The Boss

Le Mot de la Fin / 25.11.2021

The Boss

Cette fois, c’est vrai ! Glenn Boss, légendaire jockey australien âgé de 52 ans, mettra un terme à sa carrière après avoir monté Spanish Mission (Noble Mission) dans le Zipping Classic (Gr2), à l’affiche samedi, à Flemington. Le pilote, qui avait remporté trois fois la Melbourne Cup (Gr1) associé à la star Makybe Diva (Desert King), avait quitté l’Australie en 2016 direction Singapour pour une semi-retraite. Mais trois ans plus tard, il avait décidé de rentrer au pays avec l’idée de se relancer. Sauf que cela n’a pas fonctionné, et quelques semaines plus tard, à l’issue d’une réunion au cours de laquelle il n’avait participé qu’à une seule course, il avait annoncé qu’il raccrochait les bottes. Convaincu alors par ses proches de renoncer à cette décision, il avait refait parler de lui en s’imposant dans The Everest avec Yes Yes Yes (Rubick). Sa carrière repartait de plus belle. L’an passé, il s’était même offert le luxe de gagner cinq Grs1, dont le Cox Plate (Gr1) en selle sur Sir Dragonet (Camelot). Cette saison, en revanche, rien n’a fonctionné comme il le souhaitait. Glen Boss a dû laisser sa famille à Melbourne pour exercer à Sydney, mais au final peu d’entraîneurs ont fait appel à lui. Il a décidé de rentrer à Melbourne, où il a même été engagé pour monter Sir Dragonet dans le Cox Plate et Incentivise (Shamus Award) dans la Caulfield Cup (Gr1) et la Melbourne Cup. Mais le protocole sanitaire et la quarantaine imposés l’ont obligé à rester à Sydney et il n’a pu honorer ses engagements. C’en était trop, même pour un dur à cuire comme lui. Dans une interview, il a déclaré à nos confrères australiens: « Pour se battre au top-niveau, il faut se donner à fond. Je me suis récemment aperçu que je ne m’investissais plus à 100 %. C’est le moment de quitter le vestiaire. »