Victor Ludorum au haras du Logis

Élevage / 15.10.2021

Victor Ludorum au haras du Logis

La nouvelle a été officialisée vendredi sur le site de Darley : le double gagnant de Gr1 Victor Ludorum (Shamardal) se retire de la compétition et fera la monte en France en 2022, au haras du Logis. L’élève et représentant de Godolphin a réalisé une magnifique carrière de 2ans à 4ans, sous la coupe d’André Fabre. Invaincu à 2ans en trois sorties, il a été le meilleur poulain français de sa génération sur le mile. Lauréat du convoité Prix de Fontenoy (Inédits) à Longchamp, Victor Ludorum avait confirmé dans le Prix des Aigles (Classe 2) à Chantilly, puis dans le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1). Tout cela en l’espace d’un mois et cinq jours ! Au printemps de ses 3ans, il a conclu troisième du Prix de Fontainebleau (Gr3) pour sa rentrée, à l’issue d’un parcours cauchemardesque, avant d’enlever de toute une classe l’Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1) à Deauville. Il n’a pu ensuite imiter son père, Shamardal (Giant’s Causeway), qui avait réussi le doublé Poule d’Essai/Jockey Club (Grs1), mais sa tentative dans le classique cantilien est très bonne : Victor Ludorum avait évolué parmi les derniers ce jour-là, avant de terminer troisième en trombe tout à l’extérieur. De nouveau troisième dans le Prix Guillaume d’Ornano - Haras du Logis Saint-Germain (Gr2) après avoir tiré, sur une piste lourde qui n’est pas sa tasse de thé, Victor Ludorum a conclu son année de 3ans par une cinquième place dans le Prix du Moulin de Longchamp (Gr1). Cette année, il a notamment remporté le Prix Messidor (Gr3) à Chantilly et s’est classé troisième des Prix du Moulin de Longchamp (Gr1) et du Muguet (Gr2).

La digne relève de Shamardal. Victor Ludorum fait partie des dernières générations du regretté Shamardal, disparu au printemps 2020. Père de 27 gagnants de Gr1 individuels, ce dernier avait beaucoup fait parler de lui en sortant trois poulains de 2ans à la fois invaincus et lauréats de Gr1 en 2019 : Pinatubo (Dewhurst Stakes & Goffs Vincent O’Brien National Stakes, Grs1), Earthlight (Juddmonte Middle Park Stakes & Darley Prix Morny, Grs1), et Victor Ludorum. Sans oublier Blue Point, auteur cette année-là du rarissime doublé King’s Stand & Diamond Jubilee Stakes (Grs1). Victor Ludorum possède un pedigree placé sous le signe de Shamardal : il est issu du grand étalon et affiche un inbreeding 3x3 sur la gagnante des Irish Oaks (Gr1) Helen Street (Troy), qui n’est autre que la deuxième mère de Shamardal, et la mère du grand étalon Street Cry. Victor Ludorum est le deuxième produit black type de la placée du Prix Cléopâtre (Gr3) Antiquities (Kaldounévées) après Mary Tudor (Dawn Approach), lauréate des Salsabil Stakes (L, 2.000m) et troisième des Irish Oaks (Gr1), entre autres.

Il a tout pour réussir. Sam Bullard, directeur des étalons de Darley, a déclaré : « Victor Ludorum est un vainqueur classique né à la maison, qui était exceptionnel à 2ans. Nous sommes ravis de le stationner au haras en France, théâtre de toutes ses courses. Il est issu d’une famille d’étalons particulièrement exceptionnelle et a toutes les chances de devenir un excellent fils de Shamardal au haras. » Julian Ince, du haras du Logis, a commenté : « Je suis ravi que Darley confie un cheval aussi merveilleux au haras du Logis. Et, bien sûr, c’est formidable pour la communauté de l’élevage français. Élevé par Godolphin et magistralement entraîné par André Fabre, Victor Ludorum a été un cheval merveilleux à suivre. Nous avons tous été tellement enthousiasmés par lui. Un beau poulain, avec un pedigree fantastique et un tel talent ! Invaincu à 2ans et brillant dans la Poule d’Essai, c’est exactement ce qu’a réalisé son père, Shamardal. Nous espérons que Victor Ludorum réussira aussi bien que lui au haras. »