Clap de fin pour Audarya

Élevage / 04.12.2021

Clap de fin pour Audarya

James Fanshawe l’a annoncé sur les réseaux sociaux : sa formidable pensionnaire Audarya (Wootton Bassett) part au haras, et a donc conclu sa carrière par sa cinquième place dans la Breeders’ Cup Filly and Mare Turf (Gr1).

Audarya, élevée par Elizabeth Doumen au haras d’Écouves, a franchi toutes les marches, des handicaps aux Grs1. Après avoir couru une fois en fin d’année de 2ans, elle a ouvert son palmarès à Redcar, en juin de ses 3ans, et a conclu sa saison par une deuxième place dans le Prix Coronation (L). À 4ans, alors qu’elle venait de gagner un gros handicap à Newcastle, elle s’est imposée dans le Darley Prix Jean Romanet, son premier Gr1. Ce n’était pas un hasard, puisqu’elle a enchaîné par une troisième place dans un Prix de l’Opéra Longines (Gr1) très relevé, puisque remporté par Tarnawa (Shamardal). Enfin, à Keeneland, sous la monte de Pierre-Charles Boudot, elle s’est adjugé la Breeders’ Cup Filly and Mare Turf (Gr1).

Revenue à l’entraînement à 5ans, elle a fait une rentrée remarquable à Royal Ascot en se classant deuxième de Love (Galileo) dans les Prince of Wales’s Stakes (Gr1). Décevante dans les Nassau Stakes (Gr1), elle a enchaîné une deuxième place dans le Darley Prix Jean Romanet puis une quatrième place dans l’Opéra, avant de partir pour les États-Unis pour défendre son titre. Pas heureuse dans la phase finale, elle a dû se contenter d’une cinquième place qui a laissé des regrets.

Allison Swimburn, sa propriétaire, a expliqué : « Elle part pour le haras familial, Genesis Green, pour y devenir poulinière. Nous n’avons pas encore décidé quel étalon elle rencontrera, mais nous avons hâte de découvrir comment elle va produire ! Nous lui sommes vraiment reconnaissants. C’était une formidable jument de course, et merci aussi pour leur travail à James et Jacko Fanshawe, ainsi qu’à Anthony Stroud. »