Tattersalls December Yearling Sale : le frère de Sea of Class top price à 240.000 Gns

International / 23.11.2021

Tattersalls December Yearling Sale : le frère de Sea of Class top price à 240.000 Gns

Newmarket (GB), lundi

Avec une session réservée aux yearlings réussie, le marathon de la vente de décembre a démarré sous les meilleurs auspices. Pour la deuxième fois depuis l’an 2000, le chiffre d’affaires a passé la barre des cinq millions pour se fixer à 5,07 millions de Guinées (6,34 M€). Le prix moyen, à 34.948 Gns (43.700 €), est très proche du record (35.597 €) qui remonte à 2018, mais le taux de vendus est plus élevé (88,4 %). Sept sujets se sont vendus à 100.000 Gns ou plus. Pour 240.000 Gns (300.200 €), madame Tsui s’est offert le top price, le frère de la malheureuse championne Sea of Class (Sea the Stars). Le poulain est né très tard (le 8 juin), comme sa sœur, il est élevé par la Razza del Velino (la famille Botti) et est le fruit d’un foal-sharing. John Clarke, le conseiller de madame Tsui, a expliqué : « Il sera entraîné par William Haggas, mais il est encore trop tôt pour en parler. Il ira en Irlande et on lui laissera tout le temps nécessaire pour faire sa croissance. Il a beaucoup pris de son père. C’est un poulain athlétique mais encore bébé. » La mère, Holy Moon (Hernando), la "pouliche d’Alessandro (Botti)" comme l’appellent les turfistes de San Siro, en plus de Sea of Class, a produit trois gagnantes des Oaks d’Italia (Gr2) : Cherry Collect (Oratorio), Charity Line (Manduro) et Final Score (Dylan Thomas), désormais toutes au Japon, et la lauréate de Gr3 Wordless (Rock of Gibraltar). Holy Moon, qui aura 22ans en janvier, n’a pas de foal, mais elle est pleine de Sea the Stars (Cape Cross). Tout l’entourage espère une pouliche.

Une Teofilo top price Shadwell. Les quatorze yearlings offerts par Shadwell ont trouvé preneurs pour un montant total de 775.000 Gns (970.000 €). Le top price a été affiché à 135.000 Gns (169.000 €) par une Teofilo (Galileo), issue de la magnifique souche de Height of Fashion (Bustino). Elle sera entraînée par James Fanshawe pour la casaque d’Alison Swinburn, le même tandem que celui de la lauréate du Breeders’ Cup Filly & Mare Turf (Gr1), Audarya (Wootton Bassett). Une Invincible Spirit (Green Desert) de la souche de Ghanaati (Giant’s Causeway) a été adjugée 120.000 Gns (150.000 €) à Longways Stables. Elle sera présentée aux ventes breeze up.

Une sœur de Zelzal chez Nicolas Clément. Tina Rau a eu le dernier mot à 100.000 Gns (125.000 €) pour une Invincible Spirit sœur de Zelzal (Sea the Stars) et de la lauréate du Prix Chloé (Gr3) Ibiza (Redoute’s Choice). Tina Rau a déclaré : « Les éleveurs Victor Tymoshenko et Andrey Milovanov resteront associés à 50 %. Elle sera entraînée par Nicolas Clément. » Le professionnel cantilien a déjà entraîné Ibiza. Parmi les étalons basés en France, on note un Zarak (Dubawi) acheté 42.000 Gns (52.500 €) par Anthony Stroud. Avenue Bloodstock s’est adjugée à 150.000 Gns (187.500 €) la sœur de Shalaa (Invincible Spirit), étalon au haras de Bouquetot.

Tattersalls December Foal Sale

Un Doctor Dino présenté jeudi

La vente de foals de décembre de Tattersalls prend le relais mercredi avec quatre sessions, et ce sont environ 950 lots qui passeront en vente. Alors que la première session sert traditionnellement de mise en bouche, le feu d’artifice sur le ring est prévu pour vendredi. Les foals avaient affiché un chiffre d’affaires de 30 millions ou plus de 2013 à 2018. Deux produits d’étalons français seront sur le marché mercredi. Il s’agit d’un Kendargent (Kendor) issu d’une sœur de Pagera (Gentlewave), gagnante de Gr3 et placée des E.P. Taylor (Gr1), et d’un Zarak (Dubawi). Les grands étalons de France sont tous bien représentés. Wootton Bassett (Iffraaj) a cinq foals issus de sa dernière saison française, deux offerts jeudi et trois vendredi, alors que son fils Almanzor en a deux. Cinq Le Havre (Noverre, trois Siyouni (Pivotal) et le premier produit en vente de son fils City Light seront également proposés. La journée de jeudi verra un poulain par Doctor Dino (Muhtathir), issu d’une sœur du lauréat du Prix Cambacérès (Gr1), Nirvana du Berlais (Martaline), passer sur le ring.