Prix le Hangar à Énigmes - Deauville-Trouville (Prix Filiberto) (Maiden) : Sir Basset se réhabilite rapidement

Courses / 22.10.2021

Prix le Hangar à Énigmes - Deauville-Trouville (Prix Filiberto) (Maiden) : Sir Basset se réhabilite rapidement

Clairefontaine-Deauville, vendredi

Neuvième et dernier lors de ses débuts cet été à Clairefontaine, Sir Basset (Wootton Bassett) effectuait à l’occasion du Prix Filiberto (Maiden) sa deuxième sortie, la première pour son nouvel entraînement, celui de Carlos et Yann Lerner. En l’emportant assez plaisamment, ce représentant de Rémy Dupuy-Naulot a pleinement effacé ses premiers pas en compétition.

Avec de la marge. À la sortie des stalles de départ, le futur lauréat s’est rapidement retrouvé parmi les animateurs. Facile toute la course, cet ex-pensionnaire de Christophe Escuder a ensuite attendu les différentes attaques à l’entrée de la ligne droite. Uniquement accompagné aux bras par Olivier Peslier, il s’est rapidement mis hors de portée. Lui offrant tout de même une belle résistance, Percy Shelley (Sir Percy) doit finalement se contenter de la deuxième place, à une encolure. Quatre longueurs plus loin, Goldoni (Ivanhowe) prend la troisième place.

Encore immature. Au retour aux balances, Carlos Lerner a expliqué : « C’est un poulain qui est encore immature. Comme les fils de Wootton Bassett (Ifrraaj), il n’est pas dérangé par le terrain. Olivier Peslier connaissait déjà le poulain. Toute la course, Sir Bassett était au-dessus du lot. Comme c’est encore un gros bébé, nous allons certainement le laisser tranquille. »

Un petit-fils d’Altamura. Élevé par Dunmore Stud Ltd, Sir Basset est passé deux fois en vente. Présenté foal par le haras de l’Hôtellerie à la vente d’élevage Arqana, il avait été acheté pour 18.000 € par Guy Petit. De nouveau présenté par le haras de l’Hôtellerie, mais cette fois à la vente de sélection, le marteau était tombé à 30.000 € en faveur de Christophe Escuder. Sir Basset est un fils de l’étalon de Coolmore Wootton Bassett (Iffraaj) et d’Apulia (Street Cry), lauréate d’une Course G sur 2.200m à la Roche-Posay. Au haras, on lui doit Fazendera (Elusive City), gagnante de trois courses dont une Classe 1 sur la distance de 1.400m à Toulouse, et Aleen (Mastercraftman), vainqueur d’un maiden sur les 2.400m de la piste de ParisLongchamp. Sir Bassett est son troisième gagnant. La poulinière a une yearling nommée Vulacniya (Birchwood), qui vient d’être vendu 6.000 € lors de la vente de yearlings d’octobre.

La deuxième mère, Altamura (El Grand Senor), est lauréate des Harvest Stakes (L, 2.400m) et des Upavon Stakes (L, 2.000m) en Angleterre. C’est la génitrice d’Aynthia (Zafonic), gagnante du Premio Mario Incisa (Gr3, 2.000m) en Italie et deuxième du Prix de Royaumont (Gr3), et aussi d’Alamanni (Elusive Quality), deuxième du Premio Chiusura (Gr3, 1.400m) et double placée de Listed en Italie.

 

 

 

Zafonic

 

 

Iffraaj

 

 

 

 

Pastorale

 

Wootton Bassett

 

 

 

 

 

Primo Dominie

 

 

Balladonia

 

 

 

 

Susquehanna Days

SIR BASSET (M2)

 

 

 

 

 

 

Machiavellian

 

 

Street Cry

 

 

 

 

Helen Street

 

Apulia

 

 

 

 

 

El Grand Senor

 

 

Altamura

 

 

 

 

Narwala