Vente d'octobre Arqana, jour 2 : un marché français... et réaliste

Institution / Ventes / 19.10.2021

Vente d'octobre Arqana, jour 2 : un marché français... et réaliste

Les grands indicateurs

Jour 2

Année Présentés Vendus (%) Prix moyen (évol.) Prix médian (évol.) C.A
2021 126 105 (83,33 %) 36.814 € (+38,92 %) 29.000 € (+45 %) 3.865.000 € (+27,95 %)
2020 139 114 (82,01 %) 26.500 € 20.000 € 3.021.000 €
Cumul
2021 344 285 (82,85 %) 69.763 € (+54,36 %) 47.000 € (+67,86 %) 19.882.500 €
2020 344 277 (80,52 %) 45.195 € 28.000 € 12.519.000 €

 

Après les feux d’artifice de la première journée de la vente d’octobre Arqana, correspondant à la partie 1, nous sommes revenus à un marché plus réaliste… et beaucoup plus français pour le jour 2 de la vente, qui inaugure la partie 2. Difficile d’établir des comparaisons avec 2020, année de Covid-19… Mais il est aussi compliqué de se baser sur 2019 où le format de vente n’était pas totalement le même, avec une journée en moins.

Pas de feux d’artifice : cinq lots ont passé la barre des 100.000 €, avec un top price à 150.000 € pour le propre frère de National Service (Elusive City) présenté par Coulonces. Paul Harley a signé le bon pour un de ses clients et le poulain pourrait être entraîné dans l’Hexagone. Sur les dix top-lots, neuf seront fort probablement entraînés en France. On note un très bon taux de vendus, à 83,3 %. Sur les deux jours cumulés, Arqana a généré un chiffre d’affaires (amiables incluses) de 20.233.500 €, d’ores et déjà supérieur au cumul de l’ensemble des ventes d’octobre Arqana de 2020, 2019 et 2018. On est à moins d’un million d’euros du record de 2017. Reste à savoir si tout cela est vraiment comparable : réponse vendredi en fin d’après-midi !

 LES FAITS MARQUANTS

Finn Blichfeldt s’offre une pouliche de la bonne souche de Cyril Humphris

#258    F         Iffraaj & Gaviota, par Rio de la Plata       140.000 €

            Acheteur(s) : Meridian International

            Vendeur(s) : Jedburgh Stud

            Éleveur(s) : Cyril Humphris

Ghislain Bozo a développé un bon réseau en Scandinavie et c’est grâce à ses connexions nordiques qu’il a pu placer l’enchère gagnante à 140.000 € pour ce lot 258. Il nous a ensuite confié : « Elle a fait plus que ce que je ne le pensais. Mais c'était vraiment mon coup de cœur. Elle est très course, avec beaucoup de qualité. La famille a beaucoup de vitesse et elle aura un jour un bon profil de poulinière. Christophe Ferland va l'entraîner pour mon client scandinave AB Ascot. » C’est Erik Söderberg qui a fondé l’écurie AB Ascot. Il a connu son heure de gloire dans notre pays en remportant le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) grâce à Mirio (Priolo) en 2001. Erik Söderberg étant décédé en 2009, c’est son gendre Finn Blichfeldt qui a pris la suite avec succès. Notamment grâce à Barade (acheté par Ghislain Bozo) qui a remporté le Prix Maurice Caillault (L), ou encore son élève Hot Queen (Recorder), deuxième du Prix Haras de Bouquetot - Critérium de l'Ouest (L).

Ce lot 258 a été élevé à Jedburgh Stud pour Cyril Humphris, comme beaucoup de bons chevaux de cette souche de vitesse, à l’image de Chineur (Fasliyev), gagnant des King's Stand Stakes (Gr2 à l'époque) et du Prix de Saint-Georges (Gr3), Dibajj (Iffraaj), lauréate du Qatar Prix du Petit Couvert (Gr3), Iffranesia (Iffraaj), gagnante du Prix de Bonneval (L)… mais également de plusieurs sujets de tenue comme Black Sea (Dubai Destination), lauréat du Prix François Mathet (L), One One One (Le Havre), deuxième du Grand Prix de la Ville de Craon-Mayenne (L), ou encore le bon The Summit (Wootton Bassett), gagnant du Prix de Fontainebleau (Gr3) puis deuxième du Prix du Jockey Club et de la Poule d'Essai des Poulains (Grs1).

Al Shaqab Racing s’associe et soutient ses jeunes étalons

#270 F       Al Wukair & Hazely, par Cape Cross 110.000 €

            Acheteur(s) : Mandore Agency & John Hammond

            Vendeur(s) : Normandie Breeding

            Éleveur(s) : Françoise Perrée

Nicolas de Watrigant et John Hammond ont cosigné le bon à 110.000 € pour ce produit de l’étalon d’Al Shaqab Racing. On peut donc penser qu’il courra pour une association. Son père, Al Wukair (Dream Ahead), est un cheval que Nicolas de Watrigant avait acheté lors du book 1 de Tattersalls en 2015. Paul Hensey, directeur des opérations d'Al Shaqab Racing, nous a dit : « Al Wukair produit bien et nous le soutenons car il sort des bons chevaux. Mais c’est aussi le cas de Zelzal ** (Sea the Stars) et d’Ectot (Hurricane Run) qui sont eux aussi représentés par leurs premiers 2ans. En les soutenant l’année dernière, nous avons pu acheter des 2ans de qualité. » Parmi les yearlings que Nicolas de Watrigant a choisis pour la casaque qatarie l’année dernière, il faut citer Caracal (Zelzal), brillant lauréat du Prix du Four à Chaux déniché pour seulement 25.000 €, Good Too (Ectot), un gagnant du Prix de Montaigu qui n’a coûté que 55.000 €, ou encore Welwal ** (Shalaa), payé 80 000 € et lauréat du Prix de Crèvecœur.

Élevé par Françoise Perrée (comme Dari Cy…), et présenté par Normandie Breeding, ce lot 270 est une fille d'Hazely (Cape Cross), lauréate de deux handicaps à 3ans outre-Manche sur 3.200m et 3.300m. Son 3ans Mouillage (Toronado) a gagné le Prix Millkom (L) et il s’est classé deuxième du Prix des Chênes (Gr3).

Hazely a un 2ans, Hauran (Al Wukair), à l'entraînement chez Jean-Claude Rouget sous la casaque d'Al Shaqab Racing. Elle est suitée d'Ectot (Hurricane Run). La poulinière a été saillie cette année par Romanised (Holy Roman Emperor). La deuxième mère, Sentimental Value (Diesis), a gagné le Harold C Ramser Sr Handicap (L, 1.600m, femelles de 3ans, turf) à Santa Anita et les Matiara Stakes (L, 1.800m, femelles de 3ans, dirt). Elle a aussi conclu troisième des Citgo Distaff Turf Mile Stakes (Gr3).

Paul Harley s’offre le propre frère de National Service

#252    M        Elusive City & Forces Sweetheart, par Allied Forces      150.000 €

            Acheteur(s) : Paul Harley Bloodstock Ltd

            Vendeur(s) : Coulonces

            Éleveur(s) : Erika Gilliar

Paul Harley a signé le bon à 150.000 € pour le lot 252, présenté par Coulonces, un propre frère de National Service (Elusive City), lauréat du Prix Paul de Moussac (Gr3) et du Prix Jacques de Brémond (L). Il était d’ailleurs accompagné de l’entraîneur de ce dernier, Gavin Hernon, même si le poulain n’est a priori pas destiné à aller chez le jeune entraîneur, du moins pour le moment. Paul Harley a dit : « C’est l’un des plus beaux chevaux qui passent en vente aujourd’hui. Il fait très cheval de course, très athlétique, et il a l’air d’avoir un super mental. Il a été acheté pour un de mes clients et rien n’a été décidé sur son pays d’entraînement mais il n’est pas impossible qu’il reste en France. Nous cherchons un poulain capable de courir dans le Critérium de la vente Arqana le week-end de l’Arc. »

La mère, Forces Sweetheart (Allied Forces), a gagné sept courses : lauréate d’un maiden à 2ans, sur les 1.000m de Lingfield, elle a remporté cinq handicaps consécutifs à 3ans sur 1.200m, ce qui n’est pas banal ! Le Racing Post indique qu’elle a gagné son premier handicap avec un rating de 47 et a conclu sa série avec un rating de 72. Forces Sweetheart est une sœur de Never the Waiter (Kyllachy), troisième à 2ans des Coral Rockingham Stakes (L, 1.200m) à York.

Carlos et Yann Lerner, une journée Almanzor

#242    F         Almanzor & Et Toi et Moi, par Foostepsinthesand         130.000 €

            Acheteur(s) : Société d’entraînement Carlos et Yann Lerner

            Vendeur(s) : Haras d’Étreham

            Éleveur(s) : Riviera Equine Sarl

Peu de temps avant le début de la deuxième journée de la vente, Almanzor a décroché son premier black type avec la deuxième place de Queen Trezy ** dans le Prix des Réservoirs (Gr3). La pouliche est entraînée par Carlos et Yann Lerner qui, dans les minutes suivant le début du jour 2, sont allés jusqu’à 130.000 € pour une fille d’Almanzor, présentée par le haras d’Étreham. Les deux hommes étaient au restaurant, en compagnie de Pierre Talvard. Yann Lerner a commenté : « C’est une très belle pouliche. Physiquement, elle était magnifique, elle a déjà du garrot et elle est équilibrée, donc sa taille ne me fait pas peur. Nous sommes très contents de l’avoir achetée. Pour le propriétaire… J’ai l’impression qu’une association vient de se faire à l’instant entre le haras du Cadran et Étreham ! »

La pouliche est le deuxième produit de Et Toi et Moi (Footstepsinthesand), gagnante pour ses débuts au mois de mars de ses 3ans. Lors de ses huit sorties suivantes, elle a fini à sept reprises dans l’argent. Et Toi et Moi est une nièce de Kreem (Hurricaine Run), gagnant du Prix du Lys et du Prix de Condé (Grs3), et de Sardaukar (Royal Academy), placé de Gr1 aux États-Unis.

Un Sioux Nation pour Marco Bozzi

#253    M        Sioux Nation & Free Ride, par Dark Angel         87.000 €

            Acheteur(s) : Marco Bozzi Bloodstock

            Vendeur(s) : Coulonces

            Éleveur(s) : Team Hogdala France

Marco Bozzi l’a emporté à 87.000 € pour le lot 253, appartenant à la première génération du rapide et précoce Sioux Nation, un fils de Scat Daddy. Le poulain est le deuxième produit de sa mère, Free Ride (Dark Angel), laquelle fut une bonne jument en Scandinavie où elle a remporté trois courses et pris dix-sept places. C’est la souche de Creator (Mill Reef), gagnant du Ganay et de l’Ispahan (Grs1). Marco Bozzi a expliqué : « C’était mon préféré aujourd’hui. C’est tout simplement un beau poulain. Il devrait être entraîné en France, possiblement par Gianluca Bietolini. »

Une Lawman trois étoiles pour Paul Nataf

#320    F         Lawman & Ma Petite Poule, par Elusive City      80.000 €

            Acheteur(s) : Paul Nataf

            Vendeur(s) : Jedburgh Stud

            Éleveur(s) : Mme Isabelle Corbani

La bataille fut longue mais le marteau a fini par tomber à 80.000 € en faveur de Paul Nataf pour le lot 320, une fille de Lawman et de Ma Petite Poule (Elusive City), gagnante de trois courses. C’est le troisième produit de la jument, laquelle est une sœur de Rémus de la Tour (Stormy River), gagnant du Prix du Lys (Gr3). Ma Petite Poule est une tante de Chill (Verglas), gagnante du Prix Finlande (L) et aïeule de Chilean (Iffraaj), gagnant du Prix La Force. Sous la deuxième mère, on retrouve aussi le nom d’un bon 2ans en 2021 : Nirliit (Iffraaj), troisième du Prix Roland de Chambure (L). Il s’agit de la souche de Verglas. Paul Nataf a commenté : « C’est simple : aujourd’hui, c’était la seule à qui j’ai donné trois étoiles ! Elle va probablement aller à l’entraînement chez Stéphane Wattel. »

Une Le Havre qui revient dans la famille Augustin-Normand

#350    F         Le Havre & Nullemont, par Rajsaman     95.000 €

            Acheteur(s) : J. Hammond/F. Barberini

            Vendeur(s) : Haras du Cadran

            Éleveur(s) : Écurie Haras du Cadran, Adrian von Gunten, Écurie Mélanie

John Hammond l’a emporté à 95.000 €, pour Gérard Augustin-Normand, sur une grise fille de Le Havre qui est le premier produit de Nullemont (Rajsaman), une jument que Gérard Augustin-Normand connaît bien puisqu’il l’a élevée. Sous ses couleurs, elle avait gagné pour sa première sortie, au mois d’octobre de ses 2ans, et a pris la troisième place du Derby du Languedoc (L). Elle avait été vendue au haras du Cadran, pleine de cette yearling, lors de la vente d’élevage Arqana 2019, moyennant 45.000 €. Nullemont est une sœur de Neufbosc (Mastercraftsman), gagnant en France du Prix du Lys (Gr3) et deuxième du Grand Prix de Paris (Gr1). Il évolue désormais en Australie où il a remporté la Perth Cup (Gr2). La deuxième mère est la bonne Nonsuch Way (Verglas), troisième d’un Prix Saint-Alary (Gr1). John Hammond a commenté : « C’est une belle pouliche, issue d’une jeune jument black type. Elle aura certainement besoin d’un peu de temps. Une décision sera prise plus tard pour la suite. »

La sœur de A New Opportunity pour Amanda Skiffington

#366    M        Almanzor & Polissonne, par Tagula          120.000 €

            Acheteur(s) : Amanda Skiffington

            Vendeur(s) : Haras d’Étreham

            Éleveur(s) : Philippe Joncoux

Quelques heures après le premier black type d’Almanzor (Wootton Bassett), Amanda Skiffington, représentée par Fabrice Chappet, a signé le bon à 120.000 € pour un des produits du jeune étalon du haras d’Étreham.

La mère, Polissonne (Tagula), est lauréate de deux courses à 2ans et prise en valeur 32,5 à 3ans. Elle a donné A New Opportunity (Wootton Bassett), lauréate en débutant à 3ans à Saint-Cloud. Ce yearling a la même deuxième mère que Jack Naylor (Champs Élysées), gagnante des Lanwades Stud Stakes (Gr3, 1.900m, 3ans) et des Silver Flash Stakes (Gr3, 1.400m, 2ans), Kramulkie (Aussie Rules), deuxième du Premio Ribot (Gr2, 1.600m, 4ans), Eva Kant (Medicean), troisième du Critérium de Vitesse (L, 1.000m, 2ans), et Turn Tide (Medicean), gagnant de Gr1 sur 2.000m en Nouvelle-Zélande à l’âge de 8ans !

Amanda Skiffington toujours très active

#261    F         Dream Ahead & Golbahar, par Holy Roman Emperor 85.000 €

            Acheteur(s) : Amanda Skiffington

            Vendeur(s) : Normandie Breeding

            Éleveur(s) : Haras des Trois Chapelles

Amanda Skiffington a un superbe taux de réussite chez Arqana où elle a déniché des chevaux de Gr1 comme Intellogent ** (Intello), Toronado (High Chaparral)… Elle a signé le bon à 85.000 € pour une fille de Dream Ahead (Diktat). La mère, Golbahar (Holy Roman Emperor), deuxième du Prix Cérès (L), a gagné quatre courses. Et elle a déjà eu trois partants dont Fleur de Baileys (Dabirsim), lauréate de son maiden à Senonnes cette année. Les 2ans vendus par Normandie Breeding ont fait feu de tout bois ces dernières saisons. C’est notamment le cas d’Axdavali ** (2e du Prix du Bois et du Prix du Pin, Grs3), Princesse de Saba (3e du Prix du Bois, Gr3), Mouillage (2e du Prix des Chênes, Gr3), Go Athletico (Prix La Rochette, Gr3), Toimy Son (2e du Critérium de Lyon, L)… sans oublier le cheval de tenue Esope (Prix de Lutèce, Gr3).

Henk Grewe à la recherche d’un nouveau Only the Brave  

#260    M        Australia & Glorification, par Champs Élysées   85.000 €

            Acheteur(s) : Henk Grewe pour Eckhard Sauren

            Vendeur(s) : Coulonces (Anna Sundstrom)

            Éleveur(s) : China Horse Club International

Henk Grewe connaît une très belle réussite outre-Rhin, et parmi ses clients, il peut compter sur Eckhard Sauren. Le week-end dernier, ils ont par exemple remporté le Forderverein Baden Galopp Iffezheim e.V.- Baden-Wurttemberg-Trophy (Gr3) avec Only the Brave (Iffraaj), acheté sur le ring de Deauville en octobre 2018. Mardi, dans l’établissement des ventes Arqana, Henk Grewe a notamment signé le bon à 85.000 € pour un produit d’Australia (Galileo), jeune étalon de Coolmore qui connaît un retour en grâce cette année avec huit gagnants de Groupe dont Broome (Grand Prix de Saint-Cloud, Gr1), ou encore Mare Australis (Prix Ganay, Gr1).

Ce lot 260 a été élevé en France pour le compte du China Horse Club International. Sa mère, Glorification (Champs Élysées), n’a pas couru. Au haras, elle a donné un black type nommé Huboor (More than Ready), lequel a fini troisième des Maggie Dickson Stakes (L, 1.400m) en Angleterre. Sa deuxième mère, Light Ballet (Sadler’s Wells), s’est classée troisième du Prix Minerve (Gr 3). C’est la proche famille de Flintshire (Dansili), lauréat du Hong Kong Vase, du Grand Prix de Paris et deuxième d’un Arc de Triomphe (Grs1) à deux reprises et de la championne Enable (Nathaniel), entre autres double lauréate de Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1).

Le croisement de La Cressonnière pour Jean-Claude Rouget

#338    M        Le Havre & Moon Over Water, par Galileo         80.000 €

            Acheteur(s) : Jean-Claude Rouget

            Vendeur(s) : Coulonces (Anna Sundstrom)

            Éleveur(s) : High Valley Equine

Élevé et vendu par Anna Sundstrom, ce mâle va rejoindre Jean-Claude Rouget, l’homme qui lui avait acheté Le Havre (Noverre) en 2007 sur le ring de Deauville ! La mère est une fille de Galileo (Sadler’s Wells), soit le croisement de quatre black types dont La Cressonnière (Poule d'Essai des Pouliches & Prix de Diane Longines, Grs1) et Solsticia (troisième du Prix Saint-Alary, Gr1). Avec l’étalon du haras de Montfort & Préaux, Jean-Claude Rouget a connu beaucoup de réussite, lui qui a entraîné pas moins de six gagnants de Groupe dans sa production. La mère de ce lot 338, Moon Over Water (Galileo), n’a pas gagné. Son premier partant, Fares Poet (Poet’s Voice), a gagné en valeur 25. Le deuxième, Dakota Moon (Shamardal), a couru quatre fois sans succès en Angleterre. Le meilleur est Neverendinglove (Lawman), lauréat de sept courses en Italie.

La deuxième mère, Velvet Moon (Shaadi), a gagné les Lowther Stakes (Gr2, 1.200m, 2ans) avant de produire Moon Ballad (Singspiel), lauréat de la Dubai World Cup et deuxième du Derby (Grs1).