Tattersalls December Mare Sale : deux millions d’investissements français

International / 29.11.2021

Tattersalls December Mare Sale : deux millions d’investissements français

Un marché solide et très vivace avec des indicateurs en hausse de 33 %  par rapport à l’édition 2020. Sur le coup de 18 h, avec quasiment cent femelles attendues sur le ring, dont vingt de Godolphin et plusieurs lots importants de la dispersion de Sir Robert Ogden et de la réduction Al Shahania, le prix moyen affiché lors de la Tattersalls December Mare Sale dépassait les 67.000 Gns (82.800 M€), pas loin de celui enregistré en 2019. Katsumi Yoshida a acheté le top price provisoire à 450.000 Gns (556.000 €). Il s’agit de la jeune poulinière Crimson Rock (Fastnet Rock), gagnante d’une course et sœur de la championne Peeping Fawn (Deep Impact), pleine d’Highland Reel (Galileo). Vingt-deux femelles Shadwell ont trouvé preneurs pour 1,64 million (2,02 M€). Les acheteurs français se sont montrés très actifs avec dix-sept achats, dont cinq à plus de 100.000 Gns, pour presque deux millions d’euros d’investissements. 

Une perle Juddmonte pour les Monceaux et Horse France. Les femelles Juddmonte sont toujours très prisées et Horse France, agissant pour l’un de ses clients et en association avec l’écurie des Monceaux, a trouvé une perle pour 375.000 Gns (463.500 €). Il s’agit de Tacitly (Dubawi), gagnante d’une course et pleine (très tôt) du champion sire Frankel (Galileo). Sa mère, Timepiece (Zamindar), a gagné les Falmouth Stakes (Gr1) et a pris plusieurs places au plus haut niveau. La deuxième mère, Clepsydra (Sadler’s Wells), a également donné Passage of Time (Dansili), qui a remporté le Critérium de Saint-Cloud (Gr1) et a produit le jeune étalon sur la montante Time Test (Dubawi). Robert Nataf, de Horse France, a déclaré : « Le pedigree parle pour la jument et elle est pleine de l’étalon parfait. Il ne fallait pas être un génie pour la choisir… » Henri Bozo a ajouté : « Nous nous attendions à payer à peu près ce prix-là. On discutera du prochain croisement, mais Wootton Bassett (Iffraaj) est une bonne option. » Les huit sujets présentés par Juddmonte lors de la session de lundi se sont vendus pour un montant total de 1,34 million (1,65 M€), avec un top price à 400.000 Gns (494.500 €) pour Sun Tide (Siyouni), une demi-sœur de la championne à six Grs1 Midday (Oasis Dream), pleine de Kameko (Kitten’s Joy).

En attendant la deuxième session. On attend beaucoup de la deuxième session, celle qui représente traditionnellement les deux tiers du chiffre d’affaires. Le catalogue de cette année est très bon, même s’il manque des Marsha (Acclamation) ou encore Zhukova (Fastnet Rock), lesquelles, en 2017 – une année où la dispersion d’un haras historique tel que Ballymacoll Stud pesait à elle seule 11,57 millions –, avaient grandement contribué aux 68,31 millions réalisés. La deuxième session de mardi est comparable à celle de 2019, solide et pleine de qualité, avec les lots de la dispersion de Sir Robert Odgen et la réduction d’Al Shahania.

L’offre Étreham… Les vendeurs français sont bien présents sur le marché. Le haras d’Étreham propose six poulinières en plus de la pouliche de 3ans Es La Vida (Soldier Hollow), gagnante black type et placée de Prix Saint-Alary (Gr1), de la lauréate de Gr3 en Angleterre et Allemagne Axana (Soldier Hollow) et d’Attendante (War Command). Les deux dernières passeront en sortie d’entraînement. Deux poulinières, la bien née Warzuzu (War Front) et la gagnante de Listed et placée de Gr2 Pure Zen (Zoffany), sont pleines de Persian King (Kingman). Deux autres, dont la placée classique en Allemagne Malakeh (Harbour Watch), sont pleines de Hello Youmzain (Kodiac). La jeune Balzora (Oasis Dream) porte un(e) Le Havre (Noverre), alors que Mondélice (Montjeu), mère du gagnant du Prix Dollar (Gr2) et deuxième des Champion Stakes (Gr1) Dubai Honour (Pride of Dubai), est pleine de New Bay (Dubawi).

…Et celle d’ESM. European Sales Management présente dix pouliches et poulinières. Deux sont gagnantes de Groupe, la flèche Plainchant (Gregorian) et See the Rose (Kendargent). Stella di Camelot (Camelot), Feel Glorious (Bated Breath) et Madeleine Must (Motivator) ont brillé dans les Groupes aux États-Unis. La première est pleine du lauréat du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) Sottsass (Siyouni), les autres sortent d’entraînement. Vadariya (Sea the Stars), mère de la gagnante de Gr3 Waliyak (Le Havre), passera pleine de Pinatubo (Shamardal). Queenhope (Kendargent), sœur de la double placée de Gr1 Kenhope, porte un(e) Galiway (Galiway). Russian Camilla (Camelot), sœur de Russian Camelot qui a remporté deux Grs1 en Australie, quant à elle, est pleine de Sottsass.

Tiger Tanaka et Diablotine. La lauréate du Prix Marcel Boussac (Gr1) Tiger Tanaka (Clodovil) sera offerte par le haras de la Cour Blanche. WH Bloodstock, derrière laquelle se cachent Mimi Wadham et Violet Hesketh, propose Diablotine (Kodi Bear), invaincue gagnante du Prix des Rêves d’Or (L), pour Delphine Garcia-Dubois et ses associés. Flotus (Starspangledbanner) a trouvé sur son chemin Tenebrism (Caravaggio) dans les Cheveley Park Stakes (Gr1). Elle est présentée par Gainsborough Thoroughbreds pour Jean-Étienne Dubois & friends.