Preis der Winterkönigin - Preis des Derbysiegers Sisfahan (Gr3) : Lizaid, un espoir classique pour Zarak** et le Gestüt Haus Zoppenbroich

International / 17.10.2021

Preis der Winterkönigin - Preis des Derbysiegers Sisfahan (Gr3) : Lizaid, un espoir classique pour Zarak** et le Gestüt Haus Zoppenbroich

 Baden Baden (DE), dimanche

Dimanche à Baden-Baden, Lizaid (Zarak) s’est imposée d’une classe dans le Preis der Winterkönigin (Gr3), le Prix Marcel Boussac allemand. C’est la reine de l’hiver – la "Winterkönigin"–,- c’est-à-dire une favorite pour les classiques allemands 2021. L’élève du Gestüt Haus Zoppenbroich avait gagné facilement lors de ses débuts il y a quatre semaines. Bauyrzhan Murzabayev l’a positionné derrière l’animatrice, Rondina (Intello). Et il attaqué de bonne heure, à la fin du tournant, quand le peloton a pris le chemin de la lice des tribunes. Lizaid a fait le trou et sur une longue progression, elle a franchi le poteau avec deux grandes longueurs d’avance sur Rondina.

Généreuse, Rondina a gardé la deuxième place à la photo face à l’autre pensionnaire de Peter Schiergen Barina (Gleneagles). La favorite, Lacuna (Shalaa), effectuait ses débuts en Allemagne après quatre courses en France, un succès à Compiègne et la troisième place (à cinq longueurs) dans le Prix de la Lorie (Classe 2) de Raclette (Frankel). Elle termine quatrième.

En pensant à 2021. Lizaid offre un quatrième succès à Peter Schiergen dans le dans le Preis der Winterkönigin. Il a déclaré à GaloppOnline : « Avant la course je ne savais pas laquelle était la meilleure. Les deux avaient gagné lors des leurs débuts avant de progresser, comme souvent avec mes 2ans. Les deux ont mérité de partir en vacances cet hiver. Elles ont un bel avenir devant elles car je pense qu’elles ont la tenue pour aller sur plus long. »

Le premier Groupe de Zarak. Lizaid est la première gagnante de Groupe issue de la première génération de Zarak (Dubawi). Le fils de Zarkava (Zamindar) a 84 2ans conçus à 12.000 €, et il a aligné onze gagnants dont Times Square, deuxième du Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1). Zarak avait gagné lors de ses débuts à Deauville le 22 octobre de ses 2ans. Il a joué de malchance car il a rencontré dans le Prix du Jockey Club le champion Almanzor (Wootton Bassett). Zarak a remporté son premier Groupe, les Dubai Millennium Stakes (Gr3) à 4ans. Après une courte et malheureuse défaite dans le Prix Ganay (Gr1), il a remporté le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1). Ses premiers yearlings sont passés sur les rings en 2020 (au cœur de la crise). Et 27 ont été vendus au prix moyen de 35.331 €. Une yearling par Zarak a été achetée 100.000 € par l’Américain Ken McPeek à la vente d’août et quinze yearlings passeront à la vente d’octobre.

La cousine de Lacazar. Lizaid est un produit du Gestüt Haus Zoppenbroich, haras historique repris par Ina Emma Zimmermann. Sa vocation est d’élever pour courir. À ce jour, trois 2ans sont à l’entraînement, dont deux issus de la souche L qui a offert au Gestüt Haus Zoppenbroich la gloire classique avec Lacazar (Adlerflug), lauréate du Preis der Diana (Gr1). La mère de Lizaid, Litaara (Wiener Walzer) était bien meilleure que sa sœur Laey Diamond (Dai Jin). Mais c’est l’inédite Laey Diamond qui a produit la classique Lacazar. Litaara s’était classée troisième du Diana-Trial (Gr2) et avait couru le classique gagné par sa nièce Lacazar. La deuxième mère, Linton Bay (Funambule), a gagné deux Listed en Allemagne et a produit le très bon Liang Kay (Dai Jin) qui a gagné les Union-Rennen (Gr2) et s’est classé quatrième du Deutsches Derby (Gr1) de Kamsin (Samim). Liang Kai a aussi couru le Prix de l’Arc de Triomphe en 2010.

Litaara a une foal par Best Solution (Kodiac). Sa cousine Lacazar a un foal, lui aussi par Best Solution.