Le mot de la fin : Polyponder

Courses / 24.10.2021

Le mot de la fin : Polyponder

La cinquième mère de Scope, gagnant du Prix Royal-Oak, n’est autre que la grande Polyponder (Barbizon), une très bonne sprinteuse élevée aux États-Unis par Magalen Bryant et son époux. Et c’est grâce à cette jument que David Powell a fait connaissance avec Magalen Bryant, et que la grande propriétaire est devenue si amoureuse des courses françaises. David Powell racontait dans le bulletin des AQPS de l’hiver 2016 : « Polyponder a couru en France sous les couleurs de feu Herbert Bryant, l’époux de Magalen. Très bonne jument de vitesse, elle avait tapé dans l’œil de Paul Chedeville. Il m’avait recommandé à un éleveur qui montait un élevage haut de gamme. C’est donc grâce à Paul que je fis une offre pour Polyponder, et rencontrai Mme Bryant. Elle ne voulait pas la vendre, mais nous avons sympathisé… »