Charlotte Baduel-Camps : « Les Trophées du Personnel, c’est un projet qui vit toute l’année ! »

Autres informations / 17.11.2021

Charlotte Baduel-Camps : « Les Trophées du Personnel, c’est un projet qui vit toute l’année ! »

Charlotte Baduel-Camps : « Les Trophées du Personnel, c’est un projet qui vit toute l’année ! »

Samedi 20 novembre, l’hippodrome de Longchamp accueillera dans la soirée la cérémonie de remise des prix des Trophées du Personnel des Courses et de l’Élevage. Cet événement est organisé depuis sa création en 2016 par Charlotte Baduel-Camps, responsable du département Acteurs des Courses de France Galop.

Jour de Galop. - De quelle manière a évolué l’événement des Trophées du Personnel depuis sa création ?

Charlotte Baduel-Camps. - Nous n’avons pas forcément eu une augmentation du nombre de dossiers déposés ; en revanche, nous avons constaté une vraie évolution au niveau de leur qualité. Lors des premières éditions des Trophées, ils étaient parfois remplis de manière très succincte. Aujourd’hui, nous recevons des candidatures complètes avec des photos, des lettres de recommandation, des témoignages… Au début, nous avions également peu de candidats issus de l’obstacle, mais nous en avons désormais de plus en plus, ce qui est plutôt positif. Les petites structures sont aussi plus nombreuses à tenter leur chance. Le projet des Trophées commence à être bien connu dans la filière, et nous en ressentons les effets.

Comment va se dérouler la journée de samedi pour les finalistes ?

À 9 h 30, nous allons convoquer les trois finalistes des sept catégories au siège de France Galop. Ils vont passer un par un devant un jury qui sera différent de celui des deux premières étapes de sélection. Ce dernier va recevoir les candidats en entretien pendant quinze à vingt minutes, afin de pouvoir échanger avec eux et de déterminer qui sera le grand gagnant de sa catégorie. Les finalistes vont ensuite se rendre à l’hippodrome d’Auteuil avec le président du jury, Jacques Ricou, qui leur proposera une visite guidée des coulisses. Ils déjeuneront sur place et suivront les courses avec lui. À 19 h 30, nous retrouverons les candidats à l’hippodrome de Longchamp, où la soirée débutera par un cocktail suivi d’un dîner. La cérémonie commencera à 20 h 15, et un gagnant par catégorie sera annoncé entre chaque service de plat.

En matière d’organisation, qu’est-ce que cet événement représente pour France Galop ?

L’étape finale, qui est la cérémonie de samedi, nous prend beaucoup de temps, mais l’événement s’organise tout au long de l’année. Au mois de janvier, nous faisons le bilan de la saison passée, et nous discutons des éventuelles optimisations pour celle à venir. En mars/avril, nous construisons notre plan de communication sur les Trophées du Personnel et nous recrutons les membres du jury. À partir de mai/juin, nous lançons la procédure de recrutement des candidats et la production de vidéos, afin de mettre le projet en lumière. Après, les candidatures sont ouvertes en juillet/août, et nous allons démarcher les écuries et les haras pour que chaque structure puisse éventuellement présenter un candidat. À partir du mois de septembre, nous commençons la phase d’étude des dossiers avec le jury. Nous sommes en contact avec les candidats et leurs employeurs, afin de les prévenir à chaque étape de l’avancement de leur dossier, et nous communiquons les résultats. À la mi-septembre, nous commençons à mettre en place la cérémonie. Une fois que cette dernière étape est passée, nous envoyons les courriers aux gagnants avec leurs gains et nous clôturons le projet. Le grand public voit la partie émergée de l’iceberg de juillet à novembre, mais il y a un vrai travail de fond en amont. C’est un projet qui vit toute l’année !