Prix de Varanville (Maiden) : Zawaaya confirme ses bons débuts

Courses / 20.10.2021

Prix de Varanville (Maiden) : Zawaaya confirme ses bons débuts

Deauville, mercredi

Auteur de bons débuts sur l’hippodrome de Mont-de-Marsan, Zawaaya (Oasis Dream) était devancé par le fils de Vorda ** (Orpen), l’estimé Gavial (Iffraaj). Le 5 octobre, à Chantilly, le représentant de Shadwell avait été déclaré non partant dans un maiden en raison d’un terrain trop pénible pour ses aptitudes. Mercredi, pour ses débuts sur le sable, il a montré qu’il faudrait compter avec lui l’an prochain.

Un style prometteur. Rapidement sorti de sa stalle de départ, Récompense (Profitable) a animé l’épreuve à une allure plus que régulière. Monté juste derrière les chevaux de tête, Zawaaya a pris l’avantage à 300m du but. Vivement empoigné par Maxime Guyon, il est parvenu à repousser jusqu’au bout l’offensive de Nesr Shalghoda (Due Diligence), qui termine deuxième, à une encolure. Trois longueurs et demie plus loin, Enfant Rouge (Bated Breath) est troisième.

Bien sur la distance. Satisfait de la performance de sa pensionnaire, François Rohaut a déclaré : « À l’image de sa famille, il faut toujours lui demander de se livrer. Son frère, Momarasa (Dubawi), a le même caractère que lui. Mais une fois qu’on leur demande, ils donnent tout. Aujourd’hui, j’attendais une confirmation de ses très bons débuts. Je pense que c’est un poulain qui est parfait sur cette distance. En dernier lieu, il avait été non partant en raison du terrain trop pénible. Nous devrions le revoir l’an prochain. »

Une mère gagnante de Gr3 en Italie. Élevé par Shadwell, Zawaaya est un fils d’Oasis Dream (Green Desert), étalon de Juddmonte. Il est le quatrième produit de Farmah (Speightstown). Très régulière en piste, Farmah, déjà entraînée par François Rohaut, avait remporté quatre courses, de 1.100m à 2.000m. Elle avait notamment remporté le Premio Carlo Francesco Aloisi (Gr3), en Italie. Elle s’était également imposée dans le Prix de Bonneval (L). Son premier produit, Taraateel (Oasis Dream), avait remporté son unique sortie. Son deuxième produit, Laahint (Muharaar), n’a pas été vu en compétition. Quant à son troisième produit, Momarasa (Dubawi), il a gagné son maiden sur 1.600m à La Teste-de-Buch, avant de signer deux victoires au niveau handicap.

La deuxième mère, Torrestrella (Orpen), avait enlevé le Prix Finlande (L) puis la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Au haras, elle a donné Farmah, Intilaaq (Dynaformer), lauréat des Betfred Rose of Lancaster Stakes (Gr3), mais aussi Wusool (Speightstown), vainqueur du Prix Paul de Moussac (Gr3) et quatrième du Qatar Prix Jean Prat (Gr1).

Sous la troisième mère, Sea Ring (Blue River), placée de Listed, on trouve Torrealta (In the Wings), troisième des Prix Lord Seymour et Right Royal (Ls).

 

 

 

Danzing

 

 

Green Dersert

 

 

 

 

Foreign Courier

 

Oasis Dream

 

 

 

 

 

Dancing Brave

 

 

Hope

 

 

 

 

Bahamian

ZAWAAYA (M2)

 

 

 

 

 

 

Gone West

 

 

Speightstown

 

 

 

 

Silken Cat

 

Farmah

 

 

 

 

 

Orpen

 

 

Torrestrella

 

 

 

 

Sea Ring

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 18’’75

De 1.000m à 600m : 24’’07

De 600m à 400m : 12’’33

De 400m à 200m : 11’’40

De 200m à l’arrivée : 11’’29

Temps total : 1’17’’84