MAGALEN BRYANT : L’ÉLEVAGE S’ARRÊTE, LA CASAQUE CONTINUE

Courses / 14.10.2021

MAGALEN BRYANT : L’ÉLEVAGE S’ARRÊTE, LA CASAQUE CONTINUE

MAGALEN BRYANT

 L’ÉLEVAGE S’ARRÊTE

 LA CASAQUE CONTINUE

Rarement propriétaire aura suscité un tel amour du public, des parieurs et des professionnels. En France, dans les courses, tout le monde aime Magalen Bryant. La casaque de celle qui nous a quittés le 27 juin a brillé cet automne, notamment avec Want of a Nail (Kapgarde), lauréate du Prix de la Gascogne (Gr3). Et on va continuer à voir ces couleurs mythiques sur les hippodromes français. Mais son élevage, lui, va être dispersé. Douze juments, huit yearlings et onze foals vont être en effet présentés à la vente d’automne Arqana. Une page se tourne, certes, mais l’histoire n’est pas finie.

David Powell nous avait envoyé les statistiques de l’élevage de Magalen Bryant au moment de sa disparition : 939.000 € de primes à l’éleveur (dont 562.000 € en obstacle), pour 382 victoires (216 sur les obstacles) en 2.992 courses. Son palmarès d’éleveur compte 26 succès de Groupes, dont 12 en obstacle et deux Grs1 de Blue Dragon ** (Califet). En plat, ses élèves ont décroché 14 Groupes, dont 9 Grs1 et les 2.000 Guinées de Pennekamp (Bering). Au total, 51 % de ses élèves ont terminé dans les cinq premiers. Chapeau !