Mashhur Al Khalediah au haras de Saint-Faust

18.11.2021

Mashhur Al Khalediah au haras de Saint-Faust

Mashhur Al Khalediah (Jalnar Al Khalidiah) appartient à Athabh Racing, l’entité hippique de Son Altesse Royale le prince Abdulaziz bin Ahmed bin Abdulaziz Al Saud. Il sera proposé au tarif de 1.800 € en monte naturelle et de 2.000 € en semence congelée. Mashhur Al Khalediah est actuellement en cours de prélèvement dans un centre technique et il arrivera au haras de Saint-Faust en fin d’année, en vue de la saison de monte 2022. L’étalon sera soutenu par le prince Abdulaziz bin Ahmed bin Abdulaziz Al Saud et son équipe. Ce grand propriétaire a une soixantaine de chevaux à l’entraînement en Arabie Saoudite, en France, en Grande-Bretagne et aux Émirats Arabes Unis. Ses 15 poulinières sont stationnées en Normandie.

Vitesse et sang neuf. Jean-Paul Larrieu, qui dirige le haras de Saint Faust avec sa famille, nous a expliqué : « Jalnar Al Khalidiah était un cheval de course exceptionnel. Et il se révèle le meilleur fils de Tiwaiq au haras. On lui doit par exemple le champion Fazza Al Khalediah, lauréat de la Qatar Arabian World Cup et du Prix Dragon (Grs1 PA) sur le gazon français, mais également de l’Obaiya Classic sur le dirt lors de la grande réunion de la Saudi Cup. Mashhur Al Khalediah lui-même était un très bon cheval de course, avec de la vitesse, et je pense cet élément est très important. Comme le disait John Messara – un des plus grands éleveurs de pur-sang anglais au monde – les chevaux de course sont comme des bouteilles d’alcool sans bouchon : l’alcool, c’est-à-dire la vitesse, s’évapore en permanence et il faut toujours en rajouter. En ce qui concerne les pur-sang arabes, l’apport des milers avec un sang neuf est vraiment précieux sur nos souches françaises qui sont solides, mais qui ont parfois besoin d’un coup de fouet pour se réveiller. On le voit avec la réussite de Munjiz (Kesberoy) ou encore de Mahabb (Tahar de Candelon), deux chevaux issus de mères avec beaucoup de vitesse. Mashhur Al Khalediah est par ailleurs un magnifique cheval, très signé par son père, mais avec une robe différente. » Mashhur Al Khalediah présente un papier outcross pour beaucoup de juments françaises. Sa deuxième mère, Savvannah (Monarch Ah), a gagné 13 courses en Pologne, dont les Oaks locales. La troisième mère, Sarmacja (Gil), a gagné le Derby polonais et les Oaks polonaises.

Ses performances. Mashhur Al Khalediah, a débuté à 4ans en France sous l’entraînement de Philippe Sogorb, âge auquel il a gagné sur 1.600m avant de se classer troisième du Prix Dormane (Gr3 PA). À 5ans, il a remporté la Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Jewel Crown (Gr1 PA) sur le mile. Il s’est aussi imposé dans la President of the UAE Cup (Gr3 PA) à Ostende, toujours sur 1.600m, et troisième de la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA) sur 2.000m. À 6ans, il s’est classé troisième de The Obaiya Arabian Classic, sur les 2.000m en dirt de Riyad. En 2021 à 7ans, Mashhur Al Khalediah a encore été capable de gagner. Au final, il compte sept victoires et 1,1 million d’euros de gains.