LES GROUPES D’OBSTACLE EN 2021 (1/5) : François Nicolle au sommet de son art

Magazine / 09.12.2021

LES GROUPES D’OBSTACLE EN 2021 (1/5) : François Nicolle au sommet de son art

LES GROUPES D’OBSTACLE EN 2021 (1/5)

François Nicolle au sommet de son art

Par Christopher Galmiche

Quelques jours après la dernière réunion d’Auteuil, nous vous proposons une série sur les grands héros des courses de Groupe en obstacle en 2021. Aujourd’hui, focus sur les entraîneurs !

François Nicolle va être sacré tête de liste des entraîneurs d’obstacle en 2021, avec une très large avance. Dans les Groupes, le professionnel de Saint-Augustin a également dominé nettement la concurrence. Il a même battu son record de victoires dans cette catégorie avec vingt-huit succès sur cinquante-neuf Groupes disputés soit une réussite à la gagne de 47 % ! Un chiffre inédit… À eux deux, les champions L’Autonomie (Blue Brésil) et Hermès Baie (Crillon) ont offert dix Groupes à François Nicolle. Depuis 2016, année de ses premiers Grs1, obtenus avec De Bon Cœur (Vision d’État) et Alex de Larredya (Crillon), François Nicolle n’a fait que monter en puissance dans les courses black types. En 2017, il a décroché vingt succès dans la catégorie, puis dix-sept en 2018, vingt en 2019 et dix-huit en 2020, malgré l’annulation de plusieurs Groupes à cause du Covid. Ce qui a fait la différence entre 2016 et 2021 ? L’arrivée de nouveaux propriétaires à Saint-Augustin, avec les chevaux qui vont avec, et plusieurs locomotives pour faire fureur dans les Groupes.

David Cottin, deuxième et bien représenté. François Nicolle a devancé David Cottin au nombre de Groupes gagnés. Installé au second semestre 2017 à Chantilly, l’ancien jockey a rapidement intégré les premières places du classement chez les entraîneurs. Après plusieurs places dans les Groupes en 2017 et 2018, il a décroché son premier Groupe grâce à Forthing (Barastraight) dans le Grand Prix de Pau (Gr3) 2019, puis il a franchi les paliers. En 2021, il a atteint le score de neuf victoires de Groupe. Sa réussite dans cette catégorie s’est essentiellement concentrée au premier semestre (sept succès). Il a brillé avec toutes les catégories de chevaux, pouvant s’appuyer sur un bon bataillon de 3ans (Sans Bruit, La Boétie, Paradiso), mais aussi chez les 4ans avec Queen du Berlais et bien sûr les chevaux d’âge (Le Berry, Ajas, Paul’s Saga…). Avoir des chevaux pour toutes les franges des courses, c’est l’une des conditions pour viser la première place dans le futur…

Arnaud Chaillé-Chaillé cartonne à l’automne. Arnaud Chaillé-Chaillé n’a pas son pareil pour atteindre ses objectifs. Comme en 2019 et 2020, il a brillé particulièrement à l’automne. C’est en effet au second semestre qu’il a enlevé ses cinq Groupes, dont deux avec l’invaincue Hawaï du Berlais (Martaline), lauréate du Haras d’Étreham Prix Bournosienne (Gr2) et du Haras d’Étreham Prix Magne (Gr3), et bien sûr le Prix Renaud du Vivier (Gr1) avec Thélème (Sidestep). Avec cinq succès, l’entraîneur charentais est dans sa moyenne haute, même s’il n’a pu faire aussi bien qu’en 2020 (huit victoires).

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.