Aujourd’hui aux courses - Toulouse : Xavier Thomas-Demeaulte bien armé

Courses / 10.11.2021

Aujourd’hui aux courses - Toulouse : Xavier Thomas-Demeaulte bien armé

16 H 25 • TOULOUSE • PRIX FILLE DE L’AIR

Gr3 - 3ans et plus - Femelles - 2.100m

Xavier Thomas-Demeaulte bien armé

Xavier Thomas-Demeaulte a deux belles chances de remporter le Prix Fille de l’Air (Gr3) qui, comme souvent, reste très ouvert. Il présente Ambition (Dubawi), laquelle avait remporté l’épreuve en 2019. Ambition est une bonne pouliche mais, lors de sa victoire dans le Fille de l’Air, elle était arrivée sur la course en pleine progression. Son niveau est plus difficile à situer cette année mais il faut souligner qu’elle possède la meilleure valeur de la course, et cela assez nettement : 50,5 tandis que sa victoire dans le Gr3 en 2019 avait été estimée en 47,5. Attention à elle pour la dernière course de sa carrière. L’entraîneur compte également sur All Rumours (Shamardal), deuxième du Gr3 l’an passé. Elle reste sur une bonne troisième place dans le Prix Bertrand de Tarragon (Gr3), à une tête de la deuxième, Sweet Lady (Lope de Vega).

La ligne du Flore. La ligne du Prix de Flore (Gr3) de Sweet Lady est bien représentée dans le Fille de l’Air. On retrouve la deuxième, Jupyra (Le Havre), laquelle n’a fait que progresser, Anasia (Intello), qui réalise un bel automne, Nationalista (Nathaniel), laquelle aurait été beaucoup mieux sur une piste lourde, Ricla (Adlerflug), pas facile à situer, et Rumbles of Thunder (Night of Thunder), qui vaut mieux que sa huitième place à Saint-Cloud. Cette dernière va retrouver Frankel’s Magic (Frankel), qu’elle a devancé d’une longueur dans le Prix Panacée - Fonds Européen de l’Élevage (L) et qui a aussi les moyens de bien faire.

Partantes Arqana

HARDPIA (Yearlings Octobre 2018)

NATIONALISTA (Élevage 2021 - lot 214)

Le palmarès (Année/Lauréate/Entraîneur). 2020 : Directa (J. Boisnard). 2019 : Ambition (X. Thomas-Demeaulte). 2018 : Gaining (H.-F. Devin). 2017 : Haggle (H.-F. Devin). 2016 : Powder Snow (H.-A. Pantall).

14 H 33 • TOULOUSE • CRITÉRIUM DU LANGUEDOC - PRIX BERNARD DE MARMIESSE

L - 2ans - 1.600m

Sirana pour une confirmation

Au départ de ce Critérium du Languedoc - Prix Bernard de Marmiesse (L), Jean-Claude Rouget sera doublement armé. Récente lauréate avec facilité à Angers du Prix Brantôme (Classe 2), Spanish Baroque (Lope de Vega) a les moyens de décrocher son caractère gras majuscule. Sirana (Siyouni) vient de remporter en toute décontraction sa Classe 2 à Lyon-Parilly. L’élève et représentante de Son Altesse l’Aga Khan retrouvera Menilles (Recorder) et Clarence C (Caravaggio), lesquels finissaient respectivement au deuxième et au troisième rang. Christophe Ferland aura également deux partants. Outre Menilles, il alignera Saramouche (Anodin), qui a gagné le Prix des Belles Demoiselles (Inédits) pour ses débuts à Compiègne. L’élève et représentante de Wertheimer & Frère a ensuite déçu en terrain lourd à La Teste-de-Buch. Un rachat de sa part semble toutefois envisageable. Sixième d’un Critérium de Lyon (L), Quessigny (Recorder) s’est ensuite rapidement racheté en remportant à Toulouse, sur le tracé du jour, la Coupe des 2ans (Classe 2). Deuxième de cette course, Star In Front (Hunter’s Light) tentera de prendre sa revanche. Le pensionnaire de Kevin Tavares sera cette fois confié à Mickaël Barzalona.

18 H 10 • TOULOUSE • GRAND NATIONAL DES ANGLO-ARABES À 37,5 %

Classic 1 - 3ans et plus - Anglo-arabes - 2.400m

La régularité de Gold de la Brunie

Gold de la Brunie (Frisson du Pécos) fait preuve de beaucoup de régularité, lui qui a notamment remporté le Prix de l’Élevage des Anglo-Arabes. Il reste sur une troisième place, à Tarbes, dans le Prix Caroline de Freycinet et va tenter de renouer avec le succès. L’épreuve était remportée par Haya de Faust (No Risk Al Maury), qui créait une petite surprise mais elle n’avait été devancée que d’un quart de longueur par Gold de la Brunie dans le Prix de l’Élevage des Anglo-Arabes. Elle peut confirmer son succès. Angelo de l’Abbaye (Frisson du Pécos) n’est certainement pas à condamner sur sa septième place dans le Prix Caroline de Freycinet. Il est pour la première fois muni d’œillères pleines et peut se racheter.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.