Tour des haras - Octobre 2021 : Vincent Rimaud : « Les chevaux vous rendent toujours ce que vous leur donnez »

Élevage / 13.10.2021

Tour des haras - Octobre 2021 : Vincent Rimaud : « Les chevaux vous rendent toujours ce que vous leur donnez »

Comme chaque année, les journalistes de JDG questionnent les haras qui présenteront des yearlings en août à Arqana. Rendez-vous avec Vincent Rimaud, le directeur du haras du Quesnay.

Jour de Galop. – Quel a été votre pari de l'année ?

Vincent Rimaud.  – Nous avons continué à faire confiance aux étalons du haras du Quesnay. Et cela nous a souvent réussi, comme cela fonctionnait déjà par le passé. Comme le dit Criquette : « Les chevaux vous rendent toujours ce que vous leur donnez. » Alec et ses enfants ont beaucoup donné aux chevaux et ils en ont été récompensés.

Intello (Galileo) et Motivator (Montjeu) sont deux étalons très confirmés qui continuent à sortir beaucoup de sujets de Stakes [11 en 2021 pour Intello et six pour Motivator. Intello est à 10,1 % de black type par partant depuis ses débuts au haras, des statistiques équivalentes à celle de Showcasing ou Bated Breath. Motivator est à 14,3 %. À titre de comparaison, Wootton Bassett est à 14,4 %, ndlr]. Intello avait deux chevaux sur le podium au niveau Groupe lors du week-end de l’Arc. Et aujourd’hui, Motivator s’affirme comme un bon père de mère avec déjà cinq gagnants de Groupe [en 2021, 9 % des partants de ses filles sont black types contre 8,84 % pour les filles de Galileo, ndlr].

Détail amusant, seule une poignée de foals est née du croisement d’Intello sur une mère par Motivator. Mais c’est le cas d’Alcaraz (Intello), un bon 2ans de Jean-Claude Rouget qui va courir dans les jours à venir.

Nous avons le regard tourné vers 2022 avec un cheval comme Maximus**(Intello). Il est estimé et court pour un entourage on ne peut plus sympathique. C’est une famille magnifique qui ne cesse de sortir des bons chevaux, de Trêve** (Motivator) à Lady Day (Motivator). Nous avions vendu Maximus en octobre l’an dernier, chez Arqana. Il aurait pu passer en août, mais nous avons fait le choix de lui laisser un peu de temps, et en outre, il avait eu un petit pépin. Son entourage l’a obtenu pour une somme très raisonnable. Et les yearlings suivants de la mère seront certainement plus chers !

D’une manière générale, le haras du Quesnay a, de longue date, une bonne réussite sportive en octobre, de Trêve à Zelzal ** (Sea the Stars). Plus récemment, Natsukashi ** (Motivator), elle aussi issue d’un étalon du Quesnay, a montré de belles choses.

Qu’avez-vous appris en 2021 sur votre métier ?

Plus que jamais, la Covid-19 nous a fait comprendre qu’il fallait prendre soin de notre personnel. Le confort des gens qui travaillent, c’est aussi celui des chevaux. Il faut mettre en avant ces personnes qui sont capables de venir s’occuper des animaux les jours fériés et les week-ends…

Quelle est l’histoire de Sacred Life ?

Il a été élevé et vendu par nos soins pour le compte de Viktor Tymoshenko, un éleveur sans sol qui a eu de très bons résultats. Nous avons par exemple élevé pour lui Zelzal, un beau et bon cheval qui semble bien produire, ou encore les gagnants de Groupe Paternit (Invincible Spirit), Ibiza (Redoute’s Choice), Chemical Charge (Sea the Stars), Migwar (Sea the Stars)…

Sacred Life (Siyouni) avait suscité beaucoup d’intérêt aux ventes. Mais une fois sur le ring... aucune enchère. Et en sortant de la salle, quatre personnes nous l’ont demandé ! On disait à l’époque que les mâles de Siyouni (Pivotal) n’étaient pas bons. Gérard Larrieu en a profité pour en acheter plusieurs pour le compte de Jean-Louis Bouchard, dont Sacred Life et City Light ! Placé de Gr1, Sacred Life a gagné deux Groupes, le dernier en date le 10 octobre.

Avez-vous des yearlings coup de cœur ?

Le lot 146, par Motivator, est la sœur de deux black types. Son frère a gagné un Gr2 et c’est la famille de Northern Dancer (Nearctic). La mère est par Kendor et la grand-mère par Anabaa. C’est une très belle pouliche et nous l’aimons tous beaucoup. Très chic, elle a bien évolué et elle est bien dans sa tête. Son frère Tour to Paris (Fuissé) pourrait remporter sa 14e victoire dimanche dans le Prix du Ranelagh (L) !

Le lot 251, par Intello, est la sœur d’un black type et son origine maternelle est irréprochable : la deuxième mère a donné deux gagnants de Gr1 et un en obstacle. C’est une chouette pouliche qui devrait faire une belle jument.

Nous avons deux Recoletos (Whipper), dont le frère de la black type Très Forte (Whipper) issue d’une souche du Quesnay. Ce beau poulain est aussi le frère de Destiny Queen (Al Wukair) qui a très bien gagné en débutant à Ascot.

Quelle est la performance qui vous a le plus marqué en 2021 ?

Assurément le parcours de St Mark's Basilica (Siyouni). Cela fait plaisir de voir les étalons français dominer en Europe !

LES YEARLINGS DE LA VENTE D’OCTOBRE

Lot Sexe Père Mère
103 F. Cloth of Stars Rocaille
146 F. Motivator Théoricienne
150 M. Recoletos Trissa
210 M. Cracksman Bravo Girl
251 F. Intello Finella
375 F. Recoletos Ravie
667 M. Anodin Shahmeen