Trueshan confirme qu’il est le meilleur stayer d’Europe

International / 16.10.2021

Trueshan confirme qu’il est le meilleur stayer d’Europe

Long Distance Cup (Gr2)

 Le "FR" Trueshan confirme qu’il est le meilleur stayer d’Europe

Dans la Long Distance Cup (Gr2), le match entre Trueshan (Planteur) et Stradivarius (Sea the Stars) n’a pas eu lieu. Encore une fois, alors que le terrain souple a complètement désavantagé le pensionnaire de John & Thady Gosden, il a ravi celui d’Alan King. Trueshan conserve son titre de la journée des Champions Days dans cette importante épreuve pour stayers. En remportant la Goodwood Cup (Gr1), le Prix du Cadran (Gr1) (il y a treize jours seulement) et en doublant la mise dans la Long Distance Cup, Trueshan confirme qu’il est bien le meilleur stayer européen. Le cheval pour Singula Partnership, un syndicat comme l’Angleterre sait si bien les monter !

Le plus dur a gagné. Trueshan est rentré dans sa stalle en écume. Bien que tendu, il a pu trouver une bonne place au milieu du peloton emmené par The Mediterranean (Galileo). Avant de rentrer dans le dernier tournant, Hollie Doyle a commencé à encourager son partenaire pour ne pas se retrouver trop loin au moment de l’effort. L’élève de Didier Blot s’est facilement porté sur la ligne des premiers. En pleine piste, il a bataillé comme un lion avec Tashkhan (Born to Sea) qui a été incroyablement dur. Mais Trueshan l’était encore plus. À 150m du but, il s’est détaché et plus personne ne pouvait l’inquiéter. Une longueur et demie le sépare de Tashkhan qui crée la surprise à l’arrivée puisqu’il venait de terminer cinquième pour sa première tentative au niveau Groupe dans le Qatar Prix Chaudenay (Gr2). Stradivarius n’a vraiment pas eu le meilleur des parcours. Obligé de tourner en cinquième épaisseur, il s’est retrouvé loin dans la ligne droite, et le terrain souple a eu raison de ses aptitudes. Il termine quand même troisième, deux longueurs et demie derrière.

En espérant qu’il pleuve pour la Gold Cup. Après cette victoire dans la Long Distance Cup, les bookmakers ont placé Trueshan favori à 4/1 de la prochaine Gold Cup (Gr1). Alan King, l’entraîneur lauréat, a déclaré à nos confrères d’At The Races : « Je n’ai pas été aussi nerveux depuis longtemps car il n’a eu que deux semaines depuis sa dernière course. Dan Horsford était très content de lui à la maison, mais il était assez difficile à seller aujourd’hui et assez chaud. Je ne pense pas qu’il était au top, mais nous nous en sommes tirés. Il a dû être très, très dur aujourd’hui. Le cheval de Brian Ellison n’arrêtait pas de revenir sur lui et Stradivarius a couru une autre course merveilleuse. Hollie Doyle lui a été associée à de nombreuses reprises. Il était regrettable qu’elle ait dû manquer la France à cause d’une suspension. James a fait un excellent travail, mais il savait que Hollie lui serait associée aujourd’hui. J’espère que nous aurons un Royal Ascot pluvieux l’année prochaine. Ce serait formidable de l’avoir dans la Gold Cup. » Hollie Doyle a ajouté : « C’est un sentiment incroyable et tout le mérite revient à Alan et aux propriétaires pour m’avoir remise en selle. La pression était vraiment forte aujourd’hui, compte tenu de l’excellent parcours que James lui a offert en France, donc je suis contente que ça se soit bien passé. J’ai eu une bonne position au début, mais à mi-chemin, il s’est réveillé, a freiné et a galopé assez vivement, mais c’est comme ça avec lui. Je pouvais sentir la présence de Frankie Dettori alors qu’il était bien plus loin. Dans le tournant, j’étais assez large mais j’étais obligée d’activer le cheval. Il est tellement courageux, faire ce qu’il fait est tout simplement incroyable. J’espère que l’année prochaine, il sera encore plus fort. » À propos de Stradivarius, John Gosden a déclaré : « Il a fait une excellente course compte tenu du terrain. Il semble bien après la course et aucune décision ne sera prise sur l’année prochaine avant la semaine prochaine. En d’autres termes, nous voulons voir comment va le cheval dans les prochains jours à la maison. C’est son propriétaire qui nous dira s’il reste à l’entraîneur à 8ans. »

Un lauréat de Gr1 pour Planteur. Trueshan été acheté 8.000 € par Pegasus Bloodstock à la vente de yearlings Osarus, où il était présenté par le haras de Clairefontaine. Son père, Planteur (Danehill Dancer), s’était lui-même imposé dans le souple ou le lourd à plusieurs reprises. Planteur a officié cinq saisons au haras de Bouquetot avant de passer au haras du Grand Courgeon où il a sailli 57 poulinières en 2019 et 60 en 2020. Ses derniers produits français sont foals. Cette année, Planteur était proposé à 3.000 £ (3.500 €) à Chapel Stud, en Angleterre. Trueshan est le seul gagnant de Groupe de son père.

La mère, Shao Line (General Holme), a décroché deux victoires en treize sorties et a donné quatre autres gagnants. Elle est montée en valeur 29,5. Malgré son profil assez modeste, la jument a mieux produit qu’attendu au haras, ayant donné quatre autres gagnants, dont Monsieur le Duc (Sunday Break), lauréat en valeur 38,5 à 3ans sur 2.200m, Take the Line (Take Risks), gagnant en valeur 38 et qui tenait 2.300m, ou encore La Grande Duchesse (Linda’s Lad), lauréate en valeur 38,5. Shao Line a été saillie par Golden Horde (Lethal Force) en 2021. La deuxième mère a donné deux bons sauteurs, Il S’Envole (Boris de Deauville), cinquième du Grand Steeple-Chase du Conseil Départemental de la Mayenne (L), et Je Viens du Centre (Kotky Bleu), lauréat du Prix Ventriloque à Auteuil en débutant, à 4ans. Il faut remonter à la troisième mère, Marie de Lempire (Time for a Change), pour retrouver du black type : elle a produit Dom Lurcy (Dom Racine), lauréat du Grand Prix d’Agen (L).