Prix Georges Lemaigre Dubreil (Steeple-chase) : Gusty Pontadour rentre en fanfare

Courses / 15.10.2021

Prix Georges Lemaigre Dubreil (Steeple-chase) : Gusty Pontadour rentre en fanfare

Toulouse, vendredi

Antoine Bardini, en bon Corse, a eu plusieurs bons anglo-arabes en obstacle. Et il en a un, Gusty Pontadour (Hasawood de Bordes), dont on devrait reparler cet hiver à Pau. Ce pensionnaire de François Nicolle a fait une rentrée gagnante dans le Prix Georges Lemaigre Dubreil, sur le steeple de Toulouse. Il est ainsi resté invaincu en obstacle en deux sorties, toutes deux à la Cépière. Absent depuis sa victoire toulousaine, le 5 octobre 2020, il s’est montré allant, menant avec plusieurs longueurs d’avance sur Hakim d’Airy (Legolas). À l’exception du premier passage de l’oxer, il a très bien sauté. Sous la menace d’Hakim d’Airy à l’entrée de la ligne droite, Gusty Pontadour a contré ce dernier pour l’emporter facilement. Son jockey, Lucas Zuliani, a déclaré au micro d’Equidia : « Aujourd’hui, il était vraiment très frais. Il a tiré et voulait tout faire en même temps. Il a fait de petites fautes, mais il a bien rectifié le tir ensuite. Il a très bien fini comme il sait le faire. C’est un cheval qui se monte à sa main. Il a beaucoup d’abattage et le but est de le laisser aller à sa main. Il est perfectible et sera beaucoup mieux dans son comportement lors de sa prochaine sortie. Il va progresser sur cette rentrée. Il le fait sur sa classe car il n’est pas à 100 %. Maintenant, ses objectifs seront cet hiver. » Cet hiver, il faudra suivre aussi Hakim d’Airy, qui a eu un très beau passage sans avoir été parfait dans ses sauts.

La famille d’Ecbatane. Élevé par François Maillot, Gusty Pontadour a été deuxième de sa section au Show Anglo de La Teste. C’est un fils de Hasawood de Bordes (Hasa) et de Tadjine (Sleeping Car), gagnante sur les 2.400m de Toulouse et cinquième du Grand Prix des Anglo-Arabes. Gusty Pontadour est le dernier produit de sa mère, disparue en 2016. Tous les produits de Tadjine sont gagnants. Outre Gusty Pontadour, elle a eu Fairdjin Pontadour (Fairplay du Pecos), invaincu en deux sorties sur les haies. Gusty Pontadour est le neveu de Beni Abbes (Saint des Saints), lauréate du Grand Critérium des Anglo-Arabes à 12,5 % et de trois de ses six sorties en haies. Beni Abbes a produit d’Antoing (Turgeon), lauréat en haies et en steeple, notamment du Prix Adrien Besnouin. Gusty Pontadour est aussi le neveu de Djurjura (Akarad), quatrième de l’Anjou-Loire Challenge (L) et mère d’Ecbatane (Balko), gagnante du Prix Sytaj (Gr3). Sous la troisième mère, Charabia (Bazin), on retrouve le nom de Temara (Rex Magna), la génitrice du champion Azertyuiop (Baby Turk), vainqueur de l’Arkle Chase et du Queen Mother Champion Chase (Grs1) et de Bipbap (Dom Pasquini), lauréat de quatorze de ses vingt et une sorties, dont les Prix Maurice Gillois (Gr1), Orcada et Morgex (Grs3) et troisième du Prix La Haye Jousselin (Gr1). Charabia a aussi produit l’étalon Chef de Clan (Cyborg), vainqueur du Prix de l’Avenir, deuxième du Prix du Bourbonnais et troisième du Prix Jacques de Vienne, Moulouya (Turgeon), mère des black types Still Loving You (Poliglote) et Toi et le Soleil (Poliglote). Toi et le Soleil a donné Écris l’Histoire (Kapgarde), gagnante du Prix Christian de Tredern (Gr3). 

 

 

 

Dan Music

 

 

Hasa

 

 

 

 

Handiwork

 

Hasawood de Bordes

 

 

 

 

 

Satin Wood

 

 

Perliwood du Lac

 

 

 

 

Petite Perle du Lac

GUSTY PONTADOUR (H5)

 

 

 

 

 

 

Dunphy

 

 

Sleeping Car

 

 

 

 

Lorelta

 

Tadjine

 

 

 

 

 

Clafouti

 

 

Bekkaria

 

 

 

 

Charabia