The Everest : Nature Strip, une tête qui vaut de l’or

International / 16.10.2021

The Everest : Nature Strip, une tête qui vaut de l’or

The Everest

Nature Strip, une tête qui vaut de l’or

Une tête peut coûter très cher. Nature Strip (Nicconi) a gagné de si peu The Everest face à Masked Crusader (Toronado). Elle a cette courte avance qui représente une différence de 3,9 millions de dollars australiens (2,49 M€). Nature Strip est le meilleur sprinter d’Australie avec son rating 124. Il a galopé en tête, alors que Masked Crusader s’est retrouvé en queue de peloton dans le tournant. Le pensionnaire de Chris Waller a fait le trou à 300m du poteau, mais il a raccourci ses foulées dans les 100 derniers mètres. Heureusement, le poteau l’a sauvé. Eduardo (Host) a pris la troisième place, tout proche. C’est le même tiercé (dans l’ordre) que lors des T J Smith (Gr1), le grand sprint de The Championships couru en avril sur le même parcours. Le tenant du titre Classique Legend (Not a Single Doubt) a tracé un bon parcours après dix mois d’absence et il s’est classé cinquième. Nature Strip a fait monter ses gains à 14,4 millions de AU$ (9,21 M€). Chris Waller a expliqué à la presse australienne : « Nature Strip en était à sa troisième tentative dans The Everest et c’est bien de l’avoir gagné. Il a toujours souffert d’allergies et c’est plus un cheval d’avril que d’octobre. Cette année, il a eu une préparation sans encombre. »

Le seul gagnant de Gr1 de Nicconi. Nature Strip n’a pas atteint son prix de réserve de 120.000 AU$ (76.700 €) chez Inglis Premier et il a été syndiqué ensuite. Son père, le double gagnant de Gr1 Nicconi (Bianconi) a produit treize lauréats de Groupe, mais Nature Strip est le seul qui a brillé au niveau Gr1. La mère Strikeline (Desert Sun) a gagné un Gr3 sur le sprint et a notamment produit le lauréat black type The Barrister (Star Witness).

Caulfield Cup (Gr1)

Incentivise, l’Australie a un vrai cheval de Melbourne Cup

C’est un petit miracle. L’élevage australien a sorti un vrai bon cheval de 2.400m et plus. Incentivise (Shamus Award) s’est baladé dans la Caulfied Cup (Gr1) et les bookmakers ont fait passer sa cote dans la Melbourne Cup (Gr1) de 4 à 1,8/1. Le pensionnaire de Peter Moody avait tiré le pire numéro dans les boîtes et il a été obligé de faire un effort au départ pour se placer en troisième position. Son pilote, Brett Prebble, a attendu le dernier tournant pour lui demander l’effort en troisième épaisseur et Incentivise est parti en solitaire. Il s’est imposé par trois grandes longueurs devant Nonconformist (Rebel Raider) et Persan (Pierro). Le "FR" Port Guillaume (Le Havre) s’est classé dixième. Le dernier doublé Caulfied Cup – Melbourne Cup remonte à 2001. Venue de Nouvelle-Zélande, Ethereal (Rhythm) avait gagné par un nez la première épreuve avant de devancer le Godolphin Give the Slip (Slip Anchor) à Flemington. Incentivise, qui a remporté son neuvième succès consécutif (et le troisième Gr1), peut recourir avant la Melbourne Cup. Il est engagé dans le Cox Plate (Gr1) à l’affiche samedi. Son entraîneur a dit à la presse australienne : « La Melbourne Cup est son objectif mais on parlera du Cox Plate avec ses propriétaires avant mardi. »

Son père a gagné le Cox Plate à 3ans. Incentivise a été syndiqué par son éleveur (Windemere Stud) avec sept autres propriétaires. Son père Shamus Award (Snitzel) a gagné le Cox Plate (Gr1) à 3ans et il a produit onze gagnants de Groupe, dont quatre de Gr1. La mère Miss Argyle (Iglesia), placée black type à 2ans, a donné trois autres chevaux de Stakes, dont le gagnant de Gr3 et placé de Gr1 sur 1.200 mètres Ardrossan (Redoute’s Choice).