Prix Petit Fontaine (Haies) : Sunseat, comme dans un fauteuil

Courses / 16.10.2021

Prix Petit Fontaine (Haies) : Sunseat, comme dans un fauteuil

Prix Petit Fontaine (Haies)

Sunseat, comme dans un fauteuil

Sunseat (Pomellato) est resté invaincu sur la butte Mortemart en deux sorties à l’issue de ce Prix Petit Fontaine, lui qui avait débuté victorieusement dans le Prix Ex Voto (Haies), le 23 mai. Le représentant d’Hans Hunziker avait fait une bonne rentrée le 28 septembre à Compiègne, où il avait conclu quatrième d’un Prix Bûcheur (Haies) bien composé. Samedi, il a constamment évolué dans le groupe de tête, sous la selle de Romain Julliot. Passant à l’attaque à la sortie du tournant final, Sunseat a abordé l’avant-dernière haie en compagnie de l’AQPS Habanero (Gris de Gris). Il a pris un léger avantage au protégé de Jérôme Delaunay entre les deux ultimes difficultés avant de se détacher nettement sur le plat, s’imposant de six longueurs. Habanero a conservé la deuxième place pour sa première sortie à Auteuil, huit longueurs devant Célestin Mercury (Muhaymin). Quant au favori, Transatlantic (Le Havre), il a malheureusement chuté au premier obstacle.

Il a encore de la marge. Daniela Mele, entraîneur de Sunseat, nous a confié : « C’est un cheval qui a énormément de gaz. Là, il a tout compris. Quand il est devant, il s’économise ; quand il est dans les chevaux, il est allant, mais il respire en sautant. Il a encore une marge de progression. Aujourd’hui, il gagne sous 69 kg, et ce d’une belle manière. Son jockey m’a dit qu’il s’était repris une fois devant et qu’il avait dû l’empoigner, mais il le fait aisément. Je n’ai pas réfléchi à la suite, mais comme c’est un bon sauteur, il pourrait courir en steeple. »

Un neveu de Peu à Peu. Élevé par le haras du Taillis et Hans Hunziker, Sunseat est passé deux fois en vente à Arqana, étant racheté à chaque fois par le haras du Taillis. D’abord 8.000 €, yearling, à la vente d’automne, puis 7.000 € à 2ans, toujours à la même vente. C’est un fils de Pomellato (Big Shuffle) qui fera la monte au Gestüt Hofgut Heymann en 2022, et de Pisa (Sholokhov), placée une fois à 3ans en Allemagne. Il est le quatrième produit de la mère et son deuxième gagnant après Per Perdes (Rajsaman), lauréate d’un handicap à 4ans sur 2.500m à Saint-Cloud. Pisa a une 3ans, Sommer in Pisa (Sommerabend), une yearling, Peri Piri (Savoir Vivre), et elle est suitée de Savoir Vivre. Elle a été saillie par Castle du Berlais (Saint des Saints). La deuxième mère, Plains Indian (Dancing Brave), n’a pas couru. On lui doit notamment Peu à Peu (Dashing Blade) qui, après avoir remporté une Listed sur 2.350m en Allemagne, a été exportée aux États-Unis. Là-bas, elle a gagné le Buena Breeder’s Cup Handicap (Gr3, 2.200m) et s’est classée deuxième du Beverly Hills Handicap (Gr1). Peu à Peu est la mère d’Ocean Blue (Stay Gold), deuxième de l’Arima Kinen (Gr1), vainqueur du Kinko Sho (Gr2) et devenu étalon.

Super Concorde

Big Shuffle

Raise your Skirts

Pomellato

Polar Falcon

Passata

Premier Amour

SUNSEAT (H4)

Sadler’s Wells

Sholokhov

La Meilleure

Pisa

Dancing Brave

Plains Indian

Prairie Vénus