Le mot de la fin : redevance des hippodromes

Le Mot de la Fin / 01.12.2021

Le mot de la fin : redevance des hippodromes

Au cours de son mandat, Martine Leguille-Balloy a œuvré pour les hippodromes, notamment en ce qui concerne la redevance et la taxe foncière. La députée nous a expliqué : « Nous avons eu une très belle victoire à l’Assemblée nationale sur la redevance des hippodromes. Nous avons changé certains critères et cela devrait être très avantageux, notamment pour les hippodromes de province. Concernant le foncier, nous sommes en phase finale de négociation. À la base, dans le texte, il y avait la possibilité de retenir la valeur locative ou la valeur vénale. Or, ce qui avait été retenu à tort, c’est la valeur locative… Ce qui est impossible puisque cette valeur se calcule sur l’emprise du site sur la rue. Aucun commerce n’est aussi étendu qu’un hippodrome, donc cela n’avait pas de sens. Cette loi, qui est passée en 2010, a été appliquée en 2017 avec effet en 2018. Nous avions commencé à en parler au cabinet de Gérald Darmanin mais avec le confinement, cela avait été mis en stand-by. Après la crise, nous avons remis le sujet sur la table. Le ministère a parfaitement bien compris la problématique de ce sujet. »