Prix Perth (Gr3) : Magny Cours de plus en plus dur

Courses / 23.10.2021

Prix Perth (Gr3) : Magny Cours de plus en plus dur

Prix Perth (Gr3)

Magny Cours de plus en plus dur

1er MAGNY COURS

2e CENTURY DREAM

3e BRENTFORD HOPE

L’entourage de Magny Cours (Medaglia d’Oro) a eu raison d’être patient. À chacune de ses sorties, le représentant de Godolphin repousse ses limites. Depuis son retour de Dubaï, l’hiver dernier, il a terminé deuxième de la Coupe (Gr3), avant de s’offrir, à Clairefontaine, le Prix du Pays d’Auge - 9e Étape du Défi du Galop (L). Récent deuxième du Qatar Prix Dollar (Gr2), il a été battu par Dubai Honour (Pride of Dubaï), lequel s’est depuis classé deuxième des Champions Stakes (Gr1). Samedi, parti avec les faveurs des parieurs dans ce Prix Perth (Gr3), Magny Cours s’est imposé sûrement, comme un potentiel candidat à la Dubai World Cup (Gr1).

Une accélération fulgurante. À la sortie des stalles, Mythico (Adlerflug) s’est rapidement installé en tête de course. Quant à Century Dream (Cape Cross), il a galopé esseulé, tout à l’extérieur de ses rivaux, avant d’être amené progressivement en tête de course. Mythico l’a alors laissé prendre seul les commandes. Légèrement brillante, Es La Vida (Soldier Hollow) a rejoint l’animateur à l’amorce du tournant final. Encore dernier à l’entrée de la ligne droite, Magny Cours a commencé à produire son effort à 400m du but. Se mettant à plat ventre, le pensionnaire d’André Fabre a passé le peloton en revue dans les 200 derniers mètres de course et s’impose d’une demi-longueur. Après avoir longtemps cru au succès, Century Dream doit finalement se contenter de la deuxième place. Trois longueurs plus loin, Brentford Hope (Camelot) s’empare de la troisième place.

La Dubai World Cup en ligne de mire. Après la course, la représentante de Godolphin en France, Lisa-Jane Graffard, a déclaré : « Magny Cours est un cheval avec beaucoup de classe. Désormais, il est dur. Plus jeune, il était très fragile et nous avons eu beaucoup d’ennuis de santé avec lui. Nous avons été très patients. En début d’année, il est parti à Dubaï et il était encore plus dur à son retour. Nous pensons qu’il n’a pas encore fini de courir cette année. L’année prochaine, la Dubai World Cup (Gr1) devrait être son objectif. Il sait tout faire et apprécie tous les terrains. La seule condition, c’est qu’il lui faut beaucoup de rythme dans ses courses. Nous aimerions l’emmener disputer le Bahrain International Trophy (Gr1), qui se courra le 19 novembre, mais il n’est pas encore accepté dans la course. Nous espérons que ça changera rapidement. »

Battu par un bon cheval. William Buick a longtemps pensé qu’il allait s’imposer, mais il est tombé sur un cheval qui est en pleine possession de ses moyens. Son cheval, Century Dream, venait se classer bon quatrième du Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gr2). Deuxième cette fois, il a déclaré : « Il court très bien. Je pensais que nous allions pouvoir nous imposer, mais le lauréat a réussi à nous rattraper et il est battu par un bon cheval. »

Prochain objectif à Rome. Le 18 juillet à Chantilly, Brentford Hope prenait la deuxième place du Prix Messidor (Gr3). Ensuite, le 9 octobre, il n’a pu faire mieux qu’une septième place à Newmarket, dans les Darley Stakes (Gr3, 1.800m). Après avoir mené, il avait rapidement été dominé à mi-ligne droite. Monté plus sagement ce samedi, l’élève du haras du Logis Saint Germain a pris une bonne troisième place. Son entraîneur, Richard Hughes, a confié : « Nous sommes vraiment contents. Il a mis un peu de temps à enclencher, mais dans les cent derniers mètres, il a vraiment bien accéléré. Il pourrait aller à Rome pour courir un Gr2 sur 2.000m, le 7 novembre [le Premio Roma, ndlr]. »

https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2021/Magny-Cours.pdf

La famille de Royal Delta. Élevé par Godolphin, Magny Cours est un fils de Medaglia d’Oro (El Prado). La mère, Indy Five Hundred (A.P. Indy), a gagné à 2ans, mais elle s’est révélée l’année suivante en remportant le Breeders' Cup Handicap (Gr1, 1.800m) sur le gazon. Outre Magny Cours, elle a donné deux autres black types, Ecliptic (Kingmambo), deuxième des Superlative Stakes (Gr2, 1.400m, 2ans) sous l’entraînement de Mahmood Al Zarooni, et Albert Park (Street Sense).

Indy Five Hundred est par ailleurs la deuxième mère de Good Effort (Shamardal), double lauréat de Listed sur 1.200m sur la P.S.F. Il s’est aussi placé de Gr3 sur le dirt et sur la piste fibrée.

La deuxième mère, Lyphard’s Delta (Lyphard), a couru en Angleterre et a remporté les Nassau Stakes (Gr2, à l’époque). Au haras, on lui doit Biondetti (Bernardini), lauréat du Gran Criterium (Gr1, à l’époque), et Delta Princess (A.P. Indy). Cette dernière a été une bonne jument de course, triple lauréate de Gr3 aux États-Unis, et on lui doit la championne américaine Royal Delta (Empire Maker), lauréate de cinq Grs1, ainsi que Crown Queen (Smart Strike), lauréate des Queen Elizabeth II Challenge Cup Stakes (Gr1) à Keeneland, et Delta Prince (Street Cry), gagnant des Queen Edward Stakes (Gr2) à Woodbine.

Sadler’s Wells

El Prado

Lady Capulet

Medaglia d’Oro

Bailjumper

Cappucino Bay

Dubbed In

MAGNY COURS (H6)

Seattle Slew

A.P Indy

Weekend Suprise

Indy Five Hundred

Lyphard

Lyphard’s Delta

Proud Delta

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 0’40’’08

De 1.000m à 600m : 28’’74

De 600m à 400m : 11’’96

De 400m à 200m : 11’’74

De 200m à l’arrivée : 12’’28

Temps total : 1’44’’80