Prix Caroline de Freycinet (Classic I) : Haya de Faust ou la belle journée des frères Larrieu

Courses / 17.10.2021

Prix Caroline de Freycinet (Classic I) : Haya de Faust ou la belle journée des frères Larrieu

Tarbes, dimanche

Les frères Larrieu ont vécu un bel après-midi. À 17 h, leur élève The Good Man (Manduro) terminait très proche troisième du Prix du Conseil de Paris (Gr2). Et 30 minutes plus tard, un autre produit de leur élevage, Haya de Faust (No Risk Al Maury) leur a offert la victoire dans le Prix Caroline de Freycinet, une bonne course du programme des anglo-arabes. Lauréate du Grand Prix des Pouliches à 37,5 % l’année passée, elle s’est à nouveau montrée intraitable sur les 2.300m de Tarbes, s’imposant de haute lutte. La représentante de Gérard Larieu venait de se classer lointaine cinquième du Prix de Gramat à Agen, après avoir conclu deuxième du Prix de l'Élevage des Anglo-Arabes de Gold de la Brunie (Frisson du Pécos) qu’elle retrouvait ce dimanche. Après avoir sagement patienté, la pensionnaire de Charles Gourdain s’est annoncée à la sortie finale pour peu à peu arriver sur ligne de tête. Air de Music (Frisson du Pécos) et Haya de Faust, elles, se sont livré ensuite un joli mano a mano au terme duquel cette dernière est sortie gagnante, et c’est avec une longueur et demie d’avance qu’elle l’emporte finalement. Gold de la Brunie s’empare de la troisième place à une longueur. À l’issue de la course, l’entourage de Haya de Faust a annoncé que cette pouliche saisonnière sera revue l’année prochaine avant de devenir poulinière.

Un croisement de luxe en anglo-arabie. Élevée au haras de Saint-Faust, Haya de Faust est issue de Guarded (Eagle Eye). Cette jument Juddmonte a déjà donné deux bons chevaux, Attima (Zafonic), gagnante de l'Honeymoon Breeders' Cup Handicap, Hollywood Park et du San Clemente Handicap (Grs2), et San Domenico (Zamindar), deuxième du Prix des Chênes (Gr3). Mais aussi l'anglo Gégé de Faust (Al Saoudi), brillant lauréat de ses deux premières sorties puis accidenté.

La deuxième mère a donné trois black types, dont Tenuous (Generous), gagnante du Prix de Psychè (Gr3), et Kithira (Danehill), lauréat du Prix de la Calonne (L). Après avoir rencontré la crème des étalons européens – dont Galileo, Montjeu et Iffraaj – Guarded est restée plusieurs années sans donner de produit.

No Risk Al Maury (Kesberoy), le père de la jument, est un pur-sang arabe qui officiait alors au haras de Saint-Faust. C’est l’un des meilleurs sires au monde dans sa race.

 

 

 

Saint Laurent

 

 

Kesberoy

 

 

 

 

Keiba

 

No Risk Al Maury

 

 

 

 

 

Baroud II

 

 

Nectarine Al Maury

 

 

 

 

Nevadour

HAYA DE FAUST (F4)

 

 

 

 

 

 

Danzig

 

 

Eagle Eyed

 

 

 

 

Razyana

 

Guarded

 

 

 

 

 

Vaguely Noble

 

 

Atropa

 

 

 

 

Cameo Shore