohlerweiherhof – réalise de bons débuts au haras et représente à ce jour sa principale chance de pérennisation en lignée mâle.

Un allemand qui ne tenait pas 2.400m. La distance moyenne des victoires des produits de Lord of England est de 1.845m, à comparer avec les 2.200m des Adlerflug par exemple. Issu de la souche "L" du Gestüt Fährhof (celle de Lomitas, Lavirco, Lirung…) Lord of England était un élève de la Stall Pontresina et il a couru sous les couleurs de la Stall Lucky Owner (Klaus Hofmann), et l’entraînement de Mario Hofer. À 2ans, il n’a couru qu’en Italie, gagnant le Premio Giuseppe de Montel (L, 1.500m) au mois de juillet, devant le bon Pressing (un cheval qui a gagné 10 Groupes dans sa carrière). Il s’est aussi classé troisième du Gran Criterium (Gr1) en terrain souple, à San Siro. Troisième des 2.000 Guinées allemandes (Gr2), il n’a pas couru le Derby et n’a jamais été essayé au-delà de 2.000m en compétition. Mais, toujours à 3ans, il a battu les chevaux d’âge à deux reprises, y compris dans le Grosser Dallmayr-Preis - Bayerisches Zuchtrennen (Gr1) devant le bon Laverock (Octagonal).