Prix India Song (Maiden) : Mooreanity, la première de Charlotte Chehboub

Courses / 18.10.2021

Prix India Song (Maiden) : Mooreanity, la première de Charlotte Chehboub

Prix India Song (Maiden)

Mooreanity, la première de Charlotte Chehboub

Pendant du Prix Twig (Maiden) réservé aux mâles, ce Prix India Song a réuni treize pouliches. Troisième en débutant, sur le parcours qu’elle retrouvait, Mooreanity (Zelzal) avait dévoilé quelques moyens. Samedi, la représentante de Charlotte Chehboub – la cousine de Pauline Chehboub – a ouvert son palmarès pour sa deuxième sortie et devrait pouvoir encore gentiment monter les échelons.

Dure à l’effort. Contrairement à ses débuts, Joueuse de Blues (Birchwood) s’est portée en tête de course et a animé à un rythme régulier. Elle a ensuite été relayée au bout de la ligne d’en face par Chinz (Johnny Barnes), laquelle avait dans son sillage la future lauréate, Mooreanity. Décalée en progression à l’entrée de la ligne droite, la pensionnaire de Cédric Rossi a prolongé son effort jusqu’au passage du disque pour venir s’imposer. Auteure d’une bonne fin de course, Alromy (Al Wukair) s’empare de la deuxième place, à trois quarts de longueur. Chinz est troisième, trois longueurs plus loin.

Un potentiel de progression. À sa descente de cheval, le jockey lauréat, Marvin Grandin a dit sur Equidia : « La pouliche avait effectué de très bons débuts ici même. Aujourd’hui, nous n’avons pas été pris de vitesse. Avec une course dans les jambes, elle a fait nettement mieux. Mooreanity a le potentiel pour progresser de nouveau. C’est une très belle pouliche. »

Sa sœur passe en vente la semaine prochaine. Élevée par le haras d’Étreham, Mooreanity a été présentée par ses éleveurs à la Vente de Yearlings d’Octobre. Le bon avait été signé pour 13.000 € par Paul Nataf. C’est une fille de l’étalon d’Al Shaqab Racing Zelzal (Sea the Stars) et de Baynunah (Medaglia d’Oro), lauréate d’un handicap sur 1.600m à Newmarket. En 2019, Baynunah avait été présentée par le haras d’Étreham à la Vente d’Élevage. Elle avait finalement été cédée à l’amiable pour 30.000 € à la Scea Vallée de l’Orne. Au haras, on lui doit Bayeux (Champs Élysées), gagnant à 2ans, d’un Maiden palois sur 2.000m. Mooreanity est son quatrième produit et son deuxième gagnant. La poulinière a une yearling par Wooton Bassett (Iffraaj) qui portera le numéro 197 à la Vente de Yearlings d’Octobre, la semaine prochaine et également un foal par Zelzal. Elle a été saillie en 2021 par Toronado (High Chaparral).

Sa deuxième mère, Damaniyat Girl (Elusive Quality), est gagnante des EBF Boadicea Stakes (L, 1.200m) et deuxième des Nell Gwyn Stakes (Gr.3, 1.400m). C’est la génitrice de Grand Bazaar (Golden Horn), lauréate d’un gros handicap sur 2.400m et de Tegara (Hard Spun), gagnante de trois handicaps sur le sable en Angleterre.

La troisième mère, Dabaweyaa (Shareef Dancer), est deuxième des 1.000 Guinées (Gr1).

Cape Cross

Sea the Stars

Urban Sea

Zelzal

Kingmambo

Olga Prekrasa

Opera Aida

MOOREANITY (F2)

El Prado

Medaglia d’Oro

Cappucino Bay

Baynunah

Elusive Quality

Damaniyat Girl

Dabaweyaa