Qui sont les acteurs qui ont le plus brillé dans les Groupes français en 2021 ?

Courses / 12.11.2021

Qui sont les acteurs qui ont le plus brillé dans les Groupes français en 2021 ?

Le monde a beaucoup évolué en l’espace de quelques années. Si la saison 2020 a été très perturbée par le Covid, l’épidémie a aussi fait des dégâts en 2021, une année également marquée par le Brexit… On constate dès lors que les chevaux anglais ont moins gagné en France. À la différence des irlandais, lesquels ont remporté plus de Groupes en deux saisons (15) que lors des cinq précédentes. Venir en France depuis l’Irlande, sauf pour les chevaux de Ballydoyle, n’est pas simple. Les entraîneurs se déplacent surtout pour les Grs1. Et ce n’est pas un hasard si sur les 28 Groupes remportés par les Irlandais, on compte 26 Grs1. Cette année, nous avons assisté au coup de trois d’Aidan O’Brien dans les classiques avec St Mark’s Basilica (Siyouni) et la pouliche Joan of Arc (Galileo). Le maître de Ballydoyle a gagné au total cinq Grs1 chez nous cette saison.

BILAN DES PAYS D’ENTRAÎNEMENT DES GROUPES FRANÇAIS

Pays

Gr 2021

Gr 2020

Gr 2019 - 2015

France

80

70

394

Angleterre

25

23

146

Irlande

7

8

13

Allemagne

2

2

17

Japon

1

3

Belgique

1

USA

1

2

Rep. tchèque

1

Italie

1

Total

116

104

577

Fabre, quinze Groupes et quinze gagnants. Au final, 49 entraîneurs ont gagné au niveau Groupe cette année. Aidan O’Brien est à la quatrième place de ce classement. André Fabre est tête de liste avec 15 victoires de Groupe… avec 15 gagnants différents. Ce n’est pas anodin. Même si à quatre reprises lors des six saisons précédentes, les Fabre ont gagné plus de Groupes. Jean-Claude Rouget vient en deuxième position avec 10 Groupes pour huit gagnants différents. Sur les sept dernières saisons, c’est son deuxième meilleur bilan (ex-aequo avec 2015). Son année record reste 2016, celle du crack Almanzor (Wootton Bassett) et de la double lauréate classique La Cressonnière (Le Havre) avec 18 victoires de Groupe décrochées par 11 chevaux différents.

BILAN DES GROUPES 2021 CHEZ LES ENTRAÎNEURS

Entraîneurs

Groupes

Gagnants Groupes

André Fabre

15

15

Jean-Claude Rouget

10

8

Jérôme Reynier

7

3

Aidan O’Brien

5

4

Francis-Henri Graffard

5

4

Cédric Rossi

4

2

Mikel Delzangles

4

3

William Haggas

4

3

Carlos Laffon-Parias

4

3

Alain de Royer Dupré

4

3

Charlie Appleby

3

3

John & Thady Gosden

3

3

Reynier, le troisième. En troisième place arrive Jérôme Reynier : trois gagnants et sept victoires de Groupe en France. Skalleti (Kendargent) et Marianafoot (Footstepsinthesand) en ont aligné trois chacun. À Marseille, on compte aussi sur Cédric Rossi avec ses quatre Groupes français, dont trois avec Skazino (Kendargent) et le Prix de l’Opéra (Gr1) de Rougir (Territories). La star de l’écurie est Sealiway (Galiway). L’élève de Guy Pariente n’a pas gagné de Groupe en France cette année, mais il est le meilleur cheval à l’entraînement du pays, notamment grâce à sa victoire inoubliable dans les Champion Stakes (Gr1). Le deuxième cantilien est Francis-Henri Graffard avec cinq Groupes remportés par quatre sujets différents. Il devance Mikel Delzangles, Carlos Laffon-Parias et Alain de Royer Dupré, qui, pour sa dernière saison, a sorti trois gagnants de quatre Groupes.

Godolphin, leader des propriétaires. Chez les propriétaires, Godolphin est tête de liste avec 11 Groupes. Dont sept avec des chevaux entraînés par André Fabre, trois avec les Appleby et le Prix Daniel Wildenstein (Gr2) de Real World (Dark Angel) pour Saeed bin Suroor. Son Altesse l’Aga Khan a gagné sept Groupes avec six chevaux différents, Jean-Claude Seroul vient ensuite avec six victoires. Le même nombre que Coolmore. La famille Wertheimer a remporté quatre Groupes avec quatre chevaux différents et le Gestüt Schlenderhan a réalisé le même score.

BILAN DES GROUPES 2021 CHEZ LES PROPRIÉTAIRES

Propriétaire

Groupes

Gagnants

Godolphin

11

11

S.A. l’Aga Khan

7

6

Coolmore & C.

6

5

Jean-Claude Seroul

6

2

Gestüt Schlenderhan

4

3

Le Haras de la Gousserie

4

2

Wertheimer et Frère

4

4

George Strawbridge

3

2

Zak Bloodstock

3

2

Chez les éleveurs, c’est presque dead-heat. Du côté de l’élevage, on trouve quelques surprises. Comme chez les propriétaires, dans les Groupes, Godolphin domine aussi, avec huit gagnants. Au total 57 Groupes ont été remportés par des chevaux français de naissance, ceux qui ont droit à la prime. C’est un de moins que les étrangers. Il faut noter que plusieurs gagnants de Groupe ne sont pas qualifiés pour la prime, même s’ils sont élevés par des opérations solidement implantées en France. C’est le cas de Son Altesse l’Aga Khan, dont deux lauréats de Groupe, Ebaiyra (Distorted Humor) et Saiydabad (Blame), n’ont pas droit à la prime. Dans le classement des éleveurs, il est deuxième ex-aequo avec Guy Pariente. Outre les frères Skalleti et Skazino (trois victoires chacun), l’homme de Colleville a élevé Pradaro (Penny’s Picnic). Guy Pariente est par ailleurs tête de liste (comme l’an dernier) au classement officiel des éleveurs.

Siyouni et Kendargent. Les étalons qui officient – ou qui ont officié en France – ont produit les gagnants de 34 Groupes. Siyouni (Pivotal) domine avec 6 gagnants de huit Groupes. Il devance Kendargent (Kendor), qui compte six victoires. Derrière eux, il y a dead-heat entre deux des grands d’Europe : Dubawi (Dubai Millennium) et Sea the Stars (Cape Cross). Ils comptent chacun cinq gagnants de cinq Groupes.

BILAN DES GROUPES 2021 CHEZ LES ÉTALONS

Étalon

Groupes

Gagnants

Siyouni

8

6

Kendargent

6

2

Dubawi

5

5

Sea the Stars

5

5

Dark Angel

4

3

Frankel

4

3

Lope de Vega

4

4

Adlerflug

3

2

Intello

3

3

Kodiac

3

2

Le Havre

3

2

Wootton Bassett

3

3

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.