Waldpark et Headman arrivent au haras de Cercy

Élevage / 14.10.2021

Waldpark et Headman arrivent au haras de Cercy

Waldpark et Headman arrivent au haras de Cercy

Deux étalons vont arriver au haras de Cercy pour la future saison de monte. Il s’agit de Waldpark (Dubawi) et de Headman (Kingman) qui viennent respectivement du haras d’Annebault et de l’élevage Figerro.

Waldpark, un étalon appelé à franchir les paliers. Waldpark a remporté en 2011 la course qui fait des étalons d’obstacle, le Derby Allemand (Gr1). Comme Shirocco, Kamsin ou encore Pastorius. Il provient de la souche de Waldgeist (Galileo) et de Masked Marvel (Montjeu). Très beau cheval, il a eu de la réussite en France, étant notamment appuyé par Jean-Philippe Dubois. Ce dernier a vendu le prometteur Petit Tonnerre (Waldpark), invaincu en deux sorties en haies en étant très impressionnant. Waldpark est aussi le père de Herbiers, vainqueur sur les claies en Angleterre. Il a donné des chevaux prometteurs, capables de briller sur de courtes distances en plat jusqu’en obstacle. Après avoir évolué dans une région très concurrentielle, la Normandie, il va trouver rapidement son public dans le Centre-Est étant donné ses statistiques.

Headman, le sang d’Enable. Headman est lui déjà connu dans la région puisqu’il officiait chez Géraldine Cillo en Saône-et-Loire. Il s’est affirmé comme un vrai bon cheval à 3ans en remportant successivement le Prix Eugène Adam (Gr2) en bon terrain, puis le Prix Guillaume d’Ornano - Haras du Logis Saint-Germain (Gr2) en terrain souple. À Saint-Cloud, cette force de la nature (1,72m pour 530 kg, nous avait dit son entraîneur, Roger Charlton !) n’a eu qu’à déployer sa grande action pour détruire l’opposition. C’est un fils de Kingman et de Deliberate (King’s Best), gagnante d’une course "D" à 3ans sur les 2.000m de Deauville. Cette dernière a donné deux autres chevaux de Groupe : Projected (Showcasing), lauréat du Baltimore Washington International Turf (Gr2, 1.600m) aux États-Unis, et Delivery (Rail Link), deuxième du Prix Chloé (Gr3, 1.800m). La tenue de Headman lui vient vraisemblablement de sa deuxième mère, Dance Routine (Sadler’s Wells), lauréate du Prix de Royaumont (Gr3, 2.400m) avant de conclure deuxième du Prix de Diane (Gr1). Apogée (Shirley Heights), la troisième mère, a elle aussi gagné le Prix de Royaumont. Elle est la deuxième mère de la crack Enable (Nathaniel).

Deux courants de sang inédits dans le Centre-Est. Directeur du haras de Cercy, Philippe Thiriet nous a dit : « Précédemment, Waldpark a été soutenu par plusieurs éleveurs, mais la concurrence est rude en Normandie. Headman comme Waldpark appartiennent à des courants de sang que nous n’avons pas ni l’un ni l’autre. Avec eux, nous avons du modèle, de la génétique et des performances qui vont être bien pour Cercy. Nous avons déjà des étalons qui sont entièrement dédiés à l’obstacle et nous devons ramener un peu de vitesse sur les juments. Ça va vraiment changer les courants de sang de la région, car nous n’avons jamais eu de Dubawi. Headman est magnifique. Il est très profond et a une belle épaule. Il provient de la famille d’Enable, c’est une superbe souche. C’est la meilleure souche de Juddmonte. Waldpark est plus trapu. Nous avons eu plusieurs poulains de cet étalon. Jacques Cyprès a eu notamment Herbiers qui est un très bon cheval. Waldpark fait des chevaux costauds, physiques. C’est donc le sang de Dubawi que nous n’avions pas et il appartient à la famille de Masked Marvel. C’est une bonne famille allemande qui va bien convenir à nos juments. »