Prix de la Piste Sea Bird (Classe 2) : Dar Toungi en souplesse

Courses / 07.12.2021

Prix de la Piste Sea Bird (Classe 2) : Dar Toungi en souplesse

Chantilly, mardi

Dar Toungi (Kendargent) n'était pas le mieux engagé dans ce Prix de la Piste Sea Bird (Classe 2). Devant rendre au minimum 2 kilos à tous ses adversaires, l’élève et représentant de Jean-Claude Seroul n'a pas tremblé pourtant, compensant cette surcharge par sa classe. Installé au milieu du peloton en début de parcours, le pensionnaire de Jérôme Reynier a ensuite profité du sillage de Tasmania (Zoffany) pour prendre son aspiration à l’entrée de la ligne droite. Décalé par Christophe Soumillon à 200m du but, Dar Toungi a fourni une nouvelle accélération décisive après avoir reçu une petite claque. Auteure d’une bonne fin de course à l’extérieur, Just in Love (Dabirsim) s’est bien allongée pour venir prendre la deuxième place, une longueur et demie plus loin. N’ayant pas toutes ses aises dans la ligne droite, Ranes (Vadamos) doit finalement se contenter de la troisième place, à une courte tête.

Il a plu à son jockey. Dernièrement, Dar Toungi avait pris la deuxième place, en terrain très lourd, d’une Classe 2 à Borély. En neuf tentatives, il ne compte qu’un faux pas. Au mois de mai, sur l’hippodrome de Longchamp, Dar Toungi avait conclu au sixième rang du Prix des Beaux-Arts (Classe 2), course dans laquelle il était très difficile de refaire du terrain en fin de parcours. Nettement plus à son aise sur la P.S.F, il devrait désormais prendre la direction de Cagnes-sur-Mer. Après la course, le jockey lauréat, Christophe Soumillon, a déclaré : « L’objectif était de le faire bien partir. Malheureusement, Dar Toungi n’est pas sorti très vite de sa stalle. Lorsque j’ai ensuite vu que la pouliche à battre venait à mon intérieur, j’ai pris la décision de me mettre à son extérieur. À l’entrée de la ligne droite, j’ai pu sortir facilement. L’idée était de ne pas lancer le sprint trop tôt, car je contrôlais facilement la course. Habituellement, il a tendance à pencher sur sa droite, ce qu’il n’a pas fait aujourd’hui. Pour la suite, j’imagine que son entraîneur va le préparer au mieux pour le prochain meeting de Cagnes-sur-Mer. Il est très à l’aise sur la P.S.F et devrait pouvoir monter les échelons. Il m’a beaucoup plu. »

Le premier gagnant de Toungi. Élevé par son propriétaire, Dar Toungi est un fils de Kendargent (Kendor), étalon au haras de Colleville, et de Toungi (Rock of Gibraltar), lauréate du Prix La Sorellina et deuxième des Prix Le Fabuleux et Isola Bella (Ls). Dar Toungi est le deuxième produit et le premier gagnant de sa mère, laquelle a également un yearling nommé Gimanza (Almanzor), qui est également à l’entraînement chez Jérôme Reynier. Toungi a de nouveau été saillie en 2021 par Kendargent.

La deuxième mère, Tounsi (Sendawar), a remporté deux de ses sept sorties. Outre Toungi, elle a donné Fadela Style (Desert Style), gagnante du Prix Georges Trabaud (L, à l’époque) et deuxième du Prix Chloé (Gr3), Santa Ponsa (Slickly), gagnante du Prix Caravelle (L) et deuxième du Prix Cléopâtre (Gr3), ou encore Carnevalo (Slickly), troisième du Prix Georges Trabaud.

 

 

 

Kenmare

 

 

Kendor

 

 

 

 

Belle Mécène

 

Kendargent

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Pax Bella

 

 

 

 

Palavera

DAR TOUNGI (H3)

 

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Rock of Gibraltar

 

 

 

 

Offshore Boom

 

Toungi

 

 

 

 

 

Sendawar

 

 

Tounsi

 

 

 

 

Chirrup

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 26”17

De 1000m à 600m : 00’23’’48

De 600m à 400m : 00’12’’23

De 400 à 200m : 00’11’’34

De 200m à l’arrivée : 00’11’’62

Temps total : 1’41”48