Le mot de la fin :communication

Le Mot de la Fin / 17.10.2021

Le mot de la fin :communication

Comment faire découvrir à ceux qui ne connaissent pas les courses, les initiatives mises en place pour la reconversion ? La question a été posée lors de la Conférence internationale des autorités hippiques. Jamie Stier (Racing Victoria) est le président du Welfare Committee et il a dit : « Il faut accepter le fait que vous n’allez pas réussir à convertir tout le monde et donc se concentrer sur ceux qui peuvent l’être. Il ne s’agit pas seulement de "marketer" ce qui est fait. Mais de vraiment montrer ce qui est mis en place. Il y a beaucoup de façons d’y arriver. Mais, pour nous, un des éléments clés est de montrer que les chevaux vulnérables reçoivent les meilleurs soins possible. Les réformés "compétitifs" sont recherchés : ils vont normalement trouver une bonne maison, où l’on prendra soin d’eux. Il faut identifier les plus vulnérables et montrer au public que nous sommes ici pour eux, en mettant en place des programmes pour leur venir en aide. » Di Di Arbuthnot, directrice générale du RoR (Retraining of Racehorses) a dit : « Le monde des courses est jugé sur le soin apporté à ses retraités. » Comme elle l’avait dit plus tôt dans la conférence : le bien-être des chevaux de course, à tous les stades de leur carrière, est « non négociable » aux yeux du grand public.