Le mot de la fin : quelqu’un de bien

Le Mot de la Fin / 01.10.2021

Le mot de la fin : quelqu’un de bien

Qu’on se le dise. Dans les courses, il y a des gens bien. Comme Johnathan Miller, un éleveur et propriétaire américain auquel le Thoroughbred Daily News a consacré un grand article dans sa dernière édition. Cheville ouvrière de l’équivalent américain d’Au-delà des Pistes – The Thoroughbred Retirement Foundation –, il dirige une fondation humanitaire à destination des populations africaines. En 2004, il a fourni des soins et des soignants à des malades du Sida du continent noir. Et mardi, sa fondation a commencé à distribuer des doses de vaccins anti-Covid dans les zones rurales du Botswana. Seulement 4 % de la population africaine est vaccinée contre le Covid, avec les conséquences que l’on peut imaginer pour la population locale (et mondiale). Johnathan Miller a été le conseiller hippique de Magalen Bryant, que nous connaissons tous ici en France – avec comme point d’orgue la victoire de V.E. Day (English Channel) dans les Travers Stakes (Gr1). Il a aussi dirigé le Corps de la Paix (Peace Corps en anglais) au Botswana… une vie bien remplie ! Johnathan Miller a déclaré : « Cet été, tout le monde en Amérique pensait que nous avions résolu le problème de la Covid. Mais jusqu'à ce que nous prenions soin du monde entier, ce virus reviendra nous mordre encore et encore… »