Le mot de la fin : précaution

Le Mot de la Fin / 18.10.2021

Le mot de la fin : précaution

Les "Baffert" candidats à la Breeders’ Cup vont être surveillés de près. De très près même, car il a été décidé que les pensionnaires de l’entraîneur alignés à Del Mar les 5 et 6 novembre prochains seront soumis à des tests renforcés aussi bien à l’entraînement qu’avant et après les courses. Ces contrôles, comme tous les autres protocoles qui viendront s’ajouter, seront à la charge de l’entraîneur. Baffert, qui attend toujours le verdict du contrôle antidopage de Medina Spirit (Protonico) dans le Kentucky Derby, est suspendu jusqu’au meeting du printemps 2023 à Churchill Downs et toujours en conflit avec la Nyra, la société qui gère les courses à New York. La direction de la Breeders’ Cup a expliqué sa décision à travers un long communiqué que l’entraîneur n’a pas contesté. Il a seulement indiqué : « Je suis d’accord sur le principe. Nous avons répondu de façon transparente aux questions et tous mes candidats à la Breeders’ Cup seront testés avant les courses. Je tiens à remercier le Comité de la Breeders’ Cup qui a fait preuve de diligence et n’a pas cédé sous la pression. » Les principaux candidats de Baffert à la Breeders’ Cup sont Medina Spirit dans le Classic et la tenante du titre, Gamine (Into Mischief), dans le Filly & Mare Sprint.