Prix du Mont Cindre (Steeple-chase) : Manon des Sources s’offre Zurekin

Courses / 14.10.2021

Prix du Mont Cindre (Steeple-chase) : Manon des Sources s’offre Zurekin

Prix du Mont Cindre (Steeple-chase)

Manon des Sources s’offre Zurekin

Manon des Sources (No Risk at All) est une excellente réclamation. Achetée par Mme Christian Cealy, suite à sa victoire dans un réclamer cagnois l’hiver dernier, elle a d’emblée pris du black type en gagnant le Prix Spumate (L). Pour sa rentrée automnale, la pensionnaire de Mathieu Pitart s’est imposée dans un fauteuil dans le Prix du Mont Cindre. Vite bien partie, elle a emmené le peloton à sa main avant de laisser passer le grand favori Zurekin (Martaline) à l’amorce du tournant final. Ce dernier a pris l’avantage et s’est détaché, donnant l’impression de pouvoir aller au bout. Mais Manon des Sources a soufflé dans l’ultime virage avant de revenir à hauteur de Zurekin puis de le déposer dans la phase finale. Pour ses débuts en steeple, Zurekin s’est bien comporté d’autant qu’il sera mieux sur une piste plus souple et à Auteuil.

De la famille de Grivette. Élevée par Marie-Laure Besnouin et Jean-Michel Feuillet-Besnouin, Manon des Sources est une fille de No Risk at All (My Risk) qui fait la monte au haras de Montaigu. Présentée par les Loges aux ventes d’été 2018, elle avait été achetée 18.000 € par Pegasus Farms. Sa mère, Vanessa (Martaline), avait remporté deux de ses trois sorties publiques, sur les obstacles, sur 3.500m, à 3ans. Manon des Sources est son premier produit. Elle a ensuite eu Héros du Chenet (Doctor Dino), vainqueur dès sa deuxième course, sur les haies de Saint-Brieuc. Celui-ci est sous l’entraînement Lageneste-Macaire. Vanessa a eu un yearling, Kenzo du Chenet (Prince Gibraltar).

La deuxième mère, Irlandaise (Garde Royale), avait gagné en plat à 3ans, sur 2.100m. Au haras, elle a donné Reine Irlandaise (Lost World), génitrice de Garfield (Doctor Dino), deuxième du Prix Général de Saint-Didier (Gr2), d’Espion du Chenet (Sunday Break), de Dame du Brésil (Blue Bresil), mais aussi Orlandaise (Goldneyev), la mère notamment de Décor Irlandais (Hello Sunday), deuxième d’un Novices' Hurdle (Gr2) à Warwick.

Sous la troisième mère, True Beauty (Sun Prince), nous trouvons La Grive (Pharly), mère de Grivette (Antarctique), lauréate du Prix Alain du Breil (Gr1) et génitrice de la jument de fer, Roxinela (Muhtathir), gagnante des Prix Georges Courtois et des Drags (Grs2). La Grive avait également produit Royaleety (Garde Royale), vainqueur du Cambacérès (Gr1).

Take Risks

My Risk

Miss Pat

No Risk at All

Simply Great

Newness

Néoménie

MANON DES SOURCES (F5)

Linamix

Martaline

Coraline

Vanessa

Garde Royale

Irlandaise

True Beauty