Knight to Behold débute au haras de Talma en 2022

Élevage / 21.10.2021

Knight to Behold débute au haras de Talma en 2022

Après avoir fait carrière outre-Manche, Knight to Behold débute en France, au haras de Talma, chez Michel Guiot. Son tarif sera de 1.800 €.

Associé à Michel Guiot (haras de Talma) sur sa partie galopeurs, Bernard Stoffel nous a dit : « Toisé 1,64m, il fera la monte à 1.800 € H.T. P.V. et va débuter ici au haras de Talma. C’est un cheval solide, avec de la tenue et du modèle, qui pourra produire à la fois en plat et sur les obstacles. Nous l’avons loué à son propriétaire irlandais et allons le soutenir. Notre autre étalon, Brave Mansonnien (Mansonnien), va passer à 2.500 € et nous avons de très grands espoirs avec lui outre-Manche pour la saison d’obstacle à venir. » Pour télécharger gratuitement son pedigree Weatherbys sur quatre générations, cliquez ici.

Son palmarès. Gagnant au mois d’octobre de ses 2ans à Newbury sur 1.600m, Knight to Behold (Sea the Stars) s’est aussi imposé pour sa rentrée, à 3ans, sur 2.400m,  dans les Betfred Derby Trial Stakes (L). À cette occasion, il battait Kew Gardens (St Leger & Grand Prix de Paris, Grs1).

Après avoir couru le Derby d’Epsom et le Derby d’Irlande (Grs1), Knight to Behold a remporté de bout en bout le Prix Guillaume d'Ornano - Haras du Logis Saint-Germain (Gr2). Il a envoyé de loin dans le dernier tournant et devance finalement Patascoy (Wootton Bassett) de quatre longueurs. Le gagnant du Prix du Jockey Club (Gr1) Study of Man (Deep Impact) est deux longueurs plus loin.

La réussite des fils de Sea the Stars. On connaît la réussite de Sea the Stars (Cape Cross) qui, avec 20,7 % de black type par partant, fait partie des trois meilleurs étalons européens vivants et a déjà donné 16 gagnants de Gr1. Outre-Manche, Sea the Stars compte déjà 26 gagnants sur les obstacles. Son fils Sea the Moon (Sea the Stars) connaît lui aussi une belle réussite en plat (15,7 % de black type par partant, 33 black types), mais aussi en obstacle (deux gagnants de Groupe). Zelzal** (Sea the Stars) est l’un des jeunes sires les plus en vue en France avec 38 % de gagnants par partant. Il a déjà plusieurs 2ans prometteurs avec Zelda ** (Prix Saraca, L), Blushing (gagnant de Classe 2), Dolce Zel, Caracal (Prix du Four à Chaux)…

Une famille de tenue. Élevé par Neil Jones (Abergwaun Farms), Knight to Behold est le frère de trois black types. Cosmo Meadow (King's Best) a gagné les Diamond Stakes (Gr3, 3.400m) à Tokyo, Beauty O' Gwaun (Rainbow Quest) s'est imposée dans les Blue Wind Stakes (Gr3, 2.00m) à Naas, et Angelonmyshoulder (King's Best) est placée au niveau Listed outre-Atlantique sur le mile.

La deuxième mère a produit quatre black types dont Let the Lion Roar (Sadler's Wells), troisième du Derby d'Epsom, et Millenary (Rainbow Quest), lauréat du St Leger, mais aussi sur le podium du St Leger d'Irlande, de l'Aral Pokal et de la Coronation Cup (Grs1). Dans son pedigree, Knight to Behold apporte le sang de Sadler’s Wells (le père de Poliglote, King’s Theatre, Saddlers Makers…) et celui de Dancing Brave (présent chez Beat Hollow et Court Cave, deux bons étalons d’obstacle en Irlande).