Prix du Ministère de l'Agriculture à 37,5 % (Classic I) : Feng Shui du Pécos, un Derby pour le pensionnaire de Stéphane-Richard Simon

Courses / 17.10.2021

Prix du Ministère de l'Agriculture à 37,5 % (Classic I) : Feng Shui du Pécos, un Derby pour le pensionnaire de Stéphane-Richard Simon

Tarbes, dimanche

Équivalent du Prix du Jockey Club pour cette catégorie, le Prix du Ministère de l'Agriculture à 37,5 % (Classic I) est revenu à Feng Shui du Pécos (Fairplay de Pécos), un représentant de Florence Barbi, Nessim Toumi et de l’écurie du Gave. Ce pensionnaire de Stéphane-Richard Simon, qui avait remporté le Prix Thalian (Classic III) au mois de juillet, restait sur une quatrième place dans le Grand Critérium des Anglo-Arabes à 37,5 %, à Mont-de-Marsan. Associé comme lors de sa dernière sortie à Alexandre Gavilan, Feng Shui du Pecos, après être longtemps resté à l’arrière-garde, s’est peu a rapproché des animateurs. En tête à l’entrée de la ligne droite, il s’est facilement détaché du reste du lot pour l’emporter par cinq longueurs et demie devant Irun Pontadour (Frisson du Pécos). Dix longueurs plus loin, Zzadig (Carghèse des Landes) prend la troisième place. Feng Shui du Pécos a affiché de jolis progrès et devrait faire une bonne saison de 4ans, a annoncé son entourage. Un succès marquant pour son pensionnaire Stéphane-Richard Simon, entraîneur fidèle à la race anglo-arabe.

Issue d'une belle lignée "du Pécos". Élevé par le haras du Pécos et Anne-Marie Supervielle-Brouques, Feng Shui du Pécos a été présenté à 2ans au Grand Show de l'Anglo. C'est un fils de Fairplay du Pécos (Freeland), étalon au haras de Gélos en 2021, et de Fêlée (Hasa), gagnante de deux courses dont le Prix Toscane IV - Prix Henri Farbos (Classe B, à l'époque). Feng Shui du Pecos est le troisième produit de cette dernière et le premier gagnant. La jument a aussi donné une 2ans nommée Flaminga du Pécos (Carghèse des Landes) et un yearling nommé Falstaff du Pécos (Carghèse des Landes). Cette année, elle a été saillie par Paban de France (Benevolo de Paban).

La deuxième mère, Foly du Pécos (Khanjer Joli), n'a pas brillé en piste, avec une place en cinq sorties. Elle s'est largement rattrapée au haras : 10 de ses 12 produits ayant couru ont gagné, ils ont tous pris de l'argent et 5 sur 12 ont dépassé la barre des 100.000 € de gains. Six ont remporté des courses de sélection pour anglo-arabes. C’est l’une des deux meilleures branches de la souche Davezac, celle de Ferdesia (Djerba Oua).

 

 

 

Ramouncho

 

 

Freeland

 

 

 

 

Orylande

 

Fairplay du Pécos

 

 

 

 

 

Safir

 

 

Frivole du Pécos

 

 

 

 

Fantaisy

FENG SHUI DU PÉCOS (M3)

 

 

 

 

 

 

Dan Music

 

 

Hasa

 

 

 

 

Handiwork

 

Fêlée

 

 

 

 

 

Khanjer Joli

 

 

Foly du Pécos

 

 

 

 

Ferdelia