JDG Awards : St Mark’s Basilica, et de loin !

Autres informations / 21.12.2021

JDG Awards : St Mark’s Basilica, et de loin !

CHEVAL DE L’ANNÉE - PLAT

St Mark’s Basilica, et de loin !

« Il n’y a pas photo », nous disait il y a quelques jours Iortiz Mendizabal lorsque nous lui demandions si St Mark’s Basilica (Siyouni) était le meilleur cheval qu’il ait monté. Et, pour vous non plus, il n’y a pas eu photo : avec 39,5 % des votes, il est votre cheval de l’année en plat ! Le pensionnaire d’Aidan O’Brien a réalisé une saison parfaite : Emirates Poule d’Essai des Poulains, Qatar Prix du Jockey Club, Eclipse Stakes et Irish Champion Stakes (Grs1). Quatre courses, quatre victoires. Beau poulain, bien fait, avec une magnifique tête expressive, St Mark’s Basilica a presque tout fait avec facilité en 2021 : la manière dont il a laissé ses adversaires sur place dans les Eclipse, sans donner l’impression de forcer, a été particulièrement impressionnante. Calme dans un parcours, il accélérait à la demande. Aidan O’Brien n’a pas tari d’éloges sur lui et l’avenir s’écrit désormais à Coolmore, dans l’espoir qu’il devienne le successeur de Galileo, son père de mère.

2e - Grand Glory, la princesse de Maisons-Laffitte

À 5ans, Grand Glory (Olympic Glory) a pu exprimer tout son talent. La pensionnaire de Gianluca Bietolini n’a pas toujours été des plus heureuses auparavant : c’est le risque lorsque l’on est une attentiste. Son entraîneur a fait des pieds et des mains pour la garder à l’entraînement en 2021 et l’histoire lui a donné raison ! Après une lutte formidable avec Audarya (Wootton Bassett), Grand Glory a fini par décrocher son Gr1 à Deauville, dans le Darley Prix Jean Romanet (Gr1). Et il y avait de l’animation aux balances pour son retour ! Elle a ensuite été battue du minimum dans le Prix de l’Opéra Longines (Gr1). Son entourage a décidé de relever un dernier grand défi avant de la passer en vente : la Japan Cup (Gr1), où elle a très bien couru pour prendre la cinquième place. Achetée 2.500.000 € par Xavier Marie par l’entremise d’Anne-Sophie Yoh à la vente d’élevage Arqana, Grand Glory est retournée à Maisons-Laffitte chez Gianluca Bietolini avec, peut-être, encore un exploit à tenter : la Saudi Cup. Elle a recueilli 7,5 % de vos votes.

3e - Torquator Tasso, Arc hero

Torquator Tasso (Adlerflüg) a fait briller l’Allemagne dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) et même quelqu’un ne connaissant pas les courses l’aurait compris avec sa casaque aux couleurs du drapeau de son pays ! Le pensionnaire de Marcel Weiss – installé depuis deux ans ! – s’est imposé à la surprise générale… et à l’issue d’un parcours impossible : il a fait les extérieurs, le nez au vent, sur une piste pénible. Mais ce parcours rédhibitoire pour beaucoup a probablement beaucoup plu à ce cheval pas forcément facile, qui aime avoir ses aises. Torquator Tasso va rester à l’entraînement à 5ans. Son objectif principal est déjà connu : défendre son titre dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Il a décroché 7,3 % de vos votes.

Les autres chevaux dans l’ordre décroissant des votes

Sealiway

Rougir

Lady Princess

Skalleti

Tarnawa

Marianafoot

Hurricane Lane

Palace Pier

Mishriff

Native Trail

Zellie

Suesa

Trueshan

Breizh Eagle

Contrail

Golden Sixty