David Elsworth prend sa retraite

International / 16.12.2021

David Elsworth prend sa retraite

Il aura entraîné deux héros des turfistes anglais, le champion aux quatre King George VI Chases (Gr1) Desert Orchid (Grey Mirage) et le marathonien Persian Punch (Persian Heights). David Elsworth a décidé de prendre enfin sa retraite, à 82 ans, après plus de six décennies dans les courses. Il a commencé sa carrière comme jockey d’obstacle avant de passer dans les rangs des entraîneurs à la fin des années 70. Après ses succès avec Desert Orchid qui l’ont rendu populaire, il a peu à peu basculé vers le plat. Il a remporté le Grand National avec Rhyme ‘n’ Reason (Kemal) en 1988 et, quelques mois plus tard, les Jersey Stakes (Gr3) avec le futur grand étalon Indian Ridge (Ahonoora). David Elsworth n’a jamais eu les superpuissances du galop derrière lui, mais il a quand même entraîné des champions de la trempe d’In the Groove (Night Shift), lauréate de Irish 1.000 Guineas et des Champion Stakes (Grs1). Il a cumulé une centaine de victoires de Groupe, en obstacle d’abord, et en plat.

Le grand coup d’Arabian Queen. Son dernier Gr1 est arrivé avec la pouliche Arabian Queen (Dubawi) qui, à 50/1, s’était offert le grandissime favori, Golden Horn (Cape Cross), dans les Juddmonte International (Gr1) en 2015. Après ce succès, il avait choisi de ne pas se rendre à la remise des trophées et n’avait pas parlé à la presse, coupable selon lui d’avoir oublié sa pouliche avant la course. Du pur Elsworth. Ses derniers Groupes, en 2018 et 2019, sont le fruit de sa collaboration avec Gérald Mossé. Il y a quelques semaines, lors de la soirée des Cartier Awards, un prix lui a été remis pour l’ensemble de sa carrière : « C’est un grand honneur. Mais si je regarde la liste des personnes  qui ont eu ce prix, j’ai l’impression d’être un imposteur ».    

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.