Prix Duc d’Alburquerque (Steeple-chase) : Lateranito et Thibault Journiac enchantent Auteuil

Courses / 16.10.2021

Prix Duc d’Alburquerque (Steeple-chase) : Lateranito et Thibault Journiac enchantent Auteuil

Prix Duc d’Alburquerque (Steeple-chase)

Lateranito et Thibault Journiac enchantent Auteuil

Nous n’avons vu qu’eux dans la phase finale de ce Prix Duc d’Alburquerque ! Eux, ce sont Lateranito (Martaline), qui s’est imposé par dix-huit longueurs après sept mois d’absence – alors qu’il découvrait l’hippodrome d’Auteuil ! – et son jeune gentleman-rider, Thibault Journiac qui a signé à 19 ans sa première victoire dans le temple de l’obstacle. Parti aux avant-postes, l’élève et représentant de la succession Magalen Bryant et de David Powell a galopé en troisième position avant d’accélérer pour prendre la tête à l’abord de la rivière des tribunes qu’il a franchie à la perfection. Repartant de plus belle dans le tournant final, Lateranito n’a jamais été inquiété et s’est détaché pour filer vers un net succès. La deuxième place est revenue à un autre rentrant de classe, Eden Conti (Khalkevi), sous la selle de Théo Dumouch. Montée par Benjamin Caron, Flèche Rouge (Crillon) a profité de la chute de Lafayette (Kapgarde) à la double barrière pour s’emparer de la troisième place, vingt longueurs plus loin.

Objectif Grand Prix de Pau. Il s’agissait de la quatrième sortie seulement de Lateranito qui n’a pas été épargné par les soucis de santé. Troisième en débutant du Prix Jean d’Ariste (Haies) à Pau, le 6 décembre 2018, il avait effectué une réapparition impressionnante deux ans plus tard pour ses débuts en steeple sur l’hippodrome du Béarn, s’imposant par vingt longueurs. Lors de sa troisième et dernière tentative, le 9 mars, Lateranito avait conclu quatrième du Prix Gaston de la Motte (Steeple-chase) à Compiègne. Son entraîneur, David Cottin, nous a dit : « C’est un bon cheval. Après sa course à Compiègne, il n’était pas en grande forme, raison pour laquelle nous lui avons donné du temps. Mes chevaux avaient été malades à Pau, et je l’ai peut-être recouru trop vite après le meeting. Là, il est en pleine forme ! Nous allons voir ce qu’il peut courir, sinon, nous attendrons Pau. S’il reste bien, nous allons préparer le Grand Prix de Pau (Gr3). »

Thibault Journiac, un an après son frère ! L’édition précédente de ce Prix Duc d’Alburquerque avait sacré Ajas (No Risk at All) et Thomas Journiac, le petit frère de Thibault Journiac. Thomas Journiac était d’ailleurs présent pour défendre son titre, en selle sur Défi Majeur (Cléty) sous l’entraînement de son père, mais il a dû se contenter de la quatrième place. Thibault Journiac nous a dit : « C’est ma première victoire à Auteuil, et ma cinquième au total. J’ai commencé à monter en obstacle il y a un an et demi. Je n’avais jamais sauté Lateranito le matin, donc je le découvrais aujourd’hui. Il a très bien sauté, je me suis vraiment fait plaisir ! Je vais continuer à monter le matin chez David Cottin durant le meeting de Pau. Mais pour l’instant, je ne souhaite pas devenir jockey. »

Issu d’une sœur de Laterano. Lateranito est le premier produit de La Garde Royale (Kapgarde), lauréate de trois courses en haies et steeple, dont le Prix Philippe Ménager (devenu L) sur les gros obstacles d’Auteuil, mais aussi troisième des Prix La Périchole (Gr3) et James Hennessy (L). La poulinière a un 2ans, Le Garde Royale (Martaline), à l’entraînement chez Armel Le Clerc, une yearling, La Prétendante (Great Pretender), et un foal par Doctor Dino (Muhtathir). Elle a de nouveau été saillie par Doctor Dino. La deuxième mère, Latran (Pistolet Bleu), a remporté huit courses en haies et en steeple, notamment le Prix Jean Bernadotte (Steeple-chase) à Pau, et a terminé deuxième des Prix Duc d’Anjou et Fleuret (Grs3). Outre La Garde Royale, elle a donné trois autres black types : Laterano (Saint des Saints), vainqueur des Prix Jean Stern (Gr2) et Duc d’Anjou (Gr3) et deuxième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), Laterana ** (Saint des Saints), gagnante du Grand Prix de Pau (Gr3) et troisième du Prix Amadou (Gr2), et Land Baron ** (Lando), vainqueur du Prix Camille Duboscq (L).

Mendez

Linamix

Lunadix

Martaline

Sadler’s Wells

Coraline

Bahamian

LATERANITO (H6)

Garde Royale

Kapgarde

Kaprika

La Garde Royale

Pistolet Bleu

Latran

Fautine