Les Groupes d'obstacle en 2021 (2/5) : La famille Papot sacrée sur tous les tableaux

Magazine / 10.12.2021

Les Groupes d'obstacle en 2021 (2/5) : La famille Papot sacrée sur tous les tableaux

Par Christopher Galmiche

Quelques jours après la dernière réunion d’Auteuil, nous vous proposons une série sur les grands héros des courses de Groupe en obstacle en 2021. Aujourd’hui, nous concentrons notre analyse sur les propriétaires.

Au matin du 10 décembre, la famille Papot se dirige tout droit vers un nouveau titre de tête de liste des propriétaires en obstacle. Elle totalise 2.589.672 € de gains soit presque un million et demi d’avance sur son dauphin, la famille Bryant. Si la casaque vert et bleu a été bien représentée à tous les niveaux, elle a réalisé une grande année dans les Groupes avec pas moins de huit succès. Sur ces huit victoires, cinq ont été obtenues par le champion Hermès Baie (Crillon), sans oublier celles de Galop Marin (Black Sam Bellamy), vainqueur d’un Grand Prix d’Automne mémorable, Poly Grandchamp (Poliglote), héros du Prix La Haye Jousselin (Grs1), et Losange Vert (Montmartre), un élève maison, lauréat du Prix Duc d’Anjou (Gr3). La famille Papot fait donc aussi bien qu’en 2018, année au cours de laquelle elle avait décroché huit victoires de Groupe également, dont celle dans le Grand Steeple (Gr1) à mettre au crédit d’On the Go (Kamsin). À l’exception près qu’en 2018 elle avait terminé deuxième derrière Simon Munir et Isaac Souede, lauréats de onze Groupes.

La famille Coiffier, encore une fois sur le podium. Comme en 2019 et 2020, la famille Coiffier se classe deuxième au classement des propriétaires vainqueurs de Groupe en obstacle, avec six victoires. Le tout essentiellement grâce à la championne L’Autonomie (Blue Brésil), gagnante de cinq Groupes, dont la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). C’est Garasil (Blue Brésil) qui a été l’autre lauréat à ce niveau pour la casaque grenat et bleu clair. Il a enlevé le Prix Romati (Gr3). On le voit donc, pour la famille Papot comme pour Jean-Pierre et Catherine Coiffier, si l’on a une locomotive comme Hermès Baie ou L’Autonomie, le nombre importe peu !

Simon Munir et Isaac Souede, dead-heat avec Jacques Détré. Le podium est complété par Simon Munir, Isaac Souede et Jacques Détré. Les deux premiers cités ont enlevé quatre Groupes avec quatre chevaux différents (Srelighonn, Raffles Face, Raffles Sainte et Queen du Berlais). Ils sont loin de leur score de 2017 (13 succès de Groupe) ou de 2018 (11 victoires de Groupe), mais ils pouvaient alors compter sur plusieurs champions, à l’image de Master Dino (Doctor Dino), Alex de Larredya (Crillon), Saint Goustan Blue (Blue Brésil), Edward d’Argent (Martaline)… La vraie victoire pour le tandem, c’est sûrement d’avoir élevé, au haras du Lieu des Champs, deux de leurs vainqueurs de Groupe en 2021 : Raffles Face et Raffles Sainte.

Jacques Détré a lui aussi enlevé quatre Groupes, en association sur plusieurs d’entre eux. C’est mieux qu’en 2020. Polirico (Cokoriko) lui a offert deux Groupes, complétés par les victoires d’Edgeoy (Saddler Maker) et Golden Son (Martaline).