Un top price record à 1,8 million pour Dubawi

International / 26.11.2021

Un top price record à 1,8 million pour Dubawi

Tattersalls December Foal Sale

Le coup de canon est arrivé autour de 18 heures quand Godolphin et Coolmore se sont affrontés pour un Dubawi (Dubai Millennium) présenté par Genesis Green Stud, l’élevage de la famille Swinburn. C’est à 1,8 million de guinées (2,24 M€) qu’Anthony Stroud a posé l’enchère gagnante. Il s’agit du record pour la vente de foals de décembre de Tattersalls et du deuxième plus gros montant pour un foal sur le marché européen. Le poulain est un demi-frère d’I Can Fly (Fastnet Rock), gagnante de Gr2 et placée à plusieurs reprises dans les Grs1. La mère, Madonna dell’Orto (Montjeu), est élevée elle aussi par la famille Swinburn. Michael Swinburn a expliqué : « J’avais acheté la deuxième mère, Sabria (Miswaki), ici il y a presque trente ans, c’était un coup de folie. Mes parents m’ont insulté mais heureusement mon frère Walter m’aidé à la payer. C’est à partir de Sabria que Genesis Green Stud s’est développé. » Madonna dell’Orto est pleine de Fastnet Rock (Danehill).

Un Frankel à 675.000 Gns. Quand le marteau est tombé à 675.000 Gns (842.000 €), Trish Brown de Furnace Mill Stud a carrément pleuré de joie. Le poulain qu’elle présentait a été adjugé à M. V. Magnier, à l’issue d’une belle bataille avec Simon Mockridge de Juddmonte ; c’est un frère de Juan Elcano (Frankel), lauréat de Listed et placé de Gr2 à plusieurs reprises. Trish Brown a dit : « C’est fantastique, ça vaut toutes les nuits blanches. Nous avons eu Juan Elcano et c’était évident d’aller encore à Frankel. Nous avons gardé la sœur de 2ans par Oasis Dream (Green Desert) et la mère est pleine de Sea the Moon (Sea the Stars). » La mère, Whatami (Daylami), qui avait montré très peu de choses en courses, a été achetée par Trish Brown et son époux David pour 25.000 Gns (31.200 €) quand elle avait 4ans. Son pedigree, déjà très bon car il remonte à la grande Rafha (Kris), a bénéficié de très jolis updates ces dernières années. Une demi-sœur de Whatami, Unaided (Dansili), a produit la lauréate de la Breeders’ Cup Mile Uni (More than Ready), alors que sa propre sœur, Whazzat, a donné le gagnant de Gr2 et placé de Gr1 James Garfield (Exceed and Excel).

Sea the Stars et ses pouliches. Le top price provisoire des pouliches a été enregistré par une Sea the Stars (Cape Cross), sœur de la Wertheimer Soudania, qui a remporté le Prix du Prince d’Orange (Gr3), et demi-sœur de la lauréate de Gr1 Sortilège (Tiger Hill). C’est le Gestüt Fährhof qui a mis 350.000 Gns (437.000 €) pour entrer dans une grande souche allemande. La mère, Sahel (Monsun), a également produit pour les Wertheimer Sosia (Shamardal), mère de la gagnante black type Anasia (Intello), et bien présente dans l’élevage de la casaque bleue et blanche. Le top price a tenu une demi-heure, car une autre Sea the Stars, premier produit de la placée de Gr3 Frankellina (Frankel), a été adjugée 625.000 Gns (780.000 €) à Blandford Bloodstock.

Les jeunes étalons. Trois étalons représentés par leurs premiers foals ont franchi le cap des 200.000 Gns. C’est pour 300.000 Gns que Blandford Bloodstock a eu l’un des premiers produits de Blue Point (Shamardal), une demi-sœur de la gagnante des Duke of Cambridge Stakes (Gr2) Indien Angel (Dark Angel). Blue Point avait fait ses débuts à 45.000 € et il a 140 foals. Le prix moyen enregistré par ceux qui sont passés à Tattersalls s’est fixé autour de 100.000 Gns. Le tarif du champion des 2ans Too Darn Hot (Dubawi), 50.000 £ (59.500 €), était le plus élevé parmi les étalons qui ont fait leurs débuts en 2020. Ses premiers foals ont affiché un prix moyen de 114.200 Gns (142.500 €) pour 10 vendus. Le top a été adjugé à Anthony Stroud. Ce dernier est monté à 270.000 Gns (337.000 €) pour une pouliche demi-sœur de deux black types, issue de la lauréate de Listed Astonishing (Galileo), laquelle est une sœur de la très bonne Sub Rose, gagnante du Prix de Royaumont (Gr3) et mère de deux lauréats de Groupe. La pouliche est élevée par Appletree Stud. Le directeur du haras, l’ancien jockey d’obstacle Robert “Chocolate” Thornton, a expliqué : « Sa demi-sœur par Dark Angel (Acclamation) n’a pas atteint son prix de réserve dans le book 1 et on a donc décidé de vendre la petite. Le prix est très bon et on a gardé à l’entraînement la yearling, qui sera entraînée par Archie Watson. On a choisi Too Darn Hot car le croisement Dubawi – Galileo marche très bien. On ne pouvait pas aller chez Dubawi et on a pris son meilleur fils. » Magna Grecia (Invincible Spirit) a eu un poulain acheté 210.000 Gns (262.000 €) par Jamie McCalmont et le prix moyen a dépassé les 60.000 Gns.

Wootton Bassett se vend bien. Une pouliche issue de la dernière saison française de Wootton Bassett (Iffraaj) a sonné le réveil après un début de session très calme. Mimi Wadham et Violet Hesketh, élèves du Godolphin Flying Start, qui se sont associées sous la griffe WH Bloodstock, ont posé une enchère de 250.000 Gns (312.000 €) pour s’assurer le premier produit de Chrysocolla (Sea the Stars), qui avait gagné une course à Lyon-La Soie. La pouliche, élevée en association par Ballylinch Stud et l’écurie des Charmes, remonte à une des belles souches de Watership Down, qui a produit entre autres le lauréat du Prix Greffulhe (Gr2) et la très bonne Crystal Music (Nureyev), qui a remporté le Fillies’ Mile (Gr1). Mimi Wadham a dit : « La pouliche est magnifique et elle est par un étalon qui produit de mieux en mieux. Le plan est de la présenter l’année prochaine dans le book 1. »