Prix du Col d’Allos (Haies) : Vae Patron remet les pendules à l’heure

Courses / 09.12.2021

Prix du Col d’Allos (Haies) : Vae Patron remet les pendules à l’heure

Prix du Col d’Allos (Haies)

Vae Patron remet les pendules à l’heure

Gagnant pour ses débuts en obstacle du Prix Émilius (Haies) à Auteuil, le 16 octobre, Vae Patron (Manduro) n’avait pu terminer son parcours trois semaines plus tard dans le Prix Cambacérès (Gr1). Jeudi, le représentant de Philippe Ponsot, de l’écurie Michael Rizieri, de Philippe Georges Dumas et de Yannick Fouin a remis les pendules à l’heure en triomphant de bout en bout dans ce Prix du Col d’Allos. Parti en tête, Vae Patron s’est montré très professionnel dans l’ensemble de ses sauts. Il a accéléré à l’intérieur à l’entrée de la dernière ligne droite et a un peu accroché la dernière haie, mais n’a jamais été menacé. Six longueurs plus loin, Rhum Bleu (Montmartre) a conclu deuxième pour son retour sur les haies, lui qui restait sur une sixième place en steeple au Pin-au-Haras. La troisième place est revenue trois quarts de longueur plus loin à Keldozdhumour (Pedro the Great), qui avait été arrêté pour ses débuts dans le Prix du Vercors (Haies).

Objectif André Massena. Yannick Fouin, entraîneur et copropriétaire de Vae Patron, a commenté : « C’est très bien. Il l’a fait comme un cheval qui a beaucoup de métier, alors qu’il en a peu. Je suis très content, d’autant que mes chevaux ne sont pas à 100 %, je pense : je peux les avoir mieux. Vae Patron va sûrement rester sur les haies. Il courra peut-être le 25 décembre, mais je vais voir, car il a eu une vraie course aujourd’hui. Sinon, il ira directement sur le Prix André Massena (L). » Le Mansonnien présentait également Rhum Bleu, deuxième, Vale of Top (Vale of York), quatrième, et Boogie (Sri Putra), sixième : « Rhum Bleu me rassure après plusieurs sorties ratées. C’est un poulain qui avait montré des petits trucs sympas. Il a montré qu’il manquait un peu pour finir. Vale of Top court de façon prometteuse aussi. Je suis déçu de Boogie que nous avions acheté pour en faire un cheval sympa. Nous avons un peu de mal avec lui. »

Le petit-fils d’une placée du Diane. Élevé par Askar Salikbayev, Vae Patron est un fils de Marie Céleste (Galileo) qui avait gagné en débutant à 3ans sur 2.200m à Gramat avant d’être distancée. Marie Céleste a pris cinq places lors de ses six sorties suivantes en plat, à Toulouse et à Mont-de-Marsan. Vae Patron est le deuxième produit de la jument et son premier gagnant. Disparue au mois de septembre, Marie Céleste a une yearling par Dream Ahead (Diktat). La deuxième mère, Diyakalanie (Ashkalani), a conclu deuxième des Prix de la Nonette (Gr3, à l’époque) et Exbury (Gr3), mais aussi troisième du Prix de Diane (Gr1). Elle a notamment produit Dream Dy (Dream Ahead), troisième du Prix Altipan (L). Diyakalanie est une sœur de Viva Macau ex Dilek (Sendawar), vainqueur du Prix Daphnis (Gr3) et troisième du Prix Jean Prat (Gr1).

Konigsstuhl

Monsun

Mosella

Manduro

Be My Guest

Mandellicht

Mandelauge

VAE PATRON (H3)

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Marie Céleste

Ashkalani

Diyakalanie

Diyawara

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.