Disparition de Dansili

Autres informations / 22.12.2021

Disparition de Dansili

Disparition de Dansili

Juddmonte a annoncé la disparition de Dansili (Danehill), suite à une courte mais agressive maladie. Il était âgé de 25ans. Dansili était à la retraite depuis avril 2018, pour cause d’infertilité.

Un cheval dur à qui il ne manque qu’un Gr1. Dansili est le premier produit d’une jument gagnante du Prix des Sablonnets (L) nommée Hasili (Kahyasi), laquelle était entraînée par Henri-Alex Pantall et deviendra la matrone que l’on connaît. Dansili a lui aussi rejoint la France et les boxes d’André Fabre. Il ne remportera aucun Gr1 dans sa carrière : pas son terrain, pas chanceux… Dansili détestait les pistes assouplies et transmettra cela à ses descendants. Pas de victoire de Gr1, mais il a malgré tout été un formidable cheval de course.

Gagnant de sa seule course à 2ans, il a signé une rentrée victorieuse à 3ans et n’a trouvé que Sendawar (Priolo) pour le devancer. Durant son année de 3ans, il a remporté le Prix Messidor (Gr3) et pris les troisièmes places du Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1) de Dubai Millennium (Seeking the Gold), sur piste souple, et du Prix du Moulin de Longchamp (Gr1) de Sendawar. À 4ans, il gagne le Prix Edmond Blanc (Gr3) puis le Muguet (Gr2). Il ne sera battu que par Giant’s Causeway (Storm Cat) dans les Sussex Stakes (Gr1). Sa sixième place dans le Moulin est à oublier, sur un terrain qu’il n’aimait pas. Deuxième du Prix de la Forêt, il a pris une proche troisième place dans la Breeders’ Cup Mile (Gr1) à l’issue d’un mauvais parcours et malgré une fin de course canon.

Vingt-deux gagnants de Gr1. Au haras, Dansili a commencé au tarif de 8.000 £. Il atteindra les 100.000 £ au plus haut de sa carrière d’étalon. On lui doit vingt-deux gagnants de Gr1. Il y a Flintshire, le nouveau sire du haras de Montaigu, gagnant du Grand Prix de Paris, du Hong Kong Vase et des Sword Dancer Stakes (Grs1) et deux fois deuxième du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Dansili a d’ailleurs donné un gagnant d’Arc : Rail Link, en 2006, qui l’a beaucoup aidé pour décrocher le titre de Champion Sire en France cette année-là. On lui doit aussi Harbinger, lauréat des King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1) en un temps record et devenu un bon étalon au Japon, The Fugue (Irish Champion Stakes, Prince of Wales’s Stakes, Nassau Stakes, Yorkshire Oaks), ou encore Proviso. En tant que père de mères, on lui doit Astaire (Middle Park Stakes, Gr1), Chicquita (Irish Oaks, Gr1), Ice Breeze (Prix Royal-Oak, Gr1), Nezwaah (Pretty Polly Stakes, Gr1) ou encore Time Test (Dubawi), dont la première génération a été remarquée en piste.