Qui sont les finalistes de Trophées du Personnel ?

Autres informations / 18.11.2021

Qui sont les finalistes de Trophées du Personnel ?

Qui sont les finalistes de Trophées du Personnel ?

Samedi, c’est leur grand soir ! La cérémonie de remise des prix des Trophées du Personnel des Courses et de l’Élevage, organisée par France Galop en partenariat avec Godolphin, récompensera les lauréats 2021 de chaque catégorie. Nous vous proposons aujourd’hui un mini-portrait de chaque finaliste.

CATÉGORIE LEADERSHIP (responsable d’équipe)

Romain Dupasquier : assistant entraîneur de Francis-Henri Graffard.

Romain Dupasquier doit gérer toutes les tâches quotidiennes de l’écurie (maréchalerie, vétérinaire, commandes des aliments et des litières). Ce qu’il aime le plus, ce sont les émotions que procurent les courses. Il gère cinquante-cinq employés au quotidien.

Pascal Fouquet : responsable de cour au haras du Petit Tellier

Au quotidien, son panel d’activités est large. Du sevrage des foals aux présentations des yearlings aux ventes, rien ne lui échappe. Le dressage des poulains, c’est sa passion ! Son équipe est composée de quatre employés et de deux apprentis.

Jean-Charles Thibaut : responsable d’élevage au haras des Capucines.

Jean-Charles Thibaut a déjà vingt-cinq années d’expérience derrière lui ! Son rôle est de chapeauter la partie immergée de l’iceberg propre à l’élevage. Sa passion est de voir les chevaux qui ont grandi au haras passer le poteau en tête. Chaque jour, il encadre dix personnes.

Vidéo de présentation des finalistes à voir ici (https://youtu.be/7OmC4HTZLto)

CATÉGORIE PERSONNEL D’ÉCURIE

Solène Carlhant : cavalière d’entraînement et garçon de voyage chez Élisabeth Bernard.

Ce qu’elle apprécie, ce sont les émotions et les sensations qu’elle ressent lorsqu’elle est à cheval le matin.

Sandy Diguer : cavalière d’entraînement chez Christophe Ferland

Arrivée par hasard, elle a commencé à travailler dans les courses à 25 ans. Dans son métier, elle aime voir la finalité du travail qui a été effectué le matin et aussi être proche des chevaux.

Anthony Lechien : cavalier d’entraînement chez Pascal Journiac

Après avoir arrêté l’école à 16 ans, il a commencé sa carrière dans le concours hippique. Il est passionné par l’adrénaline que peuvent procurer les matinées d’entraînement et lorsque les chevaux courent.

Vidéo de présentation des finalistes à voir ici (https://youtu.be/y4N4FhWoBYE)

CATÉGORIE JEUNE ESPOIR

Gaëlle Brière : assistante manager au haras d’Haspel

Gaëlle Brière a vu sa passion naître grâce à son père. Par la suite, elle a pour ambition de devenir directrice d’un haras, mais avant, elle souhaite intégrer la formation DU Godolphin Flying Start. Ce qu’elle aime, c’est faire naître, emmener les chevaux aux ventes, les voir courir et transmettre son savoir-faire.

Lucie Dieuaide : employée à l’écurie des Monceaux comme responsable des juments et foals

Lucie Dieuaide est arrivée dans les courses par l’intermédiaire de son père, assistant aux Monceaux. Plus tard, elle a comme ambition d’être responsable de haras et ensuite, pourquoi pas, d’ouvrir le sien.

Valentin Rochereau : cavalier d’entraînement chez Julien Jouin

Valentin Rochereau n’était pas destiné à travailler dans les courses, même s’il a toujours monté à cheval. Voir la progression des chevaux qu’il monte chaque matin, c’est ce qu’il préfère.

Vidéo de présentation des finalistes à voir ici (https://youtu.be/JVX62pHtgg8)

CATÉGORIE PERSONNEL DE HARAS

Gilles Havard : salarié d’élevage polyvalent aux haras de Son Altesse l’Aga Khan

Il a pour rôle de gérer la jumenterie. Sa passion pour l’élevage est née lorsqu’il était adolescent durant des stages réalisés pendant ses vacances scolaires. Longtemps étalonnier, il adore le contact avec les chevaux.

Dimitri Lerbour : palefrenier soigneur au haras d’Ombreville

Depuis qu’il est petit, les chevaux sont pour lui une thérapie. Après avoir évolué chez les chevaux de selle dans un premier temps, il a connu les courses à Deauville. Au haras d’Ombreville, c’est un vrai couteau suisse !

David Leseine : soigneur au haras de Castillon

À huit ans, sa voisine possédait des pur-sang arabes. C’est ainsi qu’il a appris à monter à cheval. Après dix-sept années au haras du Mézeray, il a souhaité rejoindre une autre structure pour transmettre son savoir. L’évolution des poulains du haras est ce qu’il préfère.

Vidéo de présentation des finalistes à voir ici (https://youtu.be/2R4YurKKYbc)

CATÉGORIE DÉVOUEMENT POUR LES COURSES

Giovanni Alonge : garçon de cour chez Francis-Henri Graffard

Apprenti puis jockey, il a occupé des postes dans plusieurs grandes maisons, dont vingt ans chez Robert Collet. Au quotidien, Giovanni Alonge s’occupe des chevaux, des boxes et de la cour. Sa passion, c’est de voir courir les chevaux.

Stéphane Bastard : garçon de voyage chez Henri-François Devin

Stéphane Bastard est arrivé dans les courses par hasard. Entré à l’Afasec en 1982, il a monté en course avec Freddy Head et Yves Saint-Martin. Encore aujourd’hui, il est à cheval tous les matins et emmène les chevaux aux courses l’après-midi.

Bruno Marolleau : soigneur chez Henri-Alex Pantall

Il est entré dans le métier à 14 ans au grand étonnement de ses parents ! Bruno Marolleau est passionné par les chevaux depuis toujours. Tous les jours à l’écurie, il veille à leur bien-être et s’assure de leur bonne santé en prodiguant des soins.

Vidéo de présentation des finalistes à voir ici (https://youtu.be/0Lj0J_DfAMk)

CATÉGORIE PERSONNEL ADMINISTRATIF 

Nathalie Alias : secrétaire comptable chez Francis-Henri Graffard

Elle connaît les courses grâce à son père, turfiste. Après avoir travaillé chez un concessionnaire, elle a été recrutée par l’écurie Graffard où elle a pu s’épanouir auprès des chevaux qu’elle aime tant. Ce qui la booste au quotidien, c’est de voir les chevaux tous les jours.

Solenn Gouesnard : office manager pour l’écurie Normandie Pur-Sang

Dans son travail, une journée n’est jamais semblable à une autre ! Ce qu’elle aime, c’est suivre les élèves en course et aussi faire partager son univers à des personnes un peu plus novices.

Patricia Le Tellier : secrétaire comptable chez Hector de Lageneste et Guillaume Macaire

Son goût pour les courses lui vient de ses parents qui ont récupéré puis entraîné un cheval de course. Patricia est animée par sa passion pour les chevaux. Elle monte d’ailleurs à cheval et adore les voir évoluer au fil des années.

Vidéo de présentation des finalistes à voir ici (https://youtu.be/g8Qg8400tBI)

PRIX SOLIDARITÉ

Alix Choppin de Janvry : vice-présidente de l’association Au-Delà des Pistes

Au-Delà des Pistes a pour vocation d’organiser la reconversion des chevaux de course de galop. Avec son prix, elle souhaiterait financer une grande campagne d’affichage dans tous les centres équestres de France pour encourager les cavaliers à adopter un cheval de course.

Julie Le Falher : bénévole à l’association d’Elanna

Cette association aide à la reconversion des chevaux de course. Le prix qu’elle recevra sera dédié à l’amélioration des abris des chevaux mais aussi du matériel de carrière.

Marianne Simonnot : bénévole à l’association Aux Courses les Jeunes

Le but de cette association est de promouvoir les courses hippiques auprès d’un public néophyte. N’étant pas issue du milieu, Marianne Simonnot a eu des difficultés à faire sa place dans les courses. Désormais, elle souhaite faire découvrir cet univers qui lui tient à cœur.