Prix Casimir Delamarre - Fonds Européen de l’Élevage (L) : Musetta, une première Listed largement méritée

Courses / 17.10.2021

Prix Casimir Delamarre - Fonds Européen de l’Élevage (L) : Musetta, une première Listed largement méritée

Longchamp, dimanche

La multiple placée de Listed Musetta (Dark Angel) a enfin décroché un premier succès bien mérité à ce niveau dans le Prix Casimir Delamarre - Fonds Européen de l’Élevage (L). Il s’agit de la sixième victoire de cette représentante de Jean-Pierre Bervoets, qui avait échoué d’un nez l’année dernière à Craon, dans le Prix du Haras de la Haie Neuve Le Brivido - Prix du Point du Jour (L). Elle avait ensuite terminé quatrième du Prix Isola Bella - Fonds Européen de l’Élevage (L). Cet été, à Vichy, Musetta a été battue d’une courte tête seulement dans le Prix Jacques de Brémond (L). Lors de sa dernière sortie, le 27 septembre, elle avait de nouveau pris part au Prix du Haras de la Haie Neuve Le Brivido - Prix du Point du Jour (L), dont elle a conclu troisième. Dimanche, la pensionnaire de Joël Boisnard a patienté avec beaucoup de gaz côté corde en cinquième position, dans une course emmenée par Très Valentine (Fastnet Rock). Progressant en dehors au poteau des 400m, Musetta a pris résolument l’avantage à 50m de l’arrivée et s’est imposée d’une longueur et quart devant Shalamba (Zoffany). Trois quarts de longueur plus loin, l’attentiste Layla (Lope de Vega) a très bien conclu à l’intérieur pour arracher la troisième place à Ansilia ** (Dansili) sur le fil.

Une deuxième Listed pour Jean-Pierre Bervoets. Dimanche, Jean-Pierre Bervoets a décroché la deuxième Listed de sa carrière. Sa casaque avait déjà brillé à bon niveau grâce à Sarigan (Teofilo), lauréate du Prix de Thiberville (L) à Saint-Cloud, en 2017, sous l’entraînement d’Henri-François Devin. Jean-Pierre Bervoets nous a dit : « Musetta a souvent manqué d’un petit quelque chose pour gagner sa Listed, et je suis ravi qu’elle ait pu s’imposer aujourd’hui. C’est une jument qui va dans tous les terrains. Nous avions envisagé le Prix Isola Bella - Fonds Européen de l’Élevage (L) à Saint-Cloud, le 31 octobre, car nous n'étions pas sûr qu’elle gagne, et l’objectif était de lui faire remporter sa Listed. Elle a peut-être encore une course à courir, et a priori, elle partira au haras à la fin de l’année. J’ai quatre chevaux à l’entraînement : Pamouschana (Showcasing), qui reste sur une troisième place dans le Prix de Lieurey (Gr3) et qui est chez Édouard Monfort, mais aussi deux pouliches chez Henri-François Devin, et Musetta donc. »

Shalamba vers le Grand Prix de Fontainebleau. Deuxième en fin d’année de 3ans du Grand Prix du Nord (L), puis troisième au printemps du Premio Ambrosiano (Gr3), Shalamba a décroché dimanche le troisième podium black type de sa carrière. Son entraîneur, Mikel Delzangles, nous a dit : « Shalamba est une jument qui apprécie tout particulièrement les pistes bien souples. Aujourd'hui, elle a très bien couru. Elle devrait encore avoir une course à courir cette année. Cela devrait être à Fontainebleau, dans le Grand Prix de Fontainebleau - Fonds Européen de l'Élevage (L), qui se courra le 18 novembre. » 

Layla confirme sa régularité. Issue des gros handicaps, Layla a commencé à s’attaquer au niveau Listed au mois de juillet. Quatre courses à ce niveau, et quatre places : cette chic jument mériterait elle aussi de décrocher son black type majuscule ! En dernier lieu, le 1er octobre, elle avait terminé quatrième du Prix Dahlia - Fonds Européen de l’Élevage (L). Pia Brandt, qui entraîne la jument avec son mari, Joakim, nous a déclaré : « Elle est toujours régulière. Nous allons la laisser tranquille et la revoir l'an prochain, dans les grosses courses black types. Elle a commencé sa saison tôt cette année mais elle revient toujours bien de ses courses, toujours belle. Il lui faut juste un peu de chance. En bon terrain, elle est capable de tenir jusqu'à 2.000m mais, si c'est un peu souple, elle est très bien sur le mile. »

La souche d’Homérique . Élevée par John Kenny, Musetta a été cédée 90.000 € à F.B.A. lors de la vente de yearlings d’août Arqana, alors qu’elle était présentée par le haras de Montaigu. C’est une fille de Dark Angel (Acclamation), stationné à Yeomanstown Stud, et de Miss Quality (Elusive Quality), placée à deux reprises dans des courses à conditions sur les 1.500m de la P.S.F. deauvillaise, en trois sorties à 3ans. Cette dernière a produit trois autres gagnants, notamment Thuit (Duke of Marmalade), lauréate d’un maiden en fin d’année de 2ans sur les 2.000m de Marseille-Vivaux. La deuxième mère, Desert Stormette (Storm Cat), a gagné un maiden sur 1.300m à 4ans, sur le dirt de Santa Anita. Elle a donné cinq vainqueurs, dont Desert Gold (Seeking the Gold), lauréate des Mariah’s Storm Stakes (L) sur le dirt d’Arlington et deuxième du Gardenia Handicap (Gr3). Desert Gold a produit trois black types, notamment l’invaincue en quatre sorties à 2ans White Moonstone (Dynaformer), lauréate du Fillies' Mile (Gr1), des May Hill Stakes (Gr2) et des Sweet Solera Stakes (Gr3), et Albasharah (Arch), gagnante des Pride Stakes (L, 2.000m) à Newmarket et troisième des Lancashire Oaks (Gr2). Desert Gold est aussi la troisième mère d’Homérique ** (Exchange Rate), gagnante des New York Stakes (Gr2), du Prix de Psyché et des Beaugay Stakes (Grs3), mais également troisième des Prix de Diane, de l’Opéra et des Diana Stakes (Grs1).

 

 

 

Royal Applause

 

 

Acclamation

 

 

 

 

Princess Athena

 

Dark Angel

 

 

 

 

 

Machiavellian

 

 

Midnight Angel

 

 

 

 

Night at Sea

MUSETTA (F4)

 

 

 

 

 

 

Gone West

 

 

Elusive Quality

 

 

 

 

Touch of Greatness

 

Miss Quality

 

 

 

 

 

Storm Cat

 

 

Desert Stormette

 

 

 

 

Breezy Stories

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 52’’40

De 1.000m à 600m : 24’’51

De 600m à 400m : 12’’37

De 400m à 200m : 11’’16

De 200m à l’arrivée : 11’’55

Temps total : 1’51’’99