Aujourd’hui aux courses : Cagnes-sur-Mer

Courses / 05.12.2021

Aujourd’hui aux courses : Cagnes-sur-Mer

11 H 50 • CAGNES-SUR-MER • PRIX VALLON DES AUFFES

Classe 4 - Haies - 3ans - Pouliches - 3.400m

Ostrava du Berlais attendue au tournant

Très chuchotée avant ses débuts dans le Prix Finot (L), Ostrava du Berlais (Kapgarde) avait couru proprement, se classant sixième. Dans le Prix Vallon des Auffes, la représentante de Simon Munir et d'Isaac Souede a les moyens d’ouvrir son palmarès. D’autant plus que son mentor, David Cottin, a commencé les meetings palois et cagnois pied au plancher. L’entraîneur cantilien sera d’ailleurs représenté également par Don’t Cry Baby (Kendargent), très plaisante troisième en débutant en haies à Fontainebleau. C’est aussi une candidate à la victoire. Yannick Fouin aura trois partantes, toutes inédites. Il s’agit de Maspeed (Montmartre), fille de la bonne Tangaspeed (Vertical Speed), double gagnante de Listed en plat, Mercinette (Crillon), fille de Merci Pierji (Kotky Bleu), lauréate à 3ans sur les haies d’Enghien et Auteuil, et Nitwit la Jolie (Authorized), fille de Big Nitwit (Indian Haven), gagnante sur le steeple d’Enghien.

12 H 50 • CAGNES-SUR-MER • PRIX DE SAINT-LOUP

Classe 4 - Haies - 3ans - Poulains - 3.400m

Un match Cottin vs Fouin

Le Prix de Saint-Loup résume bien ce que devrait être le meeting cagnois : un match entre David Cottin et Yannick Fouin. Le premier sellera Fou du Roi (Triple Threat) qui avait débuté par une quatrième place à Compiègne, précédé d’une flatteuse réputation. Tombé à Vichy ensuite, il fera sa grande rentrée avec du poids, mais il peut ouvrir son palmarès dans ce lot. Yannick Fouin pourra compter sur trois partants : Inventif (Davidoff), tombé dans le Prix Pride of Kildare à la dernière haie, alors qu’il pouvait prétendre à une place, puis bon quatrième à Fontainebleau ; Kamus (Masked Marvel), qu’il faut juger sur sa cinquième place dans le Prix Finot (L) ; et l’inédit Tonnerre de Dieu (Kapgarde), de la famille de Grivetana ** (No Risk at All), lauréate du Prix des Citronniers. Il faudra suivre également I Love you Sivola (Le Fou), qui a couru en plat. Son entraîneur Laurent Viel l’apprécie.