Long Island Stakes (Gr3) : Mutamakina, un doublé avant le haras

International / 28.11.2021

Long Island Stakes (Gr3) : Mutamakina, un doublé avant le haras

Aqueduct (US), samedi

L’ex-française Mutamakina (Nathaniel) a tiré sa révérence en signant un doublé dans les Long Island Stakes (Gr3) samedi, la dernière bonne course pour les femelles à New York. La pensionnaire de Christophe Clément avait cinq longueurs à refaire sur l’animatrice, Candy Flower (Twirling Candy), à la fin du dernier tournant. Son jockey, Dylan Davis, a réussi à la dégager de la corde et sa longue pointe de vitesse a fait la différence. Elle a pris un avantage d’une demi-longueur au passage du poteau alors que l’autre Clément, La Dragontea (Lope de Vega), a décroché la troisième place. Mutamakina, qui avait remporté les E.P. Taylor Stakes (Gr1), a bien mérité une place importante dans l’élevage d’Al Shira’aa Farms. Son entraîneur a déclaré : « Elle a vraiment réalisé une très bonne saison. Les Long Island sont une course de haut niveau, c’est un Gr3 mais qui vaut un Gr2 sans problème. C’est sa dernière course et elle va partir pour sa carrière de poulinière en Irlande. »

Où on reparle de Ridgewood Pearl. Mutamakina, élevée par Widgham Stud, a été achetée 100.000 Gns (124.000 €) par Shawn Dugan lors du book 2 de la Tattersalls October Sale. Son père, Nathaniel (Galileo), a produit la championne Enable et ses cinq gagnants de Gr1 sont des femelles. La mère, Joshua’s Princess (Danehill), a donné sept gagnants alors que la troisième mère, Ridgewood Pearl (Indian Ridge), a gagné en Europe les 1.000 Guinées irlandaises, les Coronation Stakes et le Prix du Moulin de Longchamp avant de triompher dans le Breeders’ Cup Mile. Quatre Grs1 en quatre pays, ce n’est pas facile…

Joshua’s Princess a un 2ans inédit frère de Mutamakina et un foal par Camelot (Montjeu).