L’élevage de Bozouls vend plus de 100 chevaux le 19 novembre à Rodez

18.11.2021

L’élevage de Bozouls vend plus de 100 chevaux le 19 novembre à Rodez

Marcel Mézy organise une grande vente de pur-sang arabes le 19 novembre prochain, au haras de Rodez. Philippe Balsan (Balsan Enchères) explique : « Marcel Mézy (élevage de Bozouls) a souhaité organiser une vente. Il a demandé à son assistante, Charline Miquel, de travailler sur ce sujet. Elle s’est rapprochée de l’élevage de Riverland, pour lequel nous organisons sur site une grosse vente de chevaux de sport. Elle m’a contacté il y a un mois et demi, et d’un commun accord, nous avons décidé de l’organiser dans le haras de Rodez, qui est symboliquement le noyau du pur-sang arabe d’endurance. La vente aura lieu le 19 novembre. Nous ouvrirons les écuries à 9 h pour les visites et la vente commencera à 13 h. Il sera possible de la suivre sur internet. Les enchères pourront donc se faire online comme autour du ring. Il a été décidé de mettre un très large échantillon de chevaux, à savoir des poulains, des poulinières, des poulinières suitées, des yearlings, des 2ans, 3ans et des chevaux d’âge. Il y aura donc un panel de chevaux d’endurance très large. À l’heure actuelle, 107 chevaux sont prévus. Nous commençons d’ailleurs les vidéos et les photos pour les mettre en ligne. Dans un élevage de cette qualité-là, il y aura des chevaux pour le plat, l’endurance, le loisir, comme pour l’élevage. » Charline Miquel a expliqué : « Nous voulons nous réorienter un peu plus vers le plat, c’est pourquoi cette vente rassemble entre 80 % et 90 % de chevaux d’endurance. Néanmoins, il y aura des produits de No Risk Al Maury (Kesberoy) et des juments pleines de Nieshan (Akbar). Jusqu’à présent, nous n’avons jamais organisé de ventes aux enchères. Et nous faisons appel à Philippe Balsan car nous avons un gros cheptel de chevaux à offrir. Si l’événement fonctionne, l’idée est de fixer dans le temps une grosse vente annuelle à Rodez. » Rappelons que la vente de Saint-Cloud, organisée par l’Afac et Arqana, participe au financement de la filière. Espérons que cette première vente de l’élevage des Bozouls soit une réussite et qu’elle participe elle aussi à l’édifice commun dans l’avenir !

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.