Prix François de Poncins (Listed, Haies) : Roberta Has n’en restera pas là

Courses / 02.12.2021

Prix François de Poncins (Listed, Haies) : Roberta Has n’en restera pas là

Auteuil, jeudi

Très bien placée dans le Prix François de Poncins (L), Roberta Has (Saint des Saints) a écrasé l’opposition. La pouliche d’Hamel Stud se présentait fraîche, sur la montante et avec un potentiel qui reste encore à découvrir. Son jockey, Angelo Zuliani, l’a longtemps maintenue à l’arrière-garde, avant d’ouvrir les mains au début de la ligne d’en face. Roberta Has a constamment regagné des longueurs pour aborder le tournant final avec les leaders. À l’entrée de la ligne droite, elle est allée se caler contre le rail extérieur pour s’assurer l’avantage. Puis elle a repris un départ sur le plat pour l’emporter de douze longueurs, sans prendre de coup de cravache. Si l’on excepte ses débuts à Auteuil, dans le Prix Cadoudal (2e), elle n’a jamais été battue. Roberta Has a franchi un palier, mais elle donne l’impression de pouvoir aller plus haut et de pouvoir remporter un Groupe en 2022.

Son dauphin, Hokusai Vallis (Martaline), a livré une excellente prestation pour son retour en haies. Il a animé l’épreuve et s’est bien relancé à la fin pour répondre aux attaques. Il va devenir un très bon cheval en prenant de l’âge. Il a précédé la compagne d’entraînement de Roberta Has Gloretta (Turgeon), laquelle a effacé sa dernière sortie. Le favori, Happyday (Coastal Path), a montré trop d’allant. Son jockey, James Reveley, a dû le laisser venir aux commandes à la haie du Pavillon. Il en a fait beaucoup devant et il a cédé entre les deux dernières haies.

Les Groupes pour Roberta Has, le steeple pour Gloretta. Contacté par téléphone, François Nicolle, entraîneur de Roberta Has et de Gloretta, nous a déclaré : « Roberta Has est une machine. Elle a du gaz, peut-être un peu trop. Je suis content car elle appartient à une bonne famille. Elle va être encore meilleure en 2022. C’est une jument de Groupe pour l’année prochaine. Gloretta a bien couru mais sa fin de saison a été un peu chaotique. Elle sera beaucoup mieux en steeple l’année prochaine. »

Le premier produit de Roll on Has. Roberta Has est une fille de Saint des Saints (Cadoudal), étalon au haras d’Étreham, et de l’excellente Roll on Has (Policy Maker), gagnante de neuf courses en obstacle de 3ans à 6ans, dont les Prix Alain du Breil (Gr1), Questarabad, Pierre de Lassus, Général de Saint-Didier (Grs3), Sagan, Magne (Ls, à l’époque), d’Iéna et Wild Monarch (Ls), mais aussi deuxième du Prix Renaud du Vivier et troisième du Prix Cambacérès (Grs1), entre autres. Roberta Has est le premier produit de sa mère, qui a une 3ans, Rolanda Has (Authorized), une 2ans, Rollandjump Has (Saint des Saints), et un yearling, Rollingstar Has (Doctor Dino). Roll on Has a été saillie cette année par Moises Has (Martaline).

La deuxième mère, Royale Lombok (Villez), n’a pu se placer en quatre sorties sur les haies. Outre Roll on Has, elle a notamment donné Rosario Has (Saint des Saints), lauréate de quatre courses en obstacle, dont le Prix Lindor (Steeple-chase) à Auteuil. Royale Lombok est une propre sœur d’Inoxe Royale, gagnante du Prix Hopper (L, à l’époque), et de Royale Cazoumaille, gagnante du Prix Count Schomberg (L), deuxième du Prix Juigné (Gr3) et quatrième du Grand Prix d’Automne (Gr1). Cette dernière est la mère de Royal Astarania (Astarabad), gagnant du Prix Murat (Gr2), de Royale Pagaille (Blue Brésil), deuxième du Prix Triquerville (L) avant d’être exporté en Angleterre, où il a gagné le Peter Marsh Handicap Chase (Gr2), et de Royale Margaux (Doctor Dino), lauréate à Auteuil du Prix Kargal (Steeple-chase).

 

 

 

Green Dancer

 

 

Cadoudal

 

 

 

 

Come to Sea

 

Saint des Saints

 

 

 

 

 

Pharly

 

 

Chamisène

 

 

 

 

Tuneria

ROBERTA HAS (F4)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Policy Maker

 

 

 

 

Palmeraie

 

Roll on Has

 

 

 

 

 

Villez

 

 

Royale Lombok

 

 

 

 

Atreide